Bien sûr qu’il faut faire barrage… à Macron !

Bien sûr qu’il faut faire barrage… à Macron !

Les résultats du premier tour sont une mauvaise nouvelle. Qu’il se trouve, après le calamiteux quinquennat de François Hollande, près de 3 millions d’électeurs de gauche de plus qu’en 2012 – et plus de 7,5 millions se sont portés sur l’un des trois candidats communistes, dont aucun, à ma connaissance, n’a pris ses distances avec le « socialisme réel » et ses plus de 100 millions de morts ! – en dit long sur la crise morale et spirituelle que traverse notre malheureuse patrie.

Depuis hier soir, toutes les « élites » auto-proclamées nous invitent, que dis-je ? nous somment, de « faire barrage ».

barragePour une fois, j’en suis bien d’accord : il faut faire barrage. Non pas à une fantasmatique menace fasciste. Pour ceux qui y croiraient encore, il suffit de relire ce que disait Lionel Jospin sur France Culture, le 29 septembre 2007 : « L’antifascisme n’était que du théâtre. »

Non, il faut faire barrage à ce qui menace vraiment la dignité humaine, à savoir l’élection de M. Macron.

Cet homme, qui a réussi le tour de force de se faire passer pour « neuf », après avoir été aux manettes sur tous les dossiers économiques du quinquennat Hollande, avec le succès que l’on sait – des dizaines de milliards d’impôt en plus, plus d’un million de chômeurs de plus, une dette aggravée de plusieurs autres dizaines de milliards… –, est principalement l’incarnation de la gauche la plus libertaire.

C’est donc principalement au nom de ma conception de la dignité humaine que je m’oppose radicalement à son élection. Ce sinistre individu – soutenu par des personnalités aussi recommandables que le soixante-huitard Daniel Cohn-Bendit, le communiste Robert Hue, ou l’oligarque LGBT Pierre Bergé, vieil « ami » du Salon beige – refuse de condamner la prétendue « gestation pour autrui » (GPA), qui n’est rien d’autre qu’une pratique esclavagiste. Son principal mentor Bergé annonce d’ailleurs triomphalement que les « réacs » (c’est-à-dire, dans son jargon, nous, les militants de la Manif pour tous) ont déjà perdu et que la GPA sera autorisée. Pour satisfaire les désirs de riches bobos occidentaux, on va donc faire « travailler » à la chaîne pour une bouchée de pain des jeunes femmes dans les pays pauvres, leur arracher leur enfant dès la naissance, voire les forcer à l’assassiner elles-mêmes s’il n’est pas conforme au « cahier des charges ». C’est cela, l’« humanisme » de ces braves gens !

Bien sûr, nous demandons quelques éclaircissements à Marine Le Pen sur ces sujets anthropologiques majeurs : nous aimerions, en particulier, qu’elle soit plus claire sur la liberté éducative des parents ou sur le fait que la laïcité de l’Etat n’implique pas de renoncer à nos racines chrétiennes.

Cependant, nous n’oublions pas qu’elle fut la seule des « grands » candidats à proposer l’abrogation de la loi Taubira et à ne pas considérer, à la manière de Mme Touraine ou Mme Rossignol, que la Sécu ou l’hôpital peuvent bien crever pourvu que nous pratiquions toujours plus d’avortements, alpha et oméga de la politique de « santé publique des socialistes !

Quel que soit le principe non négociable envisagé, Marine Le Pen sera meilleure qu’Emmanuel Macron !

J’entends d’ici les objections : certes, mais il y a son programme économique.

prgrm ecoEh bien, parlons-en du programme économique. D’abord, je note que M. Macron ne s’est pas exactement précipité pour nous détailler le sien – et cela ne me semble pas exactement rassurant. Il est possible que le programme économique de Marine Le Pen soit aventureux. Mais il y a pire que l’aventure : il y a la certitude de la banqueroute. Or, M. Macron était responsable de la politique économique de François Hollande. Que faut-il de plus pour le disqualifier totalement en matière économique ? Son élection ne peut signifier qu’une chose : plus de chômage, plus de dette et plus d’impôt – agrémenté, au passage, par plus d’immigration (qui, dans l’imaginaire de M. Attali et des autres « conseillers » – ou plutôt marionnettistes – du sieur Macron, rapporte de l’argent, paiera nos retraites, et sans doute aussi nous fera entrer dans le paradis terrestre).

Défenseur inlassable des libertés économiques, il m’est souvent arrivé de critiquer le programme économique du FN, trop étatiste à mon goût. Mais, évidemment, il l’est moins que le socialisme « canal historique », représenté dans cette élection par Emmanuel Macron ! Le principal conseiller économique de ce dernier propose de faire payer un impôt sur les loyers que ne versent pas les propriétaires – comme si, par nature, tous nos biens appartenaient à l’Etat ! Que ces projets staliniens puissent être présentés comme relevant des libertés économiques passe l’entendement…

Et puis, bien sûr, il y a la question de l’identité française. M. Macron, donc, considère que la France doit se repentir jusqu’à la septième génération du prétendu « crime contre l’humanité » qu’aurait constituée la colonisation. Outre que c’est une insulte pour les victimes des véritables crimes contre l’humanité, cela nous annonce une politique de la repentance encore aggravée. Il prétend qu’il n’y a pas de culture française. Il prétend qu’il faut davantage d’immigration – comme si nous n’avions pas assez à faire pour intégrer les millions de Français de fraîche date.

mlpLes médias dominants ne se sont pas précipité pour le dire, mais Mohamed Saou, référent d’En Marche dans le Val d’Oise, défendu par M. Macron en personne, a été critiqué pour ses sympathies à l’égard de l’islam radical. Autrement dit, comme toujours avec la gauche, la lutte contre le « fondamentalisme » va persécuter encore davantage les catholiques de conviction, ceux qui défendent l’enfant à naître ou la famille naturelle… mais laissera parfaitement en paix l’islam radical, M. Macron nous ayant d’ailleurs aimablement averti qu’il fallait simplement que nous habituions à vivre avec le terrorisme. Eh bien, non, nous ne nous y habituons pas !

Bref, il est hors de question que je regarde l’élection de M. Macron les bras croisés. Il ne sera pas dit que tous les Français ont applaudi à l’avènement programmé d’un totalitarisme libertaire, incarné par un ectoplasme beau parleur, mais dont nous ne savons pas grand-chose – manipulé par les vieux chevaux de retour d’une oligarchie déracinée dont nous connaissons, hélas, trop bien les buts et la haine de la France et des Français.

J’espère que de nombreux élus de droite, notamment ceux de la droite populaire, de Sens commun ou du PCD, s’opposeront clairement à cette manipulation. Il est malheureusement probable que M. Macron soit élu. Mais il est capital qu’il le soit avec la plus faible marge possible, pour que la droite de conviction soit la plus forte possible dans la prochaine assemblée et bloque les projets délirants de ces oligarques.

Guillaume de Thieulloy, directeur de Nouvelles de France

Autres articles

3 Commentaires

  • Charles , 26 Avr 2017 à 17:07 @ 17 h 07 min

    Excellent clip de Marine qui fait flipper les forces farces de l’empire germano-slamiste
    merkellien et ses valets vichysistes qui prennent leurs ordres à Berlin comme en 40/44.
    (Bruxelles n’étant que l’arbre qui cache la foret noire)

    https://www.youtube.com/watch?v=-1X-ho8fVkE

  • parfenoff , 27 Avr 2017 à 10:45 @ 10 h 45 min

    Bravo , Guillaume de Thieulloy , pour votre prise de position sur ce deuxième tour des élections présidentielles . Personnellement et compte tenu des données du premier tour , je me demande comment est-il possible qu’il y ait un tel nombre d’imbéciles , de renégats ou de ” je-m’en-foutistes ” en France . J’espère que cette catégorie de français saura devenir un peu plus responsable et se ressaisir .

  • Charles , 27 Avr 2017 à 22:20 @ 22 h 20 min

    Un informaticien astucieux a développé un logiciel de lecture et de calcul
    pour donner les résultats totaux en partant à la racine,
    a savoir à partir des résultats commune par commune, soit 35.494 communes.
    Les chiffres officiels partent des départements.
    L’informaticien explique d’abord sa méthode de travail
    Au point 3.57 vous pouvez comparer les chiffres officiels a gauche
    et les chiffres réels a droite.

    Il en ressort les manipulations suivantes.
    ——————————————————————–
    1.L’ordre des arrivées n’a pas été changé.(ouf)
    2.Il y a peu de distorsion sur les petits candidats
    3.Les votes blancs et nuls ont été réattribués sur certains grands candidats.
    4.Les écarts réels entre grands candidats sont différents des écarts officiels.
    5.Les 5 grands candidats ont donc vu augmenter leur résultat.(Marine très peu)
    6.Cependant Macron et Fillon ont été les plus grands bénéficiaires.
    7. L’écart réel entre Marine et Macron n’est que de 460.000 (Officiel de 1 Million)
    8. L’écart réel entre Marine et Fillon est proche de 800.000 (officiel de 470.000)
    9. L’écart réel entre Fillon et Melanchon est quasi nul (officiel de 150.000).
    Conclusion: La performance de Marine entre ses 2 rivaux a été largement réduite.
    Cela aura pour effet de gêner l’exploitation des résultats de Marine pour le T-2

    Candidat——–Officiel——Réel——-Ecart
    Macron————8.650———-8.050—–+600
    Marine————7.680———-7.590—–+90
    Fillon————7.213———-6.780—–+433
    Melanchon—-—7.060———-6.760—–+300
    Hamon————-2.290———-2.140—–+150

    https://www.youtube.com/watch?v=yGR2Xl6cXy4

Les commentaires sont fermés.