Nicolas Doze : certains espèrent une faillite de l’État pour en finir plus vite avec l’enfer fiscal et les incohérences gouvernementales

En 2014, les braises de l’enfer fiscal vont être encore plus chaudes et les fourches plus aiguisées qu’en 2013, à tel point que certains commencent à espérer un évènements de crédit sur la dette de l’État français et la faillite de ce dernier pour en finir plus vite avec ce système, explique Nicolas Doze jeudi 25 juillet sur BFM Business.

Lire aussi :
> Bientôt un défaut généralisé ? par Thibault Doidy de Kerguelen

Articles liés

22Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Delaye , 27 juillet 2013 @ 10 h 39 min

    tous ceux qui ont tenté de le changer ont raté leur coup. Le communisme a voulu éradiquer la religion durant 70 ans et elle a repris de plus belle, le nazisme a tué et détruit à grande échelle, les 2 « ismes » ont voulu farcir les jeunes têtes d’inepties idéologiques et le3ème isme veut en faire autant par les peillon, taubira, valls et crétin 1er ( qui n’est du reste pas du tout le premier) avec leur gender et leur destruction programmée des familles et de leurs valeurs. La normalité reviendra de toute façon, à savoir le fait que l’homme est un prédateur malfaisant imbu de sa petite personne et que pour réussir, il faut n’avoir ni bonté, ni pitié, et être capable d’ écraser tout sur son passage. Les religions passent, les modes changent, l’homme n’est qu’une fourmi, mais que ne feraient les imbéciles pour avoir une rue à leur nom dont nul ne connaîtra l’origine quelques décennies passées.

  • 973JG , 27 juillet 2013 @ 11 h 29 min

    Il est vain de continuer à pérorer sur cet état de la France. La France est confisquée, par qui ? une coalition de lobbies rapaces , prédateurs et prévaricateurs, le système a des complices et donc des clients obligés de plus en plus nombreux.. La conséquence morale du phénomène est la perte de l’esprit critique chez les citoyens eux-mêmes. Vous êtes en démocratie, dites-vous, en principe ! LM

  • pesneau , 27 juillet 2013 @ 15 h 05 min

    Moi aussi, je le souhaite depuis longtemps. Depuis qu’ils sont là, on a que des emmerdes. Je ne peux plus supporter leurs tronches. Elles me révulsent toutes, sans aucune exception. On tire la langue pour les engraisser.

  • Champar , 27 juillet 2013 @ 16 h 25 min

    Le montant de l’assurance vie des français couvrirait l’essentiel de la dette de la France.
    Un peu d’imagination comme à Chypre ou au Portugal ou les fonds de pension (vous savez la fameuse retraite par capitalisation si géniale !) vont être investis à 90% dans la dette de l’état portugais alors qu’il existait un plafond de 50 % il y a encore une semaine.
    N’oubliez pas qu’avant la guerre en France les retraites étaient par capitalisation et en 1940 l’état a pris toutes les réserves et a instauré la retraite par répartition génial non !

  • propatria , 28 juillet 2013 @ 18 h 46 min

    en faisant des recherches sur le net j’ai trouvé des analyses intéressantes: plus il y a de prisonniers dans un pays plus il y a de muslims;dans mes conclusions j’ai trouvé des pays européen:la Lituanie:0,1% de musulmans soit 3000,et 7737 prisonniers.
    L’Islande moins de 1000 musulmans et 115 prisonniers
    Estonie 2000 muslims et 3656 prisonniers pour 1457990 habitants
    France environ 5 00000 de muslims soit presque 70000 prisonniers en sachant que notre justice est laxiste
    Hongrie:0,3 musulmans 14626 prisonniers pour un total de 10154900 habitants etc…

    quand on sait qu’un prisonnier coûte environ 150 euros /jour en France on est vite ruiné:150000000 d’euros par an pour 70000 prisonniers
    à méditer…

  • charlus , 28 juillet 2013 @ 23 h 08 min

    Il ne s’est rien passé en Islande contrairement à ce que l’on voudrait croire. ils ont juste repoussé les échéances, structurer la dette différemment.
    Non il ne s’est rien passé et ils paieront aussi

  • charlus , 28 juillet 2013 @ 23 h 10 min

    de l argent que votre pays a emprunté pour financer le service public top génial. A qui ? a tout le monde, vous, moi, des pays, des entreprises etc

Les commentaires sont clôturés.