Brume et brouillard sur 2017

Brume et brouillard sur 2017

François Billot de Lochner

Au sortir de l’été, force est de constater que les Français sont pour le moins perplexes quant aux élections de 2017. Les discussions menées sur le sujet aboutissent très généralement aux conclusions suivantes : pour les primaires, les candidats qui ont le plus de chance de l’emporter sont ceux qui offrent le moins de chance de redresser la France ; pour la présidentielle, la probabilité d’un duel Hollande-Marine au second tour prend corps, et devrait se conclure par la victoire de Hollande. Désarroi assuré pour tous. Ainsi, une France aux deux-tiers à droite, et qui rejette son président actuel dans des proportions inédites, risque de lui redonner le pouvoir pour cinq ans, afin d’achever la déconstruction de notre pays…

Le pessimisme est perceptible partout, et la question est toujours la même : pour qui voter à la primaire, puis à la présidentielle ?

Le Manifeste de la dernière chance, que j’ai rédigé l’hiver dernier, est entre les mains de chaque candidat à la primaire : nous attendons les positions signées des uns et des autres sur chacune des 20 mesures essentielles que propose le manifeste. Dès réception de leurs réponses, nous noterons sur 20 chacun d’entre eux, comme à l’école, et communiquerons à grande échelle les résultats obtenus. Gare aux derniers de classe : nous ne serons pas tendres envers eux. Car nous voulons que la France soit reprise fermement en main, tant la situation est grave.

Nous avons fait l’exercice de noter six candidats en fonction de leurs déclarations publiques : le résultat n’est pas réjouissant, c’est le moins que l’on puisse dire. Il est même franchement accablant. Seuls deux candidats sur six ont la moyenne : quatre d’entre eux seraient donc disqualifiés pour redresser notre pays. Cela dit, nous attendons le retour signé de tous les prétendants pour établir une notation et un classement définitif, et faire savoir aux Français ce que sont les positions réelles de chacun : le vote ne doit pas se faire sur le registre de l’émotion, mais sur la base objective de ce que feront vraiment les candidats s’ils sont élus. Notre travail consistera à tenter de dissiper le très opaque brouillard qui enveloppe ces élections si importantes de 2016 puis 2017 : les candidats doivent en avoir conscience, nous le ferons avec la dernière énergie, et nous ferons en sorte que notre action ne soit pas sans conséquence pour leur élection. Puisse le futur élu être vraiment le meilleur de tous !

> François Billot de Lochner préside la Fondation de Service politique, Liberté politique et France Audace.

Autres articles

8 Commentaires

  • Pascal , 26 Août 2016 à 14:31 @ 14 h 31 min

    Dans l’hypothèse d’un duel Hollande-Marine au second tour, je ne vois pas comment Hollande pourrait l’emporter.

    Sauf à considérer qu’une « France aux deux-tiers à droite, et qui rejette son président actuel dans des proportions inédites » fasse le nécessaire pour faire repasser Hollande.

    Si un tel malheur devait arriver cela voudrait dire que non seulement la droite classique privilégie ses intérêts de classe à ses valeurs (mieux vaut celui qui a imposé de la manière que l’on sait la loi Taubira qu’une Marine abrogationiste mais qui a le défaut d’être patriote et sociale) , mais encore que cette droite n’hésite pas à sacrifier la Nation sur l’autel du Veau d’or que sont l’euro et l’UE et qu’en définitive elle s’accommode de l’islam.

  • Marcus , 26 Août 2016 à 16:15 @ 16 h 15 min

    Moi je crois qu’en cas de duel Marine/Hollande au second tour, ce serait malheureusement Hollande qui l’emporterait, bien que j’espère le contraire.
    Ce que vous oubliez, c’est le pouvoir maléfique et sournois des médias du système qui sont à 90 % de gauche ou de fausse droite (ce qui est la même chose). Regardez avec quel acharnement ils ont diabolisé le FN lors des Régionales de 2015. Je n’ai jamais vu de toute ma vie un tel déchainement de haine médiatique envers un parti Républicain et légal qui représente 30 % du peuple. Et le petit peuple inculte et endoctriné écoute les médias et récite comme un perroquet les absurdités qu’il entend.
    Je connais personnellement des gens qui se disent contre Hollande et contre la Gauche, mais qui ne voteront pas Marine LE PEN parce que la télé dit que c’est mal, que ce sont des racistes, des fascistes, etc.
    Avant de voter FN en France, il faut d’abord avoir fait sauter dans sa tête un verrou psychologique. Pour moi, c’est déjà fait depuis longtemps.

  • Gisèle , 26 Août 2016 à 21:47 @ 21 h 47 min

    Allez dire ça aux familles des victimes de Nice et de Paris !
    Si F. Hollande repasse la France est perdue .
    Si un de la droite est élu, la France est perdue .
    Alors si le FN est élu, que risquons nous ?
    Le grand orient de France a élu un nouveau grand maître ( je ne mets pas de majuscules volontairement ) .
    Il est chef de service à l’hôpital 15/20 .
    Ne nous étonnons pas que la loi qui condamne les plus faibles et les plus vulnérables, ait été votée le jour même du départ en vacances du gouvernement .
    Tant que le destin de la France restera entre les mains des franc maçons, son avenir sera la destruction, la mort .

  • Gisèle , 26 Août 2016 à 21:49 @ 21 h 49 min

    Le président Turc a inauguré un pont qui va faciliter l’accélération de la grande invasion de l’Europe .

  • Marcus , 27 Août 2016 à 10:25 @ 10 h 25 min

    Gisèle, je suis bien d’accord avec vous !
    Mais ce que nous pensons vous et moi n’est pas forcément ce que pensent les gens.
    Je connais personnellement un homme (de gauche) dont des amis très proches sont morts au Bataclan. Mais si on en parle avec lui, il va ressortir Padamalgam et Cépaçalislam !
    Et beaucoup d’autres abrutis par les médias que je connais ne savent pas vraiment ce que sont les Francs maçons…
    Tout ça pour dire que c’est vrai que des gens se réveillent doucement grâce aux sites de réinformation, ce qui me réjouis, mais une grande partie du peuple est encore ignorante, inculte et surtout manipulée, je le vois tous les jours.

  • Droal , 28 Août 2016 à 9:04 @ 9 h 04 min

    Il n’y a pas grand chose à attendre de 2017 et la machinerie de l’escroquerie à l’espérance est une institution politico-médiatique qui marche toujours : faire monter le FN avant le premier tour, puis le diaboliser à blanc au second tour.

    2015 a montré le début de la liquidation de la République des Charlies qui sont fort divisés sur à peu près tout et qui auraient une « guerre civile » sur le feu.

    La réalité est plus nuancée. La République des Charlies n’est plus soutenue que par les peuples arabo-musulmans.

    Le rejet est massif du coté du peuple européen blanc qui n’est pas encore tout à fait mort et qui n’a que le « vivre pas ensemble » en commun avec les peuples arabo-musulmans et l’union mondiale des Charlies – menés par 44 chefs d’Etats – aperçus le 11/1/2015 dans les grandes villes de cette partie ouest de l’espace Schengen.

    Depuis la « Révolution française », il y a toujours eu les Français et les Républicains.

    Et depuis, la « guerre » a toujours été « civile », c’est-à-dire polie.

  • trahi , 29 Août 2016 à 9:03 @ 9 h 03 min

    Les électeurs de la présidentielle 2017 en bons Français qui ne se respectent pas, c’est le patron du café qui tout en gueule a insulté deux magrébines et qui peu de temps après revient sur ses critiques et même s’excuse de ce qu’il a fait( on appelle cela un FAUX CUL comme ceux qui vont voter en 2017.

Les commentaires sont fermés.