Henri d’Orléans : « Bientôt nos députés seront de bons fonctionnaires, enregistreurs des décisions de Bruxelles, et payés à ne rien faire »

Tribune libre d’Henri d’Orléans*

Les Français ont ils la volonté d’être libres ou bien préfèrent-ils contempler le rivage, ancrés au loin dans la baie ? Ils regardent les vains combats des partis qui se partagent le gâteau-France, tout en critiquant et en n’ayant pas les moyens de faire des choix responsables. On nous a supprimé nos frontières ? C’est pourquoi dans les gares près du tunnel sous la Manche, comme près de nos aéroports nous avons du établir des camps ou sont concentrés les indésirables et les sans identités. On nous supprime le droit de choisir notre politique, notre Défense, nos objectifs financiers et économiques. Bientôt nos députés seront de bons fonctionnaires, enregistreurs des décisions de Bruxelles, et payés à ne rien faire. Quand les bateaux des Français accosteront-ils ?

Henri d’Orléans est comte de Paris. Descendant des rois de France, il est considéré par beaucoup de monarchistes français comme le prétendant au trône de France.

Le site du Comte de Paris.

Autres articles

6 Commentaires

  • François , 26 Sep 2012 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Ah bon ? Ça alors !!! Ce n’est donc pas déjà le cas ?

  • Goupille , 27 Sep 2012 à 2:09 @ 2 h 09 min

    Je serai moins cavalière, Monseigneur, mais effectivement : désormais 80 % de nos lois sont imposées par Bruxelles, l’OMC, le FMI, et toute notre cascade de prétendus “représentants démocratiques” (à moins qu’il ne s’agisse, plus prétendument encore, de “démocrates représentatifs”) ne dispose plus que d’infimes parcelles d’autonomie et de liberté d’action.

    C’est la raison pour laquelle bon nombre de Français avaient refusé la Constitution européenne qui affichait d’entrée, et très calmement, que les gouvernements nationaux appliqueraient les décisions de la Commission européenne.

    Et je vous trouve bien pessimiste, Monseigneur : il y a encore sur notre territoire des Français, les pieds solidement campés sur le sable et les mains dans le varech…

    …Mais que vois-je au-dessus de votre épaule droite, Monseigneur ? Un dessin superbe, un taureau, un cheval, un picador ? De la tauromachie ???
    Horribilis !

  • Le Nouveau Croisé , 27 Sep 2012 à 15:43 @ 15 h 43 min

    Depuis toujours ma famille a défendu son pays, mais que je sache les rois de France étaient les maîtres de provinces conquises par la force et administrées souvent par des tyrans régionaux !

    Par le passé la France était grande géographiquement parlant et l’on peut comparer cette époque à celle d’aujourd’hui :
    un seul roi pour plusieurs pays avec autant de specificités et de particularismes .

  • Le Nouveau Croisé , 27 Sep 2012 à 15:49 @ 15 h 49 min

    De part les trés nombreuses gueuses troussées par les rois et les princes du royaume je suis aussi descendant de sang royal, depuis des siècles que cela se pratiquait !
    Mais je ne suis qu’un descendant d’un petit noble de province ( Saone et Loire) .

  • Quéribus , 27 Sep 2012 à 17:48 @ 17 h 48 min

    Monseigneur, s’il vous plaît, lisez “La France aveuglée par le socialisme” de Philippe Nemo. Tout y est…

  • sanchez , 27 Sep 2012 à 18:05 @ 18 h 05 min

    ils seront toujours capables de quelque chose qu’ils font déjà, parler, ils excelle dans ce domaine.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen