Majid Oukacha : “Le Coran prospère sur la peur et sur l’ignorance”

Entretien sans langue de bois avec Majid Oukacha, ex-musulman et auteur de Il était une foi, l’islam… aux éditions Tatamis

Peut-on être un musulman pratiquant et en même temps un patriote Français ? Le sentiment d’oumma, dont Internet accompagne ou alimente la concrétisation, permet-il le patriotisme national ?

La France, tel un être biologique, est porteuse et transmetteuse d’une identité propre mais évolutive. Cette identité est faite de paysages, d’une langue, de mœurs et idéaux culturels dominants, d’une histoire, et surtout d’un peuple. Le Français de confession musulmane qui veut mettre en application les seules lois coraniques ne contredisant pas le droit français auquel il est soumis peut selon moi tout à fait revendiquer son patriotisme. Mon patriotisme français à moi, Majid Oukacha, est une allégeance suprême me faisant appartenir d’abord et principalement au peuple Français. L’écrasante majorité des musulmans que j’ai rencontré dans ma vie se pensent appartenir avant tout à la oumma, donc au peuple des musulmans. Et parmi tous les musulmans à qui j’ai demandé publiquement, devant des témoins musulmans, quelles lois étaient à leurs yeux supérieures et prévalentes depuis la France, entre les lois coraniques et celles de la République française, TOUS SANS EXCEPTION m’ont dit que les lois coraniques étaient supérieures et prévalentes par rapport aux lois de la République française. Quand on est si sûr de ne pas avoir honte de son patriotisme français et que les lois de la République française sont souveraines en France, on est selon moi un véritable patriote Français. Maintenant, il s’agit peut-être d’un hasard, et tous ces musulmans que j’ai interrogé de la sorte ne représentent probablement qu’un avis minoritaire parmi la totalité de la population des Français de confession musulmane. Je ne sais pas. J’ai ma petite idée sur la question cependant…

L’islam est-il actuellement en crise ou en expansion selon vous ?

Il n’y a jamais eu autant de musulmans sur terre qu’aujourd’hui et les pays du Monde Occidental (Israël inclus) sont tous islamisés de façon plus ou moins importante. Comme je le démontre dans mon livre « Il était une foi, l’islam… », l’islamisme ou l’islam radical n’est que l’authentique expression de cet islam voulu en le Coran par son auteur officiel le Dieu Allah, un islam dogmatique, politique et conquérant valable sans limite temporelle ou géographique. Les lois juridiques du Coran sont misogynes, esclavagistes et opposées à la liberté de conscience par essence. Ces lois appliquées dans des pays musulmans ayant un droit islamique théocratique plus que démocratique ne sont selon moi pas des symptômes de crise de l’islam, mais tout au contraire le signe que celui-ci dispose des conditions (géo)politiques favorables pour s’exprimer. Je redoute que l’Europe, qui va de plus en plus s’islamiser démographiquement, subisse le poids de guerres civiles quotidiennes entre majoritairement des musulmans d’un côté et majoritairement des non-musulmans de l’autre. Je vous répondrais que l’islamisme, revendications et victoires politiques des lois du Coran, en expansion chez nous, gagne en force par la faiblesse politique (plus consentie que subie) des civilisations du Monde Occidental.

Comprenez-vous les conversions de Français de souche de milieux agnostiques/athées à qui l’on propose un avenir sans aventure et un présent sans identité ?

Dans une France où les gouvernants ne savent que promettre un avenir, à défaut de pouvoir offrir un présent, et où les repères moraux et intellectuels se perdent ou se subvertissent, le trouble identitaire s’est installé. Face à un système politico-médiatique agissant de l’école à la télévision, en passant par la bibliothèque et le cinéma, qui fait de la victime un héros, qui dévirilise et infantilise perpétuellement l’homme, mais surtout qui donne pour idéaux existentiels à notre jeunesse l’envie de mépriser l’autorité et de consommer des biens futiles afin de combler un manque d’ambitions spirituelles, beaucoup d’adolescents et de jeunes adultes se cherchent. L’islam prosélyte qui promet que supporter l’Enfer terrestre provisoire donnera pour récompense un Paradis éternel de l’au-delà, qui offre aux convertis la possibilité de pouvoir appartenir à un groupe social solidaire (communautarisme oblige), ouvert à tous et qui donne des repères précis, lui : il a le vent en poupe ! La force de l’islam qui arrive aujourd’hui à convaincre tant de jeunes occidentaux réside surtout dans la faiblesse de notre civilisation a pouvoir donner des idéaux et des combats idéologiques épanouissants, utiles et sensés à notre jeunesse.

“Le système big brotherien qui nous domine pratique la désinformation et le mensonge afin de nous cacher la réalité de cet islam qui, en tous temps et en tous lieux, produit systématiquement les mêmes méfaits.”

Concrètement, que proposez-vous pour contrecarrer l’islamisation ambiante tout en préservant les libertés individuelles ? Comment expliquer la difficulté des chrétiens à toucher le cœur des musulmans et celle des “sécularistes” à les convaincre des bienfaits de la laïcité française ?

L’islamisme deviendra la force culturelle dominante en France grâce à l’islamisation, j’en suis persuadé. Cela ne m’empêche bien évidemment pas de penser que les gens devraient rester libres de croire en ce qu’ils veulent, ce qui inclut la libre croyance en l’islam. Je pense que le premier des moyens pour lutter contre l’islamisation devrait être la culture, l’érudition, bref le savoir. Le Coran prospère sur la peur et sur l’ignorance. J’ai d’abord écrit mon livre dans le but de pouvoir alerter et mobiliser le maximum de mes compatriotes Français contre cette islamisation/islamisme qui menace notre pays (mais j’ai quand même eu l’agréable surprise de recevoir jusqu’à ce jour une dizaine de messages de musulmans ayant perdu foi en l’islam après avoir lu mon livre). À ma connaissance, j’ai théorisé et perfectionné la première étude théologique critique, globale et systémique sur les textes sacrés islamiques (Coran, hadîts Sahih) qui n’est ni moraliste ni manichéenne. Il me semble que c’est la méthode la plus efficace qui soit pour réussir à dénoncer cette menace qu’est l’islam originel. Mon livre est un guide argumentaire qui a pour ambition de démontrer la dangerosité et surtout la caducité de cet islam voulu par son maître à penser, le Dieu Allah ou le gourou Muhammad. Convaincre intellectuellement est la meilleure arme qui soit pour inspirer, à notre jeunesse qui rêve et à nos adultes qui votent, des goûts, des valeurs et des exigences capables de résorber cet islamisme, hélas de moins en moins minoritaire et silencieux en France. Un musulman qui se contente de son islamité authentique qui lui fait mépriser la différence religieuse et voir tout prochain qui lui fait face en fonction des différences qui les distinguent (plus que selon les points en commun que tous deux partagent) est rarement sensible aux raisons de croire de chrétiens ou aux raisons de séparer le temporel du spirituel de laïques.

Quel impact les flux migratoires récents peuvent-ils avoir sur l’islamisation de l’Europe ? Comment ouvrir les yeux des Européens sur le risque de l’islamisation de notre continent ?

Ces flux massifs peuvent alimenter l’islamisation démographique de l’Europe, mais ils peuvent aussi, en parallèle, aider les Européens naïfs ou hypocrites à oser affronter la réalité et se réveiller avant qu’il ne soit trop tard. Pour ouvrir les yeux de ces derniers, j’ai choisi de passer par une révolution intellectuelle, via la littérature. J’ai écrit le livre que j’ai toujours souhaité qu’il puisse être accessible aux peuples du Monde Occidental (et surtout à mon propre peuple, les Français). Le système big brotherien qui nous domine pratique la désinformation et le mensonge afin de nous cacher la réalité de cet islam qui, en tous temps et en tous lieux, produit systématiquement les mêmes méfaits. Je propose à mes lecteurs une contre-enquête sérieuse et complète sur le véritable islam, celui du Coran, bien plus mis en pratique par l’Arabie Saoudite, l’Afghanistan ou le Yémen que par nos islamologues médiatiques qui récitent par cœur des mantras inconsistants et improductifs en lesquels eux-mêmes ne croient pas.

Vous avez quitté l’islam. Comment vous définissez-vous aujourd’hui ?

Je suis agnostique, et je respecte les racines chrétiennes de la France tout autant que je sais reconnaître la capacité d’occidentaux chrétiens et juifs du passé ou du présent à avoir contribué aux meilleurs découvertes et outils scientifiques dont notre monde peut jouir aujourd’hui, avec ou en dépit de leurs croyances religieuses.

> Acheter le livre sur Amazon.

Autres articles

40 Commentaires

  • Frigo , 27 septembre 2015 @ 7 h 34 min

    Il faut bien remplir le frigo…islamisme, radicalisation, c’est vendeur et prometteur en ce moment.

  • VonVon , 27 septembre 2015 @ 8 h 26 min

    Article très intéressant
    le livre doit ouvrir les yeux de beaucoup de ceux qui sont ignorants et volontairement enfumés par les médias partisanes et pro islam….

  • kremos , 27 septembre 2015 @ 9 h 28 min

    Cher Majid,

    Je suis musulman et très surpris de ton article. J’ai cherché ton cursus scolaire ou une preuve de ton background intellectuel et je n’ai rien trouvé. Je suis curieux de voir qui est cette personne qui pretend avec certitude que l’islam est ceci ou cela.

    Je tiens à te dire que ta sémantique (ex: “LE DIEU ALLAH”) laisse penser que tu n’es pas très instruit sur le sujet. Tes arguments répétitifs montrent plus une réaction émotionnelle qu’une démarche objective et rationnelle. Bizarre pour un natif algérien.

    STP MAJID, présente nous ton parcours et apporte nous la preuve que ton esprit est capable d’aborder ce sujet de manière méthodique et scientifique. Parce que tu m’as l’air franchement de pas être une grande lumière.

    Révise ton histoire et prend un recul temporel sur ton sujet. Et tu verras que les découvertes scientifiques ne sont pas l’apanage des occidentaux, bien au contraire….tu vis seulement dans une époque où ils sont à leur apogé.

    Autre inexactitude, “les méfaits de l’islam”. Tu confonds les musulmans et l’islam. Cette religion a donné naissance à une civilisation. Celle-ci a été adopté par tout les peuples l’ayant cotoyé: Envahisseur (mongol, turc) comme Envahi (berbere, perses)….Et c’est là le plus incoryable. Des savants extremement intelligents n’ont pas dit ce que tu dis, même EINSTEIN avait plus de respect et de prudence envers l’islam que toi, c’est inouï.

    Concernant les musulmans, je tiens à te dire que ce n’est pas eux qui ont mis les noirs dans des négriers, ni même eux qui ont génocidé les indiens d’Amérique ou encore même mis les juifs dans des fours…..Sans parler de la colonisation meutriere et humiliante (eh oui, les musulmans ont aussi colonisé mais en tirant les pays vers leur apogé comme l’Espagne). Donc, ton admiration pour les occidentaux me fait vraiment rire.

    Pour finir, je fais le pari que tu viens d’une famille qui ta brisé le coeur et que tu porte une rancoeur énorme contre ta famille. Et que tu désigne la religion de ta famille comme coupable de tes malheurs, et que tu jure que tu lui fera la peau.

    Mais tu n’en fera rien comme mr. arnoud Van Doorn.

    DIS NOUS MAJID, QUELLES SONT TES RELATIONS AVEC TA MERE? TON PERE ? ET FRERES ET SOEURS ?

    DERNIER ELEMENT que peu de non-musulmans savent….mais les défenseurs les plus ardents de l’islam furent au départ ses détracteurs les plus ardents…..Et cela est une constante historique….il y a des signes, mon ami, qui ne trahissent pas. Comprenne qui pourra.

  • dr no , 27 septembre 2015 @ 9 h 29 min

    Mais enfin, forcement ceux qui croient en un dieu, le pensent superieur aux hommes et leurs lois c est une lapalissade. Ce n est pas une raison de refuser la loi des hommes, les chretiens ou musulmans vivant dans des pays dont la loi est contraire a leur croyance sont tres nombreux.
    Mr oukacha a le droit de penser ce qu il veut il est un libre pensant. Cependant on ne peut biaiser le raisonnement : ceux qui croient a un coran intemporel et qui interpretent a la lettre ce livre ont tort, la je rejoins mr Oukacha. Par contre reprendre ce coran , l appliquer a notre 21 eme siecle et l interpréter a la lettre pour le dénoncer, c est faire exactement la même erreur que ceux qu on critique ( les fondamentalistes).
    Exemples , il faut voir qu a une periode ou l esclavage etait naturel et repandu sur la planete, le coran vient contredire ca ( hommes egaux, encourage leur liberation 12 siecles avant l occident). En cette periode les gens tuaient les bebe filles, et les femmes n avaient pas droit a heriter etaient une marchandise. L islam a change ca…en interdisant cette tuerie et en les faisant heriter…
    Bref, certes les musulmans ont un travail de dépoussiérage a faire sur leur religion, mais les islamophobes savants devraient lire et ecrire avec discernement.

  • nauticat , 27 septembre 2015 @ 9 h 37 min

    bonjour charles-de ,pas inutile de rappeler les excès de l’église ,il faut être juste ; charger la mule musulmane ne décharge pas la charrette chrétienne dont les préceptes ont pesés lourdement sur les populations de pauvres gens durant des centaines d’années .: Croisades -Inquisition – Pouvoir du haut Clergé etc….

  • zouzou , 27 septembre 2015 @ 10 h 01 min

    Loi de séparation des Églises et de l’État
    La loi concernant la séparation des Églises et de l’État est une loi adoptée le 9 décembre 1905 à l’initiative du député républicain-socialiste Aristide Briand, qui prend parti en faveur d’une laïcité sans excès. Elle est avant tout un acte fondateur dans l’affrontement violent qui a opposé deux conceptions sur la place des Églises dans la société française pendant presque vingt-cinq ans.
    (suite wikipédia)
    Quand une loi comme celle-là sera appliquée et respectée par l’islam peut-être que nous pourrons appliquer le “vivre ensemble” sereinement, il semble que cela reste de l’utopie, ainsi l’église catholique a fait repentance et ne se mèle pas de la république, pour eux qu’en est-il ? qu’en sera-t-il dans l’avenir ?

  • pier , 27 septembre 2015 @ 10 h 27 min

    Comment osez comparer les croisades qui étaient faites pour libérer les lieux saints envahis par les musulmans….
    Actuellement les musulmans viennent ils en occident pour libérer les lieux saint de l ‘islam ?
    Tout comme avant Charles Martel !

Les commentaires sont fermés.