Éric Zemmour : «Je ne veux plus d’immigration, même régulée»

Dans “Ça se dispute” du 25 octobre sur i>Télé, Éric Zemmour dit tout haut ce que de plus en plus de Français, y compris d’origine immigrée, pensent tout bas : « Je ne veux plus d’immigration, même régulée. »

L’éditorialiste se prononce pour le droit du sang, d’essence républicaine et déjà appliqué en Italie, qui “n’est pas un État nazi”.

“Il y a eu une époque bénie où, quand les étrangers venaient en France, ils voulaient devenir Français et ils faisaient, selon le fameux slogan, à Rome (…) comme les Romains. C’est pour ça qu’ils se sont si bien intégrés. (…) Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. À Rome, ils ne font plus comme les Romains, ils font comme au Mali, en Algérie, au Maroc, il n’y a qu’à se balader dans toute la France, on voit aux vêtements, on voit aux prénoms, on voit au mode de vie, donc aujourd’hui (l’immigration) défait la France », continue-t-il.


Autres articles

108 Commentaires

  • Bernard , 26 Oct 2013 à 14:53 @ 14 h 53 min

    ENFIN !!!!
    Voici l’homme et les paroles atendues depuis 40 ans, confirmant NOS déclarations !
    A present on peut s’exprimer ainsi, auparavant on était surnommé >> RACISTES <<

    Or le racisme n'est pas cela ! Car NOUS étions contre cette immigration organisée froidement par l'UMPS, le MEDEF, le Patronat pour les raisons que vous connaissez

    En réalité nous étions et le disions sans cesse CONTRE ses salauds qui vendaient la France, pour qq. pièces d'or, et le font encore…. comme le fit un nommé JUDAS !

    Aider les pays en difficultés, OK, mais ne pas tolérer une invasion de la France et de l'UE par plus de 100 Nationalités différentes, favorisant le multiculturalisme, notre dissolution..

    Les prochaines élections doivent permettre à TOUS les Français de souche de s'exprimer
    Nous devons éviter d'écouter les mensonges connus des partis attaquant le FN

    L' avenir de la FRANCE est encore dans NOS mains, à NOUS de décider en notre âme ….

  • Zorro , 26 Oct 2013 à 15:04 @ 15 h 04 min

    Lui-même est tenu de changer de nom : Zemmour est un nom berbère qui veut dire “olivier sauvage”. “Eric Olivier” ça sonne mieux français que “Eric Zemmour”

  • yvonny , 26 Oct 2013 à 16:37 @ 16 h 37 min

    quel HOMME !!!!!il en faudrait beaucoup comme lui à la télé ; car dans l’ensemble ils sont tous
    pour nourrir , loger , ……les immigrés , dans quel quartier vivent-ils ? ces gens trop payés ne se mélangent pas aux petit peuple , donc ignorent ce qui se passe vraiment dans les quartiers
    même les petits villages sont envahis ….partout la peur sevit !les agressions en groupe se multiplies ( car ils ne sont courageux qu’ a 10 ou plus )
    Les voiles partout , on se sent étranger dans notre pays de souche !
    Monsieur ZEMMOUR vous avez raison mille fois et encore BRAVO

  • Emmanuel , 26 Oct 2013 à 16:45 @ 16 h 45 min

    Merci pour ces paroles pleines de bon sens, monsieur Zemmour.

  • Bernard , 26 Oct 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Lorsque Marion Maréchal – Le Pen a pose ces questions à l’Assemblée la seule réponse de la ministre concernée Marisole Touraine a été:
    Vous êtes là pour inciter à la haine et à la discrimination…..

    Q U E S T I O N S G E N A N T E S =
    – Où est la justice sociale quand on repousse l’âge légal de la retraite alors que tout étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois dès son arrivée ?

    – Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme, n’a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?

    – Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite payera à l’étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?

    – Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’Etat soigne 220000 sans papiers chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécurité sociale ne dépense
    « que » 1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?

    – Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ?
    30% des Français ont différé leurs soins en 2011 ! En 2013 combien sont ils….

    – Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse

    – Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames,certains d’entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler,alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

    – Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?

    – Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

    – Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?

    – Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, que nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne, des millions d’électeurs, de droite, de gauche non représentés au Parlement ?

    – Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois, alors que le chômage atteint déjà 40% des immigrés ?

    – Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?

    – Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés au nom de la liberté d’expression ?

    – Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyouspassent avant ceux des victimes ?

    > Car si l’intégration a totalement échoué, c’est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu anti-racisme et acceptation de l’autre, avec le renoncement à nos valeurs.
    Il ne fallait rien changer au moule républicain qui a permis depuis des siècles à des millions d’immigrés de devenir des citoyens français.
    Les règles d’intégration qui ont fait leur preuve avec des générations d’immigrés, étaient la force de la République. C’est une CHANCE pour la France, disaient ils !
    La faute majeure de nos élus est d’ avoir ignorées ces règles !

    > > à ceux qui considèrent cette déposition comme un hoax, interrogez vous !
    ** Ces questions ne sont elles pas le reflet de NOTRE réalité vécue en France ?
    ** Pensez vous que Marion, tout comme MLP, ne méritent pas votre bulletin ?
    ** Avez vous, pendant ces 40 années, entendu l’UMPS poser ces QUESTIONS ?

    Réfléchissez et décidez…. vous seul serez …. FACE à votre conscience !

  • Psyché , 26 Oct 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Vômir ou mourir !
    Auparavant, avec l’intégration, les immigrés étaient comme “digérés” par la France.
    Aujourd’hui la France n’en peut plus d’être gavée, elle devra vômir ou mourrir !

  • FR , 26 Oct 2013 à 18:29 @ 18 h 29 min

    La carte qui permet de constater qu’à terme la majorité de la population sera musulmane en Île-de-France et en PACA :

    http://imageshack.us/scaled/landing/191/13549855611354978906892.png

    Ces pourcentages représentent la proportion des nouveaux-nés dépistés pour la drepanocytose, une maladie génétique prévalente dans les populations maghrébines et africaines.

Les commentaires sont fermés.