ArcelorMittal : Doze répond à Montebourg

“Nous ne voulons plus de Mittal en France parce qu’ils n’ont pas respecté la France”, a déclaré Arnaud Montebourg dimanche dans un entretien aux Échos. “Les mensonges de Mittal depuis 2006 sont accablants”, a continué le ministre du Redressement productif, assurant que le groupe n’avait “jamais tenu ses engagements” vis-à-vis de l’État français. C’est vrai mais le pouvait-il seulement ?

Endetté à hauteur de 18 milliards d’euros au point de fermer temporairement son siège du Luxembourg, ArcelorMittal “ne va pas bien”, constate Nicolas Doze ce lundi sur BFM TV. Et “Mittal emploie 20 000 personnes en France sur 150 sites”. Lui demander de partir est donc une véritable ineptie :

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • tirebouchon , 28 novembre 2012 @ 18 h 55 min

    Trop d’immigration qui occupent des millions d’emplois en France alors que le Français est plutot mis de coté car trop grande gueule se syndique etc….Quand à Mittal il se nourrit du cadavre de la France….et la Doite comme la Gauche, comme le centre sont tous unanimement reponsables…y compris les gaullistes qui a fait de la France un grand corps malade !………..

Les commentaires sont clôturés.