Avec les retraites des fonctionnaires, la dette publique atteint 5 000 milliards d’euros !

Les retraites des fonctionnaires sont un gouffre abyssal pour les finances publiques françaises et ce sont les contribuables ainsi que les générations futures qui payent et vont devoir payer (sauf si un libertarien arrive à la tête de l’État, mais ne rêvons pas trop). Résultat : selon Nicolas Doze ce mardi sur BFM TV, la dette de la France s’élève à 5 000 milliards d’euros soit 250% du PIB. Et c’est sans compter les dettes de votre région, de votre département, de votre ville, etc.

Autres articles

62 Commentaires

  • Eric , 26 Nov 2013 à 15:17 @ 15 h 17 min

    Un fonctionnaire a droit à la retraite aussi.
    Le problème, c’est peut-etre que les retraites doivent etre plafonnées, que les cumuls doivent etre interdit, et que tout ce qui touche l’Etat ou les collectivités territoriales doit etre rigoureusement controlé.

    Peut aussi que seuls les militaires et les gendarmes ne devraient avoir le statut de fonctionnaire ( et sans droit de vote) , et que tous les autres devraient etre contractuels employés par l’Etat ou les collectivités territoriales. Je pense aussi qu’il y a une grande et grave dérive dans les collectivités territoriales, car les emplois crées sont souvent politiques, réservés à des copains, d’un intéret contestable ou fictifs.

  • Bernard , 26 Nov 2013 à 15:24 @ 15 h 24 min

    ERIC dit tout haut…. ce que nous pensons ! Mais cela changera t il qq. chose ?

    Il est bien le seul, à le dire, malheureusement, mais
    NOUS AVONS DE l’ ESPOIR car …..

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/26/01016-20131126ARTFIG00340-l-emigration-des-juifs-francais-vers-israel-explose-en-2013.php

    >> QUAND verra t on les d’autres les imiter ??
    Cela limiterait ENORMEMENT les dépenses honteuses que NOUS devons assumer !

  • Catoneo , 26 Nov 2013 à 15:52 @ 15 h 52 min

    Les fonctionnaires ont droit à une retraite sûre et à un traitement modeste mais correct, c’est presque la définition du statut. Au-delà on entretient une caste.
    S’ils doivent cotiser comme les salariés, l’Etat-employeur doit abonder aux caisses fictives des pensions publiques dans la même proportion que la part patronale. Pour le moment il oblige les caisses privées à virer sur ses comptes vides.

    A la fin de la vie active, les conditions de départ doivent être les mêmes pour tout Français eu égard au temps cotisé et au salaire gagné ; la pénibilité – nouvelle usine à gaz énarchique – doit être compensée par un sur-salaire en activité dicté par la convention collective applicable. L’âge de départ n’a aucune importance, d’où l’intérêt de la retraite par points suédoise (l’adjectif évite l’éructation).

    Tout cela est simple justice, “justice” dont le pouvoir et ses affidés syndicaux nous rabattent les oreilles sans vergogne afin de se protéger. On rêve !

    Reste que nous avons presque deux millions de fonctionnaires en trop, si on applique chez nous le taux d’administration moyen des pays développés. Le non-remplacement d’un sur deux jusqu’à l’étiage, y compris dans la territoriale, peut venir à bout de cette tsarisation de l’espace public.
    Que du bon sens, exécrable bon sens, poujadiste, populiste ; touche pas à mon statut privilégié sinon je bloque tout le pays !
    Mais cela finira mal, sous la peau de mouton poussent des dents de loup désormais.

  • Gisèle , 26 Nov 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Encore attiser le feu ???
    Qui sont les fonctionnaires ???? souvent de simples employés payés peu par rapport au travail fourni pour les petits chefs planqués qui ramassent les lauriers . Oui je vais provoquer des hurlements , mais je parle de la fonction publique territoriale . Des petits , qui travaillent dans l’ombre dans certains bureaux de certaines villes moyennes , ou à la voierie , ou dans les parcs et jardins , des employés de foyers logements …. Quant aux retraites … pour les femmes , entre 700 et 1000 € les primes n’ étant pas prises en compte .
    Les petits fonctionnaires travaillent et ont droit à une retraite comme les autres !
    Et les HAUT fonctionnaires cumulards ?? ils coûtent combien à la société ????

  • Charles , 26 Nov 2013 à 17:51 @ 17 h 51 min

    Il faut distinguer les versements dits “par répartition”
    (en clair sans capitalisation donc versés sur du vide)
    et les versements dits “par capitalisation”
    qui sont “autonomes” (ne coûtent rien à la collectivité)
    car ils sont le fruit de plus-values et de revenus sur des bons investissements.

    Pour faire simple,en France,1/3 des pensionnés
    encaissent les 2/3 des versements par répartition.

    Le problème se pose donc pour les versements “par répartition”
    qui dépassent certains seuils par couple,du type au dessus de 2.000/mois.

  • Bernard , 26 Nov 2013 à 18:02 @ 18 h 02 min

    VOUS aussi souhaitez nous culpabiliser ?
    NON, nous ne sommes pas des privilégiés, car sachez que mon père est parti avec 90% de son salaire, moi avec 50% ; nous n’avons pas trvaillé 35 H, mais 50/60, en bossant le samedi , sans autant de vacances qu’actuellement !

    NON nous ne sommes pas des privilégiés, mais devons payer d’être encore en vie ??
    L’euthanasie va être légalisée, pas de souci, nous débarrasserons le plancher
    Mais, ce qui nous rassure , est que vous prendrez vous aussi le même chemin !
    – SIC –

  • JSG , 26 Nov 2013 à 18:46 @ 18 h 46 min

    La preuve que l’État n’a jamais rien su gérer !
    Ils ont déjà fait le coup avant la guerre de 40, ou l’état de l’époque avait emprunté aux grands magasins du Louvre pour assurer la paye des fonctionnaires, mettant ce groupe en faillite.
    Jamais les magasins du Louvre ne s’en sont relevés !
    Bref, ces cons savent depuis toujours, qu’ils auront des retraites à payer à leurs anciens !
    Comme ce sont des élus, ils s’en foutent depuis des dizaines d’années, moralité, on emprunte et qui va payer : ceux qui n’y sont pour rien !
    beurk

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France