Éric Zemmour : La gauche veut le monopole de la transgression

Un billet d’Éric Martin*

“L’Histoire de France, c’est toujours comme ça. La droite récupère toujours, avec un temps de retard parce qu’elle n’ose pas – la gauche ose tout, elle transgresse tout et, ensuite, elle se prend en réaction la droite qui l’imite”, a déclaré Éric Zemmour mardi soir sur BFM TV, commentant la polémique lancée à l’Assemblée nationale par Manuel Valls sur l’emploi du terme “gazé” par un député UMP à propos des manifestants de dimanche. Illustration récenteJulien Dray accusant sur son blog les défenseurs du mariage de “transgresser les règles communes de notre démocratie”. Après mai 68 ou ses tentatives répétées de dénaturer le mariage, la gauche n’est pas crédible lorsqu’elle dénonce les transgressions… “On a tellement parlé de génocide pour n’importe quoi”, relève Éric Zemmour, ou de fascisme, dénonçaient à leur manière les Inconnus, que ces mots ne signifient plus grand chose aujourd’hui. La gauche ne peut donc pas exiger, en 2013, la sacralisation de termes qu’elle détourne de leur sens pour mieux servir son idéologie depuis trente ou quarante ans.

*Éric Martin est le rédacteur en chef des Nouvelles de France.

Autres articles

35 Commentaires

  • hector galb. , 27 Mar 2013 à 18:15 @ 18 h 15 min

    La gauche peut exiger la sacralisation des termes qu’elle détourne car elle représente le camp du Bien, le camp des progressistes. Aussi tout ce qu’elle fait de mal l’est nécessairement pour le bien de l’humanité. Mea culpa, mea maxima culpa !

    Ajoutez à cela une pincée de “faits accomplis” + une pincée de “Mes adversaires ont la mémoire courte et sont corrompus” et le tour est joué.

  • hector galb. , 27 Mar 2013 à 18:16 @ 18 h 16 min

    Foutez la paix à Eric Zemmour.

  • Olivier , 27 Mar 2013 à 18:23 @ 18 h 23 min

    Gazer pour la gauche: arrosage républicain.

  • Tintin , 27 Mar 2013 à 22:11 @ 22 h 11 min

    @hector galb :

    Qu’il me rende alors les 8 à 20 000 euros par mois d’impôt qu’on lui paie, pour qu’il vienne nous cracher à la gueule dans les émissions publiques.

  • PARITEPEREMEREdepuis2000 , 27 Mar 2013 à 22:17 @ 22 h 17 min

    l’engouement ambiant de céans pour les saillies de M. Zemmour ne laisse d’inquiéter …
    je le comparerais volontiers en sa virulence à l’impertinence verbale vulgaire de Philippe Henriot
    tandis que ce pauvre Eric se fantasme en Brasillach… pitié pour le brillant fusillé !
    mais enquêtez sur ce brave ado éternel qui a clairement avoué qu’il n’avait été élevé que par
    des femmes !
    visionnez ses maladives crises de parano viriliste face à Mme Morano, tout à fait
    caractéristiques de la méditerrannée donc homo-thétiques aux éructations islamistes issues
    de la pathologie de la “couillostérone” …
    et pire : face à l’idéologue pseudo-psy Hefez notre “petit homme” (c’est cela sa crise) a réussi
    à discréditer la défense contre le délirant mariage-pour-tous en glapissant pour le retour au
    patriarcat …
    … n’est pas le petit mais glorieux et puissant David qui veut …

  • Charles , 27 Mar 2013 à 22:48 @ 22 h 48 min

    Laissez en paix le grand Z.
    Il est le cauchemar des bobos.
    Ils ont peur de lui.
    Cela me suffit.

  • MP , 28 Mar 2013 à 1:51 @ 1 h 51 min

    Vous divaguez, Zemmour s est fait virer des chaines du Public et a été poursuivi par les tribunaux.
    Zemmour fait vendre, c est pour cela qu il existe encore. De plus, il est avec le Christ l un des rares juifs capable de critiquer son peuple sans tomber dans la haine de soi. Zemmour aime la France, peut être même un peu trop, parfois.

Les commentaires sont fermés.