Éric Zemmour : Viviane Reding dirige-t-elle la France ?

Le Zemmour du vendredi. “Quand je serai grand, moi, je serai commissaire européen. Ah, dites-le à vos enfants, il n’y a rien de mieux. On vit confortablement, on est très grassement payé, on n’est pas élu mais choisi et après, on peut dire ou faire n’importe quoi : aucun compte à rendre. Regardez Madame Reding. Il y a trois ans, elle avait comparé l’expulsion des Roms aux déportations de juifs pendant la Seconde guerre mondiale, rien que ça ! Cette fois, elle est plus aimable avec Manuel Valls, qu’elle accuse seulement d’électoralisme. Madame Reding, elle, ne risque pas de rencontrer un seul électeur. La Luxembourgeoise ne risque pas non plus de voir un seul Rom en bas de chez elle. Elle reprend l’ancienne devise de Robespierre : que l’empire périsse, pourvu que les principes survivent. Viviane Reding ne veut pas voir que nous sommes victimes d’une politique délibérée des autorités roumaines, et accessoirement des Bulgares, qui profitent du principe de libre circulation en Europe pour se débarrasser d’une population qui n’a jamais été aimée là-bas et qu’elle rêvait de chasser depuis des siècles et Madame Reding est l’idiote utile de ce projet machiavélique. La France est sommée d’intégrer, scolariser, trouver du travail et un logement… à des gens qui, pour la plupart, n’en veulent pas. Elle doit subir l’explosion des vols, des agressions, des pillages, comme l’a dit un juge excédé. Et surtout, elle doit se taire. La France n’a plus le droit depuis belle lurette de pouvoir choisir les étrangers qui s’installent sur son sol. Au nom des droits de l’homme, la France est comme un pays qui a subi une défaite militaire : une terre ouverte. Il y a trois ans, Sarkozy avait insulté Viviane Reding. Mais Sarkozy est parti. Il avait dû entre temps supprimer la circulaire qui ne plaisait pas à notre maîtresse luxembourgeoise. Madame Reding est toujours là, les Roms aussi.”

Autres articles

27 Commentaires

  • Frédérique , 27 septembre 2013 @ 13 h 40 min

    On peut surtout écrire aux deux, car concernant Reding, ça m’étonnerait fort que des milliers de messages de mépris lui rappelant qu’elle n’est rien d’autre vis à vis des peuples, qu’une vulgaire apparatchik de l’Union Socialiste Européenne planquée, surpayée et défiscalisée, ne lui blessent pas son égo surdimensionné.

  • Robin007 , 27 septembre 2013 @ 16 h 11 min

    Pourquoi ne pas “accompagner” tous les déplacements de la Gauleiterin Reding, comme le fait la Manif pour Tous pour les ministres français?

  • Charles , 27 septembre 2013 @ 17 h 19 min

    Ce qui est effarant,c’est que la population luxembourgeoise
    au sens strict du terme est de 300.000 citoyens
    plus 230.000 étrangers soit en tout 530.000 habitants.

    La ville de Luxembourg ne contient que 220.000 habitants
    dont approximativement 100.000 luxembourgeois.
    Par comparaison la ville de Lille a 220.000 habitants
    (dont 60.000 personnes d’origine clandestine).

    Bref,avec ses 300.000 citoyens luxembourgeois,
    le micro état a 6 députés au parlement européen.

    Soit 1 député pour 50.000 citoyens en comparaison
    de la moyenne européenne de 1 député pour 500.000 citoyens.

    Pour mémoire,751 députés pour 380 Millions d’habitants repartis sur 27 pays.
    Si tous les autres pays avaient le même ratio nous aurions 7.500 députés.
    La “Soeur” Reding ose ensuite parler des Etats Unis d’Europe…..

  • Psyché , 27 septembre 2013 @ 22 h 44 min

    Nous sommes exactement dans les Etats Soumis d’Europe.
    La démocratie a été volée au peuples en même temps que leur Nation a été dissoute.

    Plus de Nation,
    Plus de religion, même Zemmour s’attaque au Pape !
    Plus d’identité
    Plus d’espoir, plus de volonté

    Combien de temps allons-nous encore courber le dos ?

  • ostrogone , 28 septembre 2013 @ 9 h 30 min

    quand j’étais petit on disait la “grosse commission” pour désigner nos déchets anaux; on y est!
    Bruxelles, c’est la “grosse commission”.
    Quand allons-nous tirer la chasse?

  • lanarchiste de droite , 28 septembre 2013 @ 9 h 58 min

    Les dirigeants de l’UE qui se sont élus eux-mêmes avec l’aide de goldman sachs, ne sont que des oligarques, comme au bon vieux temps du communisme URSS et comme aujourd’hui avec les chinois

  • micaelli , 28 septembre 2013 @ 10 h 02 min

    Parce que BRUXELLES est encore plus loin que PARIS …..

Les commentaires sont fermés.