Une religion qui rend fou ?

Une série de faits isolés, complaisamment montés en épingle depuis quelques jours par nos medias toujours aussi avides de sensationnel et toujours travaillés en sous-main par une islamophobie rampante (voire galopante !), viennent de survenir de façon si opportune que cela paraîtra éminemment suspect et ne pourra qu’inciter tous les observateurs sensés et raisonnables à redoubler de méfiance. Ces faits n’ont-ils pas en premier lieu pour effet d’alimenter les jugements hostiles, de renforcer les préjugés malveillants à l’encontre d’une religion pourtant considérée par tous les spécialistes homologués comme fondamentalement pacifique ?

Un petit rappel des faits pour commencer :

A Ottawa, le 22/10, un certain Michael Zehaf-Bibeau, délinquant et toxicomane converti à l’Islam, après avoir exécuté une sentinelle, pénètre dans le Parlement du Canada où il déclenche une fusillade à l’issue de laquelle il sera traqué et abattu comme un chien. Mais cela n’est, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, est psychologiquement dérangé.

Deux jours auparavant, toujours au Canada, à Saint-Jean-sur-Richelieu, deux soldats de l’armée canadienne avaient été renversés par une voiture que conduisait un sympathisant de l’État Islamique. L’un deux est décédé. Mais cela n’était, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, était psychologiquement dérangé.

A Sydney, le 15/12, le dénommé Man Haron Monis, un repris de justice, islamiste d’origine iranienne converti au Sunnisme, a pris en otage 17 personnes dans un café du centre ville, le Lindt Chocolat Café. Il revendique son allégeance au califat islamique au moyen d’un drapeau noir, sur lequel est inscrit la chahada (une phrase arabe signifiant littéralement « Il n’existe aucun autre Dieu que Allah, et Mahomet en est le messager ». Au lieu de chercher à négocier pour trouver avec lui un terrain d’entente, l’administration australienne choisit la solution de force. Bilan 3 morts et 2 blessés. Mais cela n’est, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, est psychologiquement dérangé.

A Joué-lès-Tours, le 20/12, vers 14h, un certain Bertrand « Bilal » Nzohabonayo, un jeune homme d’origine burundaise, délinquant et toxicomane converti à l’Islam, entre dans le commissariat et, au cri de « Allahou Akbar » (Allah est le plus grand), agresse trois policiers et policières avec son petit canif. Au lieu de chercher à le raisonner et à le maîtriser en douceur, les flics l’abattent alors sans pitié. Il est vrai que, prononcé dans un commissariat, le cri à caractère religieux qu’il poussait pouvait apparaitre comme constituant une flagrante atteinte à la laïcité. Peut-on pour autant, sous prétexte de défense de la laïcité, abattre ainsi, sans sommation, un simple contrevenant ? Dans ce cas, qu’attend-on pour ouvrir aussi le feu sur les fanatiques intégristes qui déposent un peu partout dans l’espace public leurs satanées crèches ? Mais cela n’est encore, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, est psychologiquement dérangé.

A Dijon, le 21/12, vers 20h, trois hommes en djellaba, se réclamant eux aussi du califat islamique et criant « Allahou Akbar » s’amusent à renverser avec leur véhicule quelques mécréants autochtones qui traînaient dans la rue. Ils frappent à cinq reprises. Bilan : 11 blessés dont 2 graves. Mais cela n’est, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, est psychologiquement dérangé.

A Nantes, le 22/12, vers 19h00, place Royale où était installé un marché de Noël, Sébastien S., au volant d’une camionnette, fonce dans une foule qui faisaient la queue pour avoir du vin chaud (toujours des mécréants apparemment). Lui aussi, d’après certains témoins, aurait crié « Allahou Akbar ! ». Bilan : 1 mort, 10 blessés dont 3 graves. Mais cela n’est, de toute évidence, qu’un fait isolé, dont le responsable, semble-t-il, est psychologiquement dérangé.

Tout cela est pain béni pour les adeptes du « choc des civilisations » à la Samuel Huntington ; pour tous les réactionnaires islamophobes qui disent que cela fait apparemment beaucoup de gens dérangés qui affichent la Chahada, crient « Allahou Akbar » ou se réclame du Califat Islamique. Et de poser ingénument leurs insidieuses questions : Faut-il donc être dérangé pour crier « Allahou Akbar » ? Est-ce la religion mahométane qui rend fou ou bien est-ce les fous qui se convertissent à l’Islam ? Autrement dit, l’Islam est-il une religion qui détraque ses adeptes ou une religion qui attire en son sein les individus préalablement détraqués ? That is the question ! Une question qui, selon ces incurables malveillants, mériterait d’être scientifiquement étudiée !

Mais il ne faut pas s’emballer… Les gens raisonnables doivent, au contraire, se garder de tout jugement hâtif et se refuser aux amalgames ! Contrairement aux charognards opportunistes qui se saisissent de l’occasion pour incriminer l’islam (une religion pourtant universellement reconnue pour ne prôner que la paix, la tolérance et l’amour), les observateurs les plus objectifs et les plus qualifiés ne peuvent, eux, s’empêcher de voir et de désigner les vraies causes des tensions actuelles, des tensions heureusement tout à fait passagères.

D’abord les propos provocateurs que vient d’éructer l’ignoble Zemmour, un pamphlétaire maurassien toujours prompt, dans le but de nous dresser les uns contre les autres, à jeter de l’huile sur le feu. Ensuite la campagne d’une violence inouïe manigancée par tout ce que la France comporte de calotins, de culs-bénis, d’intégristes, de réactionnaires, voire de fascistes franchement revendiqués, pour imposer dans notre espace public leurs crèches dites de « Noël » (qu’attend-on d’ailleurs pour retirer ce mot obscène du dictionnaire ?), toutes ces survivances obscurantistes des superstitions moyenâgeuses, toutes ces momeries d’un parfait mauvais goût, dégoulinantes de mièvrerie saint-sulpicienne, tout ce bric-à-brac rétrograde qui, dans un pays métissé et multiculturel comme le nôtre, attente gravement à la laïcité et au vivre-ensemble citoyen.

Autres articles

62 Commentaires

  • paul.emic , 27 Déc 2014 à 12:07 @ 12 h 07 min

    L’oeuf ou la poule éternel débat

  • mariedefrance , 27 Déc 2014 à 12:21 @ 12 h 21 min

    Je dis juste : BRAVO !

  • pierremartin , 27 Déc 2014 à 12:34 @ 12 h 34 min

    Moi je dis “pauvres cons”

  • diego48 , 27 Déc 2014 à 12:37 @ 12 h 37 min

    Fondamentalement pacifique, dites-vous ? C’est oublier un peu vite que depuis l’Egire (vers 630 après J.C, vous savez ce brave bonhomme qui prônait l’amour du prochain), depuis ce temps, donc, l’Islam et ses séïdes n’ont suivi que la pointe de leurs cimetéres, à l’Ouest de l’Afrique, au sud de l’Afrique, au Moyen Orient, en Asie, en Europe, au nord de la Turquie, jusqu’en Autriche, à Narbonne (une bonne rouste en passant), Poitiers, itou…Puis ce fut la débandade espagnole. Depuis, ces peuples si pacifistes, ont écumé les mers, pratiquant ce si merveilleux esclavage, conversion forcées, massacres sur les côtes du sud de l’Europe, etc, etc

  • mariedefrance , 27 Déc 2014 à 12:41 @ 12 h 41 min

    Nous n’avons certainement pas compris de la même manière cette “ambivalence”….

    Perso, cela m’a fait sourire !

    Il est évident que je ne crois en aucun cas au premier degré de cet article.

  • Antoine , 27 Déc 2014 à 12:50 @ 12 h 50 min

    Le dernier paragraphe est-il du second degré ? Ça m’en à tout l’air.

  • choukrov , 27 Déc 2014 à 12:50 @ 12 h 50 min

    Excellent article.
    Comment se fait il que ces ” zemmour”
    puissent encore exercer dans les médias?
    En effet, ils ne font que mettre l’huile sur le
    feu.
    J’espère que d’autres médias vont le rappeler
    à l’ordre et le cas écheant le sanctionner pour
    tous ses débordements verbaux.
    Chaque citoyen devrait envoyer un mail ou téléphoner à ces médias pour protester et montrer son indignation !
    Nous avons le pouvoir de changer les choses
    mais la condition est de se bouger d’abord
    chacun à notre niveau aussi petit soit il!!!

Les commentaires sont fermés.