Et si la Pennsylvanie mettait (de nouveau) un terme aux ambitions politiques de Rick Santorum ?

C’est la question que pose Colby Itkowitz dans les colonnes du quotidien progressiste Los Angeles Times.

Selon un sondage commandé par Franklin & Marshall College ce mercredi, Rick Santorum et Mitt Romney sont désormais au coude à coude en Pennsylvanie, l’État d’origine du candidat catholique, dont il fut sénateur de 1995 à 2007, dans lequel l’élection primaire républicaine a lieu le 24 avril. Le premier est à 30%, le second à 28%. Rien d’alarmant pour Santorum ? Voir ! Mitt Romney, qui ne manque certes pas de moyens financiers, était donné à 16% contre 45% pour Santorum… en février dernier. Surtout, les électeurs républicains de Pennsylvanie sont de plus en plus nombreux à vouloir voter utile, c’est-à-dire pour le candidat le plus à même de battre Barack Obama. Seule lueur d’espoir pour Santorum : avec 54% d’opinions favorables, il est plus apprécié que le candidat mormon (46%).

Être battu dans son État serait pour l’ancien sénateur une humiliation et pourrait mettre un terme à sa carrière politique. “Une nouvelle fois”, note Colby Itkowitz qui fait allusion à la cuisante défaite de Rick Santorum contre le Démocrate Bob Casey, Jr. (un “pro-vie” modéré) en 2006 (41,3% contre 58,7%).

Crédit photo : Gage Skidmore.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen