Affaire Le Pen-OSP-FSP : La Vérité n’a pas peur du dialogue !

L’invitation par l’Observatoire sociopolitique de Toulon et Fondation de Service politique de Marion Maréchal Le Pen fait grand bruit dans un certain milieu catholique, alors qu’il passe inaperçu pour la plus part des autres. Fait grand bruit ou fait grand peur ?

De ces tendances, en perte de vitesse et qui n’ont bien souvent qu’une ressemblance Canada Dry avec le catholicisme, nous pouvons juger la pertinence en constatant que le respect de l’immigré est un point bien moins négociable que le respect de la vie. Faut-il rappeler que La Croix tout en criant au loup de la caution morale donnée par les instances de Monseigneur Rey, ouvre largement ses colonnes aux politiques et mouvements fervents promoteurs de l’euthanasie ou de l’avortement ? Et il suffit de tourner les pages bien roses de leurs papiers pour constater qu’ils y mettent un cœur obstiné, applaudis en cela par le pouvoir médiatique qui se targue d’être le censeur d’une morale civile aux contours pour le moins sulfureux et où l’on cherche désespérément l’élan (ne parlons pas de valeurs) catholique.

Ayant toujours et ouvertement combattu le Front National, d’abord pour l’incohérence de son programme et aujourd’hui la vacuité de ses propositions tout aussi électoralistes que les autres (qu’on s’en réfère à mes discours de campagne des Européennes 2014), il sera bien difficile de reprocher à l’éphémère candidat UDF aux législatives 2007 de prêcher pour sa paroisse.

Il serait en outre bien délicat de vouloir discréditer mes propos en arguant de mon soutien à l’OSP en tant que son ancien directeur puisque j’ai quitté mes fonctions il y a de nombreuses années et que je n’ai plus de contact avec cette structure diocésaine comme avec son évêque. Néanmoins, je rappellerais aux détracteurs rapides, comme le veut la diatribe médiatique, que ce même observatoire a organisé une rencontre sur le thème « immigration et charité chrétienne » et qu’avant de monter sur leurs grands chevaux offusqués ils seraient bien avisés d’en lire les actes publiés chez BoD.

Qu’une instance d’Eglise ose le dialogue politique me semble être la base même de ceux qui n’ont pas peur de la Vérité. L’ostracisme d’un autre âge, que pourtant les catholiques dits de gauche (ou dits catholiques) fustigent chez leurs frères n’est que le témoin frémissant de leur peur.

“Ce climat n’a rien à envier aux pressions des années révolutionnaires. Elles sont du même tonneau et leurs effets prévisibles font froid dans le dos.”

Cessons la langue de bois et à l’image de trop peu d’évêques français laissons aux médias et aux politicards l’expression frileuse de leur crainte. La vérité n’est ni de gauche ni de droite, elle est avant tout ontologique et pour les catholiques elle est ce qui conduit à Dieu.

Alors quoi messieurs les censeurs ! Le dialogue serait permis avec le méchant Sarkozy, un affreux libéral dit-on ? Pas d’ostracisme pour le débonnaire Hollande, promoteur d’une France unie et tolérante, sauf envers les familles ? Pas de réticences à parler avec Monsieur Bayrou à la pointe de tous les progrès ?

Ah mais non certes, car là ne serait pas votre cœur, là ne se trouverait pas votre trésor, le clinquant du pouvoir narcissique et le siège d’une idéologie résolument non catholique ?

Benoît XVI nous rappelait que la charité n’est rien sans la vérité. Comment ces bons sentiments vis à vis de l’immigré ne s’étendent ils pas aux fondements même de notre foi ? Comment justifier d’excommunier ceux qui stigmatisent l’immigré sans exclure aussi ceux qui tuent par centaines de milliers des enfants ou des vieillards ?

Ce climat n’a rien à envier aux pressions des années révolutionnaires. Elles sont du même tonneau et leurs effets prévisibles font froid dans le dos.

Quand nous catholiques de France serons enfin catholiques, alors oui ce régime délétère tremblera. Mais pour l’heure ce sont les dits catholiques, tièdes, que le Christ vomit peut être autant qu’ils vomissent ceux qui leur rappelle trop leur tiédeur.
80% des catholiques pratiquants votent. C’est largement au-dessus de la moyenne nationale. Si les fidèles comprenaient que leur foi, dans sa vérité tout entière et non dans un colmatage distendu, est LA solution aux souffrances du monde et de la France, peut-être enfin cesseraient ils de s’éclater dans tous ces mouvements politiques dont pas un ne peut se dire exempt de l’anathème. Si l’épiscopat de France parvenait à se libérer des liens virtuels d’un concordat dont ils ne sont toujours pas sortis…

L’heure n’est plus aux frileux replis. Le temps des jeux de dupes est révolu. C’est en étant pleinement et fidèlement catholiques et romains que les catholiques pourront à nouveau sortir de sous le boisseau et être plus qu’une voie de la politique, une voix prophétique de la politique c’est à dire du bien de la cité.

Mais tant que les fidèles seront des partisans, tant qu’ils se croiront au-dessus du magistère pontifical et tant qu’ils préfèreront leur confort au service du royaume, alors n’en doutons pas ce monde n’est pas prêt de disparaître.

> Cyril Brun anime le site Cyrano.net

Articles liés

24Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • C.B. , 28 août 2015 @ 16 h 20 min

    Il est étonnant que l’on mentionne si peu la composition de la “table ronde” incriminée:
    Arnaud Le Clere, Sens Commun
    Valérie Boyer, Député Les Républicains des Bouches du Rhône.
    Marion Maréchal Le Pen, Député FN du Vaucluse.
    Simon Renucci, ancien Député-Maire PS d’Ajaccio.
    (+ le directeur de Famille Chrétienne et Mgr Rey).
    On est ici bien loin d’une “tribune” donnée à MMLP “sans contradicteur” comme je l’ai entendu sur une radio d’état.
    Ou alors, on suppose que les trois autres invités sont des lavettes incapables de tenir tête à cette jeunette? En ce cas, c’est un beau compliment pour cette jeune femme.

  • borphi , 28 août 2015 @ 19 h 46 min

    On ne pouvait mieux dire !

    Merci à Cyril Brun .

  • sergedelozzi , 29 août 2015 @ 7 h 44 min

    on ne peut continué ainsi a l invasion des musulmans en France , il faut maintenant que les Français réfléchisse a leur avenir et surtout a l avenir de leurs enfants , on on est catho ou bien on sera musulmans un seul parti en France crie haut et fort qu il faut faire machine arrière toute, ils on raison , le rétablissement des frontières va de soi l indépendance de la France est urgent LE GENERAL DE GAULLE vous a donné l indépendance et vous l avez jetez comme le dernier , il avait raison les Français sont des imbéciles , je vous rappelle que la France était la troisième puissance mondiale , au jour d hui qu en est il ???? NOUS NE SOMMES PLUS QU UNE SIMPLE REGION D EUROPE ALORS QUE l EUROPE ELLE MEME COMPTAIT SUR LA FRANCE POUR LA DEFENDRE AVANT IL Y AVAIT LES AMERICAINS LES RUSSES ET LA FRANCE MAINTENANT LA FRANCE C EST ZERO VOILA LE CONSTAT

  • micaelli , 29 août 2015 @ 7 h 55 min

    Une remise à l’heure de vérité qui était plus que nécessaire ……
    Merci C.B.

  • ragerds , 29 août 2015 @ 8 h 25 min

    “La vatuité du programme économique du FN”…
    Il est vrai que M Brun avait dans l’UDF un mouvement qui nous a montré toute la justesse de son analyse politique, sociétale et économique….
    Quand aux cathos et à l’église je dirai qu’il vaut mieux être migrants en particulier e t étranger en général pour leur complaire.
    Hitler avait ses soux-hommes, les “cadres” de l’église de France ont les leurs, les militants, les sympathisants, les électeurs maintenant du FN;
    On devrait nous enlever le droit de vote, tout en continuant à nous laisser le droit de payer nos impôts…
    Tout cela au nom de l’humanisme (en quoi suis je inhumain…) et de la fraternité universelle qui permet de parler à tout le monde sauf à nous.

  • petrel68 , 29 août 2015 @ 9 h 21 min

    “le Christ vomit” ?!! Il me semble que le Christ avait plus de tolérance et de compassion que vous, Monsieur Brun … vos propos sont presque un blasphème, en tout cas une atteinte à la dignité de votre religion
    par ailleurs je ne suis pas de votre milieu, mais je n’ai pas compris grand chose à votre diatribe, tant vous usez de circonvolutions pour ne pas dire les Noms et le Mots de vérité, justement
    Un athée bien content de l’être en vous lisant

  • Marie Genko , 29 août 2015 @ 10 h 22 min

    @Petrel68,

    Cher Monsieur, Pardonnez-moi de ne pas très bien vous comprendre!
    Vous ne croyez pas en Dieu !
    Pourtant vous reconnaissez que le Christ est une grande figure historique remplie de compassion pour notre genre humain puisque la religion chrétienne nous enseigne qu’Il a été jusqu’à mourir volontairement sur la croix pour nous libérer de nos fautes…

    Vous dites aussi que vous n’avez pas compris grand chose à ce qu’écrit Cyril Brun…. Je pense que c’est normal puisqu’il parle d’Eglise et qu’il s’agit d’un sujet que vous connaissez mal…

    Je vais me permettre de reprendre un phrase de l’article ci-dessus:

    “Si les fidèles comprenaient que leur foi, dans sa vérité tout entière et non dans un colmatage distendu, est LA solution aux souffrances du monde et de la France, peut-être enfin cesseraient ils de s’éclater dans tous ces mouvements politiques dont pas un ne peut se dire exempt de l’anathème. Si l’épiscopat de France parvenait à se libérer des liens virtuels d’un concordat dont ils ne sont toujours pas sortis…”

    Personnellement, je suis une chrétienne orthodoxe, et non catholique, et j’adhère complètement à ce qu’écrit Cyril Brun ci-dessus.
    Il est un fait que les évêques catholiques de France ont souvent tenu compte de ce fameux Concordat, signé en 1801 par le Pape Pie VII et Bonaparte et cela pour la simple raison que leur nomination doit être agrée par le chef de l’Etat…

    Croyez-moi, Cyril Brun a raison, l’Europe s’est construite sur des valeurs chrétiennes de respect de son Prochain!
    Et nous assistons aujourd’hui à la destruction programmée de ces valeurs au nom de l’idéologie des droits de l’homme.

    Si les Français et les autres Nations de l’Union Européenne ne retrouvent pas une foi chrétienne forte, nous resterons les otages des théories du Gender dans nos écoles, du mariage pour tous dans nos lois, et bientôt de l’Euthanasie…!

    Même si vous ne vous posez pas vous-même la question de l’existence de Dieu, admettez que près de deux milliards de Musulmans croient en Dieu et certains d’entre eux sont prêts à mourir en martyr pour leur foi!

    Si nous Français, nous ne retrouvons pas la foi de nos pères, ce sont les Musulmans de plus en plus nombreux chez nous qui nous convertiront.

    Amicalement à vous Marie

Les commentaires sont clôturés.