Xavier Moreau : “Sans une aide de l’Occident ou de la Russie, l’Ukraine ne pourra pas payer son gaz cet hiver”

Xavier Moreau, bonjour, vous êtes un français établi à Moscou. Homme d’affaires et écrivain, vous dirigez le site d’analyse géopolitique Stratpol et vous publiez ce mois-ci un livre intitulé Pourquoi la France s’est trompée en Ukraine

.
Tout d’abord, très simplement pourquoi ce titre ?
J’ai voulu comprendre et expliquer comment la France qui avait tout à perdre et rien à gagner dans cette crise ukrainienne a pu se laisser embarquer dans cette catastrophe, prévisible depuis le début. Les réponses sont à cette question se résument dans cette formule : ignorance, incompétence, amateurisme et mépris des intérêts français.

Vous revenez dans votre livre sur le renversement de Ianoukovitch au moment du “Maidan”. Selon vous peut-on réellement dire qu’il s’agit d’un coup d’Etat ?
L’élection de 2010 du Président Ianoukovitch avait été validée par la « communauté internationale », c’est-à-dire l’occident, ainsi que les législatives de 2012. Le pouvoir en place était donc parfaitement légal. En février 2014, Ianoukovitch est d’accord pour des élections anticipées et signe un accord de sortie de crise avec les ministres des Affaires Etrangères français, allemand et polonais. Cette accord sera bafoué le jour même. La Rada prend désormais ses décisions sous la menace des Radicaux et la cours constitutionnelle est dissoute. L’Ukraine cesse donc d’être une démocratie à compter du 21 février 2014.

Quels sont les pays étrangers les plus parties prenantes au conflit en ce moment en Ukraine selon vous ?
Ce sont les trois pays ayant des intérêts géopolitiques dans la région. Les Etats-Unis qui pensent, à tord, que sans l’Ukraine la Russie cesse d’être un empire et perd son « européanité ». L’Allemagne veut verrouiller sa mainmise sur la Mitteleuropa et la Pologne cherche à reconstruire sa présence séculaire dans la région. La France n’a quant à elle aucun intérêt dans la région, en dehors de préserver la stabilité de notre continent.

Vous insistez longuement dans votre livre sur l’ingérence américaine en Ukraine. Pourquoi cet intérêt manifeste du gouvernent américain dans un pays si loin de ses frontières ?
Sous prétexte que le nazisme et le communisme sont des idéologies défuntes, nos sociétés modernes ont tendance à croire que l’idéologie n’est plus de mise dans les rapports internationaux des pays occidentaux. C’est une erreur. Les Etats-Unis croient à leur « destinée manifeste », qui est une sorte de mission divine vis-à-vis du monde entier et sont convaincus par le déterminisme de la géopolitique américaine (Spykman, Brezinski…). Ils ont ainsi persuadés qu’ils ont le droit et le devoir de chasser la Russie d’Europe et comptent le faire en séparant l’Ukraine de la Russie.

“Tout se joue désormais entre Barack Obama et Vladimir Poutine. Angela Merkel et François Hollande ne font que de la figuration.”

Quelle est la situation économique et militaire aujourd’hui en Ukraine ?
L’Ukraine est au bord du défaut de paiement et se rend compte que jamais l’Occident ne donnera les sommes colossales que la Russie a déversé jusqu’en 2013 (environ $10 milliards par an pendant 23 ans). La thérapie de choc imposée par le FMI est en train de mettre la population à genoux et sans une aide de l’Occident ou de la Russie, l’Ukraine ne pourra pas payer son gaz cet hiver. L’anarchie règne dans l’ensemble du pays. Militairement, Kiev n’a plus les moyens de lancer une offensive sérieuse dans le Donbass d’autant plus que la population se rend compte, malgré la propagande massive, de la réalité de ce conflit fratricide.

La Russie souhaite-t-elle s’élargir sur l’Est de l’Ukraine de la même manière qu’elle a récupéré la Crimée il y a 1 an ?
Absolument pas, la Russie compte s’appuyer sur les provinces de l’est de l’Ukraine pour refaire basculer l’Ukraine dans sa zone d’influence. Une fois la fédéralisation obtenue, la Russie pourra attribuer son aide de manière discrétionnaire aux provinces amies, tandis que l’ouest de l’Ukraine, abandonné par les Occidentaux sombrera dans la pauvreté.

Peut-on craindre une explosion de l’Ukraine ?
Cela reste un scénario possible mais que personne ne souhaite. Une confédération d’Etats très autonomes me paraît une solution acceptable par tous, sauf bien sûr par Washington qui souhaiterait se battre contre la Russie jusqu’à la dernière goutte de sang des Ukrainiens.

Avez-vous quelque chose à rajouter pour nos lecteurs ?
La réunion à Paris du 2 octobre ne résoudra rien. Tout se joue désormais entre Barack Obama et Vladimir Poutine. Angela Merkel et François Hollande ne font que de la figuration.

Pourquoi la France s’est trompée en Ukraine

Autres articles

11 Commentaires

  • Luc* , 28 Sep 2015 à 11:37 @ 11 h 37 min

    Il faut lire 10 milliards et non 10 millions de dollars, bien sûr.
    Est ce que d’une certaine manière cette aide russe continuelle à l’Ukraine depuis la chute du mur n’a pas contribuée à perpétuer le grave problème de corruption de ce pays, l’empêchant ainsi de sortir du marasme économique?
    Inversement, quel est l’intérêt pour la Russie d’investir à perte dans ce gouffre sans fin qu’est l’Ukraine où tout est aspiré par les oligarques avant d’arriver là où l’investissement est prévu? Garder ce pays dans sa sphère d’influence?

  • Christopher , 28 Sep 2015 à 19:10 @ 19 h 10 min

    Vous écrivez une propagande directe de Moscou qui a perdu son objectivité à trop aller à Moscou et peut être pas assez (ou jamais) en Ukraine. L’idée que la guerre dans le Donbass est un conflit entre les USA et la Russie est trop souvent présente sur les sites pro russes. Avez vous été faire un tour dans le Donbass ou en Crimée ? Le Donbass est en ruine, la Crimée est à l’agonie. Quel est l’intérêt pour la Russie de garder un pouvoir sur l’un et sur l’autre : Penser qu’elle est encore une super puissance. Alors que son gaz et son pétrole ne rapportent plus rien à cause des coûts d’exploitation et qu’il n’y a rien d’autre.
    Quel est l’intérêt des Américains ? Un enfant de CM2 pourrait vous expliquer qu’il n’y en a aucun. Géopolitiquement, géographique et économiquement, les USA n’ont aucune espèce d’idée sur l’Ukraine à part aider les populations quand l’Europe ne le peut pas et leur demande de l’aide et c’est le cas. Ce ne sont pas les pseudos convois humanitaires russes à moitié vides dont les cargaison sont revendues sur les marchés qui vont aider les population. Ce ne sont pas les milliers de touristes russes qui vont aider la Crimée quand 7 millions de touristes ukrainiens n’y vont plus.
    Oui, il faut aider l’Ukraine car un jour prochain le Donbass reviendra sous l’autorité de Kiev, avec un certain degré d’indépendance mais pas de fédéralisation car ça coûterait trop cher et la Crimée sera probablement indépendante, mais avec des liens nécessaires et alimentaires en Ukraine. Les pays européens ont tous été dépassés par Maidan et l’ampleur du pillage par la Russie des richesses de l’Ukraine. Si vous vivez à Moscou demandez vous d’où vient 70% de la vodka (à par celle frelatée à domicile) et 50% de la farine russe… Ensuite vous pourrez dire que l’Ukraine a finalement plus d’avenir que la Russie car elle a des ressources plus diversifiées et des frontières avec des pays solvables, ce qui n’est pas le cas de la Russie, car même la Chine a des problèmes de croissance.
    Par contre vous avez raison, le rôle de la vieille France et sa diplomatie du 19ème siècle dans ces discussions est un non sens.

  • michelR , 28 Sep 2015 à 22:28 @ 22 h 28 min

    le livre de Mr Moreau se lit d’une seule traite, il est indispensable pour comprendre le machiavélisme de certains et la triste incompétence d’autres…
    pour le peuple du Donbas ,seul l’avenir reste incertain.

  • pichard , 29 Sep 2015 à 11:25 @ 11 h 25 min

    XAVIER MORAUX

    Pourquoi tant de haine envers l’Ukraine que vous ne connaissez manifestement pas.
    Yakounovitch bien qu’élu président est un mafieux bien qui n’a eu de cesse de trafiquer avec les mafieux russes pour affaiblir l’Ukraine après l’avoir désarmée. Il a trahi ses engagements envers le peuple qui s’est naturellement rebellé et lui a retiré ses bretelles, cela après que le traitre à la nation qui mérite la Haute Cour de Justice, ait signé l’ordre aux berkouts de tirer sur les malheureux protestataires (annoncé la veille à la TV).

    En Ukraine, toutes les générations tant ukrainophones que russophones sont sur le pied de guerre pour protéger leur patrie, M.Moreau. Une patrie qu’ils possèdent avec ses rites particuliers depuis la civilisation de TRYPILIA alors que la Russie n’était que de la steppe. Ce qui visiblement, vous échappe. Vous préférez sans vergogne la propagande qui paie plus son auteur. Comment peut-on s’abreuver dans vos livres de telles inepties forcément doublées de mensonges. Très Amèrement.

  • Tourville , 29 Sep 2015 à 12:18 @ 12 h 18 min

    Xavier Moreau publie aujourd’hui les meilleures analyses en français sur la situation en Ukraine. Ses commentaires sont parfois laconiques et sans dentelles mais il est toujours précis et factuel. Depuis deux ans, il faut reconnaitre qu’il ne s’est pas trompé.

  • xrayzoulou , 29 Sep 2015 à 14:52 @ 14 h 52 min

    Arrêtons de diaboliser la Russie. Les diables sont ailleurs : (US ou UE) !

  • pichard , 29 Sep 2015 à 16:40 @ 16 h 40 min

    Il n’empêche qu’aucun pays ayant été sous la coupe réglée de la russie ne veut retourner de son plein gré sous son aile protectrice ; on peut se demander pourquoi?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France