Pour en finir avec le «Jour de Colère»…

…Et ceux qui en appellent à la chouannerie et à la résistance à chaque coin de rue.

« Réacosphere », « fachosphere », « cathosphere » et autres sphères ont ceci de particulier qu’elles amplifient les réactions des « posteurs » qui, derrière des pseudonymes empruntant parfois à la mythologie, embrassent des débats aussi exagérés que vaniteux.

Vains car, comparativement à l’agitation des blogs, ils ne débouchent sur aucune mobilisation insurrectionnelle concrète. Les émeutes des banlieues de 2005 ne se sont pas préparées sur des blogs d’opinions mais au pied des barres d’immeubles et dans leurs caves.

Exagérés car le canon des bleus a cessé de gronder, la guillotine est remisée, et nous n’avons pas eu à essuyer une défaite à 100 000 morts et 1 million de prisonniers. Depuis 50 ans notre histoire est vierge de tout cataclysme.

Tout ce qui est excessif est dérisoire. Gardons la raison, nos traditions, nos grands noms et nos grands chevaux pour les grandes épreuves. Gardons à l’esprit aussi que les références que nous empruntons à notre histoire ne se sont pas construites en deux clics. Il fallut 5 ans pour unifier et rassembler la résistance française. Celui qui ouvre le feu le premier n’est pas toujours le vainqueur, regardez Messieurs les Anglais qui ont tiré les premiers à la bataille de Fontenoy et ont essuyé une cuisante défaite.

Sur ces mêmes blogs, sempiternelle complainte : La révolte est trop molle, la lutte trop tendre, le temps trop court. Ainsi en va-t-il de cet étrange appel à un « Jour de Colère » lancé pour le 26 janvier auquel la Manif pour Tous est pressée de se joindre, et de renoncer séance tenante à son agenda politique de 2014. Pressions à la limite du chantage ; par exemple, tel responsable a été sommé de donner les fichiers en échange de la « paix » avec ce « mouvement ». Les organisateurs de la Marche pour la Vie du 19 janvier n’ont pas eu cette délicatesse, eux qui rassemblent des soutiens et des militants identiques à ceux de la Manif pour Tous et auraient pu légitimement se trouver froissés par l’annonce d’une manif le 2 février.

On peut penser ce que l’on veut de la Manif pour Tous, des déclarations de ses leaders, du feuilleton Barjot. Mais une chose est indiscutable. Le professionnalisme avec lequel ont été organisées ces manifestations a fait l’unanimité. Dans un questionnaire auprès de 40 000 participants, la bonne tenue des cortèges et de l’organisation ont été plébiscités à 95%.
N’imaginons pas une seconde que la mort d’un vieillard ou d’un enfant en bas âge aurait eu quelque effet sur la cause. Bien au contraire, les organisateurs en auraient supporté l’entière responsabilité politique et judiciaire. Et cela aurait définitivement donné raison au sinistre Valls et son préfet Boucault qui n’ont eu de cesse d’alerter les braves gens sur les menaces qui planaient sur leur intégrité physique en participant à une « Manif pour Tous ». Menaces si clairement exprimées qu’elles ont achevé de décourager « Frigide Barjot » et les militants à qui elle avait su parler.

On entend dire aussi que les « Manifs pour Tous » ont été « bisounours ». C’est faux. Il y a eu des tensions et des provocations en permanence, à chaque fois. Que l’on imagine une seule seconde si Clément Meric avait reçu la mort le jour de sa présence à la manif pour tous du 17 avril ? C’est l’interposition d’un service d’ordre exemplaire qui a évité ce qui aurait été l’hallali du mouvement.

Mais qu’est-ce que « Jour de Colère » ? À première vue, un collectif aux visées très larges. Mais aux idées un peu courtes en matière d’organisation. Car si la Manif pour Tous est l’objet d’un tel chantage à un mois de la date fatidique, c’est sans doute que le jour de colère craint de ne rassembler pas grand-chose d’autre que des « like » sur Facebook. Ou pire, de rassembler du monde et d’être incapable d’assumer la responsabilité de l’organisation d’une manifestation d’ampleur. Braves gens, il est à craindre que vous soyez jetés sur les pavés, livrés en pâture aux flics, dans une manif non déclarée.
Nous ne sommes plus en 1789, ni en juin 44 et encore moins en mai 1968. Nous sommes en janvier 2014. En France l’art du maintien de l’ordre a atteint des raffinements enviés dans le monde entier. Chacun connait le cercle vicieux manifestation-répression-émeute-répression-révolution. Le pouvoir sait comment faire pour ne pas entrer dans cette dynamique révolutionnaire. Face à une contestation, extraire une radicalité et la pointer du doigt : ce sera l’arbre qui va cacher la forêt. Ainsi, le pouvoir va réprimer une frange présentée comme extrémiste et décourager la majorité réputée modérée de continuer à descendre dans la rue.

Les mouvements éclos dans le sillage de la Manif pour Tous font à leur insu le jeu du pouvoir. Revendiquant une radicalité, une virulence, face à la « tiédeur » de la Manif, ils deviennent les « idiots utiles » du pouvoir.

Le combat que nous menons aujourd’hui n’est pas général, il est particulier. L’ennemi s’est faufilé au cœur de nos vies, dans nos emplois, dans le ventre de nos femmes, pour diviser et réduire nos espoirs de fonder une famille, avoir un emploi ou créer une entreprise.

La grande mobilisation de la Manif pour Tous, la construction de ses réseaux, l’usure du gouvernement, sont un combat de longue haleine, déterminé, organisé et discipliné. Rien ne justifie aujourd’hui d’appliquer un niveau de violence quelconque à nos institutions qui ne sont coupables d’aucun crime que nous n’ayons nous-même cautionné par nos absences, nos erreurs et la faiblesse de nos engagements personnels.

Alors certes, il y aura 3 manifs au début de 2014. Qu’à cela ne tienne, que les meilleurs gagnent.

Autres articles

152 Commentaires

  • alain , 28 décembre 2013 @ 4 h 43 min

    bref tout va bien

    vive la manif pour tous ! vive ludovine de la rochère et ses amis

    avoir la moindre critique envers , les personnes, les thèmes, les attitudes, les pratiques c’est faire le jeu du pouvoir socialiste !

    je ne pas voir dépasser une tête

    vive le centralisme démocratique ! longue vie au parti !

  • jyl1941 , 28 décembre 2013 @ 5 h 30 min

    Article bien pessimiste….
    Ce ” gouvernement ” est en train de se planter totalement sous le
    regard narquois des autres pays en Centre Afrique. Nos valeureux soldats finiront-ils par choisir entre les musulmans et les ” chrétiens ” ? Ils n’auront jamais d’ordre sur ce sujet brulant. L’abominable Hollande, sans foi ni loi a joué et cette foi il a perdu !

  • Clovis , 28 décembre 2013 @ 7 h 28 min

    C’est au résultat que l’on mesure l’efficacité et le professionalisme. Force est de constater que le résultat de la manif pour tous n’est pas au rendez vous. Le gouvernement n’a reculé sur rien malgré certes une organisation exemplaire. Quelle est l’étape suivante ? Le retour de l’UMP ???
    D’une façon plus générale si nous voulons inverser la spirale du déclin de notre pays, il faut que notre peuple reprenne le pouvoir. Il dit “NON” à l’Europe et Sarkozy lui fait dire “OUI”, il dit “NON” au mariage Gay et Hollande lui fait dire “OUI”. C’est cela qui nous ulcère.
    Il faut, par tous les moyens, provoquer une dissolution de l’Assemblée Nationale et y envoyer des députés issus de la société civile et du peuple et non des professionnels du mensonge et l’arrivisme.

  • Pierre , 28 décembre 2013 @ 8 h 25 min

    Oui, la Manif pour tous est un mouvement déterminé, organisé et exemplaire.
    Mais, en dehors de la protestation contre le “mariage pour tous”, que défend la “Manif pour tous”?
    La “Manif pour tous” défend-t-elle les vraies valeurs de notre pays, son histoire, son patrimoine culturel, ses valeurs profondes ?
    S’oppose t’elle à l’invasion galopante de populations étrangères, accompagnée du lot de ses conséquences, chômage, misère sociale, analphabétisme, violence et trafics ?
    S’oppose t’elle à l’ISLAMISATION de la France et de L’Europe, à la propagation de cette doctrine basée sur l’intolérance à l’égard des “mécréants “, des “dhimmis “, des “khuffars”, sur ce contenu de ce livre de haine qu’est le Coran, livre qui prône sans cesse la violence, la lapidation, l’exécution par engorgement.
    Un livre totalement contraire aux lois et au valeurs de la France, et qui, tout comme “Mein Kampf “, devrait tout simplement être interdit.
    Une “religion ” de haine qui devrait aussi être interdite, mais qui, financée par les monarchies pétrolieres du Golfe, de jours en jours avance inexorablement…
    Vous ne dites rien de tout cela, et surtout, si ce n’est critiquer, vous ne proposez rien.
    Quand à vos arguments, ils sont faux.
    Les émeutes des banlieues de Novembre 2005 n’ont pas été préparé qu’au pied des tours. Elles ont été une opération de déstabilisation politique organisée par le Mossad israélien pour favoriser l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, agent du CRIF et de la CIA, juif “marrane”, arrière petit fils d’un rabin de Constantinople, et grand ami D’Israël. (Tout ceci ayant été largement expliqué par le journaliste allemand Udo ULFKOTTE).
    Quand à la mise en place et aux actions de la résistance française, de nombreux documents attestent aujourd’hui qu’elle était des plus mals organisée jusqu’en mai 1944, et que, par exemple en Bretagne, elle fût une véritable tragédie, les exécutions où liquidations internes de résistants nationalistes par des miliciens communistes ont entraîné plus de morts dans ses propres rangs que les faits d’armes contre l’occupant..
    Les rues de certaines villes portant ainsi aujourd’hui le nom de résistants morts, non pas pour faits d’armes, mais “liquidés” par leurs comparses aux ordres de Moscou…
    Nous sommes donc bien loin de l’organisation et de la préparation que vous évoquez.
    L’histoire est toujours écrite par les “vainqueurs”, et s’y fier comme vous à la lettre de révéle pas d’une bien grande perspicacité.
    Pour revenir à notre sujet, à nos institutions, il n’est pas plus proposé à ce que cette manifestation oppose la violence aux institutions.
    Enfin, qu’est ce qui empêcherait “La Manif pour Tous ” de mettre à la disposition de ce projet son organisation logistique ?
    Vous me semblez bien tiède dans vos propositions, et je ne pense pas que c’est avec des pensées comme les vôtres que notre pays arrivera à relever la tête.
    Vous feriez un bon éditorialiste au Figaro, sur I.Télé, où France 24.
    Mais très franchement, si ce n’est amener la démobilisation, je ne vois pas du tout ce qui légitime vôtre place ici, pour des écrits aussi défaitistes et si pitoyables.

  • Claire , 28 décembre 2013 @ 8 h 43 min

    Vous avez raison ! Pas de colère, et Fi de l’ancienne virilité qui était la crainte des lâches et des manipulateurs, en imposant les limites. Gardons du panache les pieds dans la fiente et sur la tête les tornades chaotiques agitées par une mafia de délabrés sans éthique ni respect du peuple…Un sale peuple obséquieux, coupable et complaisant tant qu’il était maintenu déresponsabilisé…Oublions tous les systèmes vicieux dont il eut à subir les subtils lessivages de cerveau depuis des décennies. Faisons lui assumer encore son humiliation pour le manque de discernement dans l’abus de confiance outrancier imposé par des pervers, sociologues et idéologues à langue fourchue et exemplarité minable…Ne déstabilisons rien, puisque vous prophétisez détenir les clefs de la meilleure suite…On ne sait jamais: les derniers barbouzes pourraient encore se voir donner l’ordre de tirer sur ce qui ne serait plus à considérer que comme un magma sans droit ni légitimité. Merci de nous adapter aussi bien aux principes des adversaires, et de nous convaincre du choix parfait du risque “zéro” ! Mais peut-être apprendrez-vous bientôt que si l’agressivité créatrice de respect des règles, est à ce point annihilée, l’indignation et la frustration enfleront pour se transformer en désir de destruction et en violence ! C’est ce qui ressort d’un minimum de connaissances en sciences humaines et de notre inconscient collectif… De quoi regretter les effets d’une saine colère !

  • Guy Marquais des Lambert , 28 décembre 2013 @ 8 h 43 min

    Défaitistes est acceptable, Pierre, mais pitoyable est un peu sévère . La voix de la modération est toujours moins ” vendeuse” que celle des partis engagés, cependant elle n’en est pas moins utile à la réflexion .

  • AURORE ANGELIQUE , 28 décembre 2013 @ 9 h 12 min

    Je suis d’accord avec cet article…mais alors que faut il faire si l’on est vraiment en colère contre tout ce qui se décide et se fait au mépris de nos idées?

    (ce n’est pas un doublon)

Les commentaires sont fermés.