Le père du petit Lancelot dépité… par les députés UMP

Le père du petit Lancelot, 14 ans, gazé à deux reprises par les forces de l’ordre dimanche 24 mars, qui avait répondu à nos questions dans la foulée, explique dans les commentaires de Nouvelles de France avoir, depuis, “alerté de nombreux élus en leur envoyant les photos, (avoir) assisté aux questions (au Gouvernement, ndlr) à l’Assemblée mardi” mais ne cache pas sa “tristesse” et son “amertume” : « Philippe Meunier a essayé de faire circuler les photos”, sans grand succès tandis que, mardi, « Copé, Fillon, Baroin, Wauquiez sont partis avant la fin”. « Aucun n’a osé monter au créneau”, regrette-t-il.

Addendum 11h15 : Un assistant parlementaire nous signale que Philippe Cochet et d’autres ont pourtant brandi des photos d’enfants gazés pendant la réponse de Manuel Valls à sa question.

Autres articles

65 Commentaires

  • Quéribus , 31 Mar 2013 à 16:28 @ 16 h 28 min

    Un pouvoir aux abois est capable du pire. Remember rue d’ Isly !

  • TIARD Martine , 1 Avr 2013 à 17:32 @ 17 h 32 min

    Tout à fait d’accord

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France