Christian Vanneste : L’UMP n’a pas compris que le redressement de l’Europe est un tout

Un billet de Christian Vanneste*

Avec la baisse rapide des côtes de confiance de l’exécutif socialiste, on sent que le prochain zapping politique est déjà en marche et commencera par les partielles et les locales. Le seul problème réside dans le vide abyssal de l’UMP sur le plan des idées et des valeurs. Certes, Hollande va revenir sur ses propositions démagogiques mais il va amuser la galerie avec des réformes sociétales, comme le mariage gay. L’UMP va se diviser puis se coucher, faute d’avoir compris que le redressement de l’Europe était un tout et pas seulement une question de gestion économique.

*Christian Vanneste est un ancien député UMP du Nord.

Autres articles

3 Commentaires

  • bouvard paule née di Malta (à bizerte tunisie) , 30 Juin 2012 à 8:19 @ 8 h 19 min

    je me suis toujours demandée si les partis travaillait pour l’intérêt de LA FRANCE ou pour le leur à constater leur combat de coqs, “c’est à moi” “non c’est pour moi” et allez y remettez en une couche et vous continuerez de perdre toute crédibilité politique faut pas s’étonner de la forte abstention électorale la politique est faite pour changer les choses mais le veulent-ils vraiment ?

  • Isidore , 30 Juin 2012 à 12:41 @ 12 h 41 min

    Qu’un redressement ou même une harmonie d’un ensemble humain,n’est pas qu’une question de gestion économique.Donc que l’économie elle-même n’est pas qu’une question d’économie au sens étroitement gestionnaire et financier du terme.Justement parce que tout a un coût,c’est-à-dire a des
    conséquences,les coûts à terme de toute décision ne s’apprécient d’un seul point de vue.
    Toute dépense engageant d’autres que son responsable est lourde de conséquences pluri-directionnelles.L’état d’un marché économique n’est que la conséquence,la résultante,d’une politique générale(incluant évidemment le secteur économique).Non seulement toute politique a des effets économiques,mais ceux-ci doivent être voulus,donc tout mouvement économique résulte d’une conception,conscient ou inconsciente,et d’une pratique politique.
    L’économie politique n’est alors pas une forme spéciale de l’économie mais un politique économique en- soi.Elle doit être consciente.

  • Christiane Lapotre , 1 Juil 2012 à 16:12 @ 16 h 12 min

    Pour qui roule l’ UMP ? Jusqu’ à présent, ils poursuivent, même s’ils s’en défendent, le même but que les socialistes : soumission à la finance internationale, abandon de ce qui nous reste de souveraineté, continuation de la politique de délocalisations, refus de l’arrêt de
    l’ immigration, approbation de la politique va-t-en guerre des Etats-Unis au détriment du droit des nations à disposer d’ eux mêmes, c’ est à se demander quelles sont les valeurs de ce parti qui perd de plus en plus sa crédibilité auprès des Français qu’ils continuent à trahir
    honteusement.

Les commentaires sont fermés.