Qui va payer les retraites à la Madoff des Français ?

Pour la énième fois, la réforme(tte ?) des retraites pointe le bout de son nez et le système français par répartition façon Madoff cherche des sous. À qui l’État obèse va-t-il encore prendre de l’argent ? Emmanuel Lechypre donne quelques pistes ce lundi matin sur BFM TV.

Autres articles

26 Commentaires

  • Ladislas 1er , 29 Juil 2013 à 12:43 @ 12 h 43 min

    Je trouve Emmanuel Lechypre beaucoup plus tiède que le très bon Nicolas Doze. M.Lechypre est très politiquement correct et tente de trouver des pistes pour sauvegarder le système social-démocrate moribond.

  • Eric Martin , 29 Juil 2013 à 13:18 @ 13 h 18 min

    N’est pas Doze qui veut !

  • gerard , 29 Juil 2013 à 14:59 @ 14 h 59 min

    il y a une piste que l’on oublie “souvent en France”;
    les économies!!!

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 29 Juil 2013 à 16:41 @ 16 h 41 min

    Depuis que je suis en retraite, huit ans, ma retraite a ete abondee de 1% par an, environ.
    1% ou 0%, pour moi qui le vit , c’est idem.
    Je ne vais meme pas discuter du cout REEL de l’augmentation du cout de la vie.
    Lorqu’on en est rendu a un niveau aussi minable, c’est espoir 0%.

    Il me reste au moins la possibilite de rendre a jamais ma nationalite francaise. Je n’ai plus rien de commun avec la majorite de ses habitants, voir les dernieres elections et celles d’avant et les prochaines.
    J’avais une certaine idee de la France ainsi que le disait le General De Gaulle.
    Nous n’avons plus les memes valeurs.

    Bon vent.
    Qu’on ne vienne pas me qualifier de “traitre” si l’on me voit eventuellement dans les rangs, EN FACE, avant longtemps
    Je reste fidele a mes valeurs, ou le mariage trou du c.. par exemple n’a que faire.
    Ni d’etre charge sur tous les ponts de gueuses de fonte.

    Lorsque le navire coule , dans la Marine, on effectue une operation de “jettison” terme technique adequat qui decrit de passer par dessus bord tous les poids morts.

    Ca c’est si l’on veut sauver le navire.
    Sinon plutot que de pomper, on peut toujours s’effondrer sur les genoux et prier.
    Las, le Seigneur est tres occuppe, et d’ailleurs “Aides toi, le Ciel t’aidera ” …

    Merci de votre attention a me lire.

  • xrayzoulou , 29 Juil 2013 à 16:43 @ 16 h 43 min

    Il y a autre chose qu’on oublie. Arrêter de donner de l’argent à tous ces immigrés qui arrivent tous les jours se jettent sur les CAF et tout ce qui donnent de l’argent (cmu, rsa…), à qui l’on paie pour 12 gosses (ou plus) et 2 ou trois femmes (ou plus aussi. la loi française ne reconnait que la monogamie) et qui vivent sans travailler comme des nababs. Certains arrivent même en France et, sans avoir travaillé 1 heure en France, touchent une retraite. Que notre état OBÈSE les paie sur ses subsides, mais ne fasse pas des français qui ont travailler toute leur vie des pauvres en devenir.

  • Francois Desvignes , 29 Juil 2013 à 17:10 @ 17 h 10 min

    Inutile de se torturer le cerveau : c’est plié depuis longtemps.

    Tout le système de protection sociale est déjà tendu jusqu’à la rupture, les finances publiques également : sans cesse plus de passif contre une baisse tendancielle INEXORABLE des recettes.

    Autant le dire tout cru : nous sommes en faillite.

    Donc, un jour,

    – tous nos retraités seront payés au taux unique du R.S.A. + des bons d’achat pour leurs produits de première nécessité.

    – Le monopole de la sécurité sociale sera aboli, son régime privatisé, son adhésion libre et concurrencé : les malades pauvres mourront plus vite, seuls ceux qui pourront se payer les soins seront soignés (mais soyons justes mourront quand même).

    -L’A.M.E. sera abolie et les clochards (français) n’auront le droit de soulager leur douleurs que dans la beuverie.Quant aux éttrangers, sauf cas d’urgence ils seront réexpédiés dans d’horribles douleurs. Et en cas d’urgence soignés Hors anesthésie : bien sûr.

    – les aides de la C.A.F. seront supprimées ou drastiquement réduites : pour en bénéficier vous devrez justifier d’un avis de non imposition (ce qui exclut de fait les pas très pauvres et tous les clandestins et fait gagner un an) ; son montant sera de 75,00 €/enfant mineur et par mois dans la limite de deux.Et l’allocation ne sera versée qu’à partir du deuxième, bien sûr (Seuls les parents d ejumeaux trouveront ce système juste). Toutes les autres aides seront supprimées.trop de fraude, trop compliqué, trop coûeux.

    – le RSA sera réservé aux résidents réguliers français justifiant d’un avis de non imposition âgés de plus de 27 ans ayant un casier judiciaire vierge :goodbye les colored.

    – les bourses seront supprimées aux étudiants : l’Etat ne gère pas la carrière professionnelle de ses indigents, il gère ses équilibres financiers. (D’ailleurs ce sont les enfants d’immigrés qui en profitent essentiellement, donc…)

    – Les DOM TOM accèderont à leur indépendance et Mayotte sera vendu avec ses habitants.

    – l’IVG ne sera plus remboursé, et il sera interdit au gyneco de facturer ses actes de tuerie.(politique nataliste)

    – Toutes les subventions publiques autres que celles concourrant directement à réindustrialisation et la recherche sont supprimées et interdites à l’avenir : les municipalités, régions, ministères ne pourrontt subventionner des associations culturelles sportives religieuses, non plus que les medias ou organisations terroristes telle SOS RAcisme ou France terre d’Asile et les économies ainsi générées iront directement pour leur intégalité au remboursement de la dette.

    – Les salaires de la Fonction publique seront diminués de 10%, les primes supprimées. les embauches par concours ou autrement suspendues, l’age de la retraite fixé uniformément à 65 ans.: on fermera le château fort personne rentre personne ne sort (sauf les contractuels qu’on vire en masse). Le droit de grève sera interdit dans la fonction publique ou si exercé, il fera perdre la garantie de l’emploi.

    – le CES sera dissous, le Sénat verra ses membres diminués d emoitié ses émoluments diminués du tiers,; idem pour l’Assemblée nationale.le Conseil constitutionnel sera dissous, ses prérogatives tansférées à la Cour de cassation en Assemblée plénière.

    – la France fermera la moitié de ses représentations diplomatiques dans le monde et diminuera de 50% son personnel dans celles subsistantes, rallonge la durée de séjour de trois à six ans : inutile d’avoir un ambassadeur en centrafrique : un simple Consul suffira largement.

    – l’enseignement secondaire se terminera en première et non en terminal (15% d’économies !) les profs d ephilo pourront se reconvertir en d’autres matières ou démissionner (c’est bien aussi) . le nombre des filières sera diminué de moitié.Seuls l’Anglais , l’Allemand et l’espagnol y seront enseignés.les autres langues seront en option et payantes.

    – la France sortira de l’O.T.A.N. et quittera son siège au Conseil de sécurité de l’O.N.U. et enfin se barrera de l’O.N.U. : rien à branler (ça coute une fortune d’entretenir tous ces pays du tiers monde).

    – les magistrats renderont leur jugement à juge unique (fin d ela collégialité = trois fois plus de jugements) ; l’aide juridictionnelle sera supprimée.

    …etc etc…

    Quand ?

    Mais maintenant, bien sûr !
    Enfin, presque…
    Quelques mois…

    Vous avez ce n’est pas si catastrophique : pendant la seconde guerre mondiale le Reich nous pompait 40% du P.I.B. par an : personne n’est mort de faim ou faute de soins !

    Nous allons reproduire cette économie de guerre, sinon nous, les faits pour nous.

    Et en trois ans,

    -tout le passif sera assaini,
    – les oligarques virés,
    -les immigrés “raccompagnés”.

    la france ne comptera plus que 40 à 50 000 000 d’habitants
    et ses petits clochers pourront recommencer à sonner les vêpres.
    On sera chez nous, revenus à la maison.

    .

  • Francois Desvignes , 29 Juil 2013 à 17:18 @ 17 h 18 min

    Allons, Robert !

    Courage !

    Vous voyez bien que nous rentrons en guerre !

    Une guerre que nous gagnerons !

Les commentaires sont fermés.