Macron veut aller chercher les migrants en Libye

Macron veut aller chercher les migrants en Libye

Hier, j’ai entendu lors d’une séance de naturalisation à laquelle assistait, à Orléans Emmanuel Macron, la vision qu’il avait de la crise migratoire. Pour faire court, il demande aux Français d’être généreux dans l’accueil des migrants. Il ne veut plus voir un seul de ces hommes et de ces femmes dormir dans la rue. Il se refuse d’ailleurs de les identifier comme migrants, et encore moins de clandestins. Pour lui, et avant tout, ce sont de possibles demandeurs d’asile. A la France de se donner les moyens d’identifier le bon grain de l’ivraie. Les vrais réfugiés politiques ou de guerre qui doivent bénéficier de tous les droits. Et les faux, ceux qui quittent leur ville ou village pour des raisons strictement économiques. Ceux là, ni la France, ni l’Europe n’ont la capacité de les recevoir. Ils devront donc être expulsés. Un vœu tout à fait pieu puisque ça n’arrivera jamais, et Macron est le premier à le savoir.

Mais j’avais omis de vous parler de ce que notre jeune Président a déclaré en visitant à Orléans un centre d’hébergement de réfugiés. Il n’a pas hésité à aller très loin dans sa démarche. Trop loin sans doute. Et nous espérons même qu’il a parlé pour ne rien dire. Une idée lancée au gré du vent, comme il en a l’habitude depuis sa campagne. Attention, lisez bien ce qu’il a dit ! Cette pensée présidentielle est tellement inimaginable que le site officiel de l’Élysée n’en a pas diffusé le contenu qui a cependant été relayé par l’AFP et le magazine Challenges. « La France compte créer dès cet été en Libye des « hotspots », des centres d’examen pour les candidats à l’asile ». Et Emmanuel Macron de poursuivre “L’idée est de créer en Libye des hotspots afin d’éviter aux gens de prendre des risques fous, alors qu’ils ne sont pas tous éligibles à l’asile. Les gens, on va aller les chercher. Je compte le faire dès cet été avec ou sans l’Europe, » a-t-il précisé.

Il aurait pu rajouter « je le déciderai, seul dans mon coin, sans demander l’avis des Français ». Et de détailler sa pensée, devant un Gérard Collomb aux anges :”Je veux envoyer des missions de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) dans les hotspots italiens et je suis prêt à en envoyer en Libye”, Il a même évoqué la possibilité d’ouvrir de tels centres de recrutement au Niger, en ajoutant que l’Europe est réticente mais cette réticence ne sera jamais le problème.

Le grand chef a parlé. « Je veux ». Avec un petit bémol qui empêchera son rêve de devenir réalité, en tous cas pour cet été, cet été qui est aujourd’hui, maintenant car a temporisé le service de communication de l’Élysée « il faut cependant que les conditions de sécurité soient réunies, aujourd’hui elles ne le sont pas” » précisant la pensée du patron : “le but est d’assurer un pré-traitement des demandes, plutôt que de laisser les gens traverser la Méditerranée au risque de leur vie”. Et Macron de confirmer qu’ « On a entre 800.000 et un million de personnes en Libye, dans des camps, des hangars, ça ne relève même pas de l’humanité minimale. Il faut stabiliser la Libye. »

Ce qu’il espère avoir réussi à faire avec la réunion qui, le 25 juillet avait rassemblé à La Celle-saint-Cloud, les deux hommes forts qui se partagent le pouvoir en Libye.

Ainsi donc, la pensée macronienne est d’aller à la source cueillir ces migrants à qui la France offrira toute la générosité nécessaire au nom de l’humanité la plus chrétienne ou la plus droit-de-l’hommienne, quel qu’en soit le coût. Il est vrai que nous croulons sous les milliards, les offres d’emploi et les logements, et que un peu plus d’islam dans notre vie quotidienne ne peut que nous faire du bien. Inch’ Allah..

Pourrait-on crier « Au fou ! »

Floris de Bonneville

Autres articles

11 Commentaires

  • HuGo , 29 Juil 2017 à 23:05 @ 23 h 05 min

    le G.O. des mahométans en mal de distraction dans les gentils villages…France se souciera de tout, animera les temps libres et procurera des loisirs à la la carte ….pas besoin de jetons. Tout est fourni : nourriture, logement, distractions, surtout les moins innocentes !

  • gerard , 30 Juil 2017 à 8:21 @ 8 h 21 min

    Le pouvoir lui est monté a la tête !
    Et on va le laisser faire ? Surement ,tous les bobos qui ont voté pour lui et les autres nous ont mis dans une drôle de merde.
    La rentrée sera chaude ou je ne comprends plus rien au peuple de France!Pas tous des moutons quand même !!!!

  • dan1959 , 30 Juil 2017 à 9:44 @ 9 h 44 min

    Macron 1er est un grand fou, il va mettre la France ?? notre France dans un chaos total. On se plaignait de Hollande, il est pire, nous avions prévenu mais on ne nous a pas écouté.

  • Jean NOGUES , 30 Juil 2017 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Bien sûr c’est de la folie pure, mais voici les responsables :

    1) ceux qui ont un un QI trop faible pour ne pas comprendre la médiocrité de cet homme, qui se traduit chez lui par de la folie des grandeurs.

    2) Ceux qui ont eu un QI trop faible pour comprendre instantanément ce que représentait vraiment danois Fillon, et qu’il fallait le soutenir de toutes nos forces en ne se laissant pas intimider par ces affaires fabriquées de toutes pièces et sans aucune valeur juridique. Jamis Fillon n’aurait pensé à de pareilles sottises, et il aurait surveillé nos frontières cent fois mieux que le Front National.

    3) Enfin, ceux et celles qui n’ont pas compris, et ne comprendront sans doute jamais, la malhonnêteté du Front National, qui a éclaté au grand jour le lendemain même de la victoire définitive de François Fillon aux primaires de la droite et du centre. Marine Le Pen, en effet, dès le matin de ce jour-là, s’est répandue en affreuses et méchantes critiques contre Fillon, sans comprendre le paquet de voix que ça lui faisait perdre à elle ! elle s’est arrêtée, dans sa petite tête, à le considérer comme son concurrent direct, on a vu la suite ! elle aurait au contraire dû le féliciter et le soutenir, quitte à conclure ”que le meilleur gagne !”, mais pour cela il faut voir loin et juste !

  • COUTAND , 30 Juil 2017 à 11:31 @ 11 h 31 min

    Maintenant au lieu de renfermer les fous, nous les mettons au pouvoir…!

  • LE MAUX Gilles , 30 Juil 2017 à 15:16 @ 15 h 16 min

    M Floris de Bonneville
    Je ne suis pas un pro-Macron , loin s’en faut
    Mais je trouve que votre interprétation est plus que tendancieuse
    C’est évident qu’il faut éviter que les migrants économiques traversent
    la Méditerranée au péril de leur vie, et au seul bénéfice des passeurs.
    Il faut même éviter qu’ils viennent s’entasser sur les côtes libiennes
    La Marine italienne peut régler le problème en quelques semaines , comme
    l’a expliqué un ancien Chef des Armées
    L’idéal serait des hot spots dans les pays d’origine , mais c’est irréaliste:
    il vaudrait mieux que ce soit dans un pays africain voisin de ceux qui
    fournissent les bataillons de candidats à la ” terre promise “” européenne

  • Marcus , 30 Juil 2017 à 18:50 @ 18 h 50 min

    @ Jean NOGUES,
    FILLON aurait fait plus ou moins la même politique que Hollande et Macron, il se serait couché devant les ordres venus de Washington, de Bruxelles ou de la haute finance internationale qui manipule tous les dirigeants Européens.
    Le FN a été mauvais et maladroit, je vous l’accorde, mais il est évident que si notre pays veut retrouver un jour sa souveraineté, il faudra quitter l’Europe et quitter l’Euro dont nous sommes les laquais.
    Tous les grands pays de ce monde (USA, Russie, Chine, Japon) ont leur propre monnaie, des frontières bien gardées et une grande armée.
    Cela me semble tellement évident que j’ai l’impression que même mon chat le comprendrait…

Les commentaires sont fermés.