VIDÉO | L’ultimatum des grands patrons au gouvernement

Ras-le-bol. Après le MEDEF, les Pigeons et les Moineaux, c’est au tour de la puissante Association française des entreprises privées (AFEP) de mettre François Hollande sous pression. Cette association, qui rassemble les PDG des plus grandes sociétés du pays, a adressé un appel inédit au Président de la République dans Le Journal du Dimanche du 28 octobre : “Nous sommes arrivés au bout de ce qui est supportable. (…) Les marges de nos entreprises sont historiquement basses”, se plaignent les 98 co-signataires qui réclament 60 milliards d’économie sur cinq ans. “La France doit se transformer en profondeur”, demandent-ils alors que le niveau des dépenses publiques et (donc !) des prélèvements n’a jamais été aussi élevé, ces derniers plombant la compétitivité des entreprises françaises :

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen