Nicolas Doze : « Le principe de précaution est un obstacle au progrès technique »

Alors que l’éolien et le photovoltaïque coûtent très cher au contribuable français en raison des subventions qui leur sont allouées, à quand l’exploitation du gaz de schiste ? s’interroge Nicolas Doze ce jeudi sur BFM TV. L’éditorialiste dénonce le principe de précaution érigé comme principe constitutionnel qui est bel et bien devenu “un principe de suspicion”, une “prudence exagérée” qui conduit à l’immobilisme. “C’est une exception française et un obstacle au progrès technique” explique-t-il : “avec le principe de précaution, l’électricité n’aurait jamais vu le jour. À l’époque, en effet, on croyait que les champs électriques interfèrent avec les champs magnétiques”. Idem pour le téléphone fixe ou le cellulaire…

Autres articles

19 Commentaires

  • tintin , 30 Nov 2012 à 4:26 @ 4 h 26 min

    Nicolas Doze est expert en tout, donc un veau en tout.

    Le danger des téléphones portables est démontré, la CIA les utilise même pour contrôler le cerveau… On appel cela des armes cognitives.

    Couplez des drogues (LSD etc.), des épandages aériens ou même des OGM militaires, avec des ondes radios, HAARP et des téléphones portables, GPS etc. et vous prenez le contrôle de pays entiers…

    Pourquoi votent-ils tous pour Obama ?

    Où est la limite à la théorie du complot ?

    Quelles preuves avons-nous ?

    Dans les médias US chaque jour on relate des cas d’usage de ces armes cognitives, par exemple aujourd’hui même :

    http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_SCIENTISTS_DEATH_LAWSUIT?SITE=AP&SECTION=HOME&TEMPLATE=DEFAULT&CTIME=2012-11-28-16-47-42

    Le livre “neuro-esclaves” gratte un peu la surface… avec force références…

    Le principe de précaution est mal conçu, mais il faut lui substituer l’interdiction de faire courir un risque technologique à des populations qui n’y consentent pas.

    Le premier Homme qui a développé l’électricité ne menaçait que sa propre vie, comparer cela avec le nucléaire qui va rayer l’hémisphère nord de la carte ou les schistes qui pourraient noyer toute l’Ile-de-France sous des produits toxiques, alors même que l’eau du robinet en ile-de-France, comme le démontre les relevés officiels (disponibles sur un site web officiel que je ne retrouve plus), n’est plus potable, est criminel.

    Nicolas Doze est un scientiste criminel, maladie mortelle occidentale.

    A quoi servent les sciences ?

    A notre confort ?

    C’est tout ?

    Arrogance et orgueil mortel des Hommes.

    L’Occident doit marier les sciences à l’ascétisme, ou le monde périra…

    Maintenant, s’il faut faire du schiste pour arrêter le nucléaire, faisons du schiste… car le nucléaire est une destruction irréparable de la matière, lorsque les schistes demeurent une pollution moléculaire localisée.

  • Jacques , 30 Nov 2012 à 7:29 @ 7 h 29 min

    @Tintin: J’ose esperer que votre post est au second ou meme troisieme degre

  • hille , 30 Nov 2012 à 8:43 @ 8 h 43 min

    Bonjour,

    Merci M.Nicolas Doze

    Propos de Clerc libéral sans modération ! Un prof ! Il en faut !

    Propos néanmoins crédible pour un démocrate Chrétien que je suis….
    s’il ne se passe absolument pas du volet solidarité- responsabilité- équité-inventivité ….
    et là Pb semble-t-il !

    Avec une faille gigantesque : où la solidarité s’exercerait-elle pleinement et intelligemment à coût modéré ?…comment ?…par qui ?…
    Nous sommes encore une Nation-Etat me semble-t-il ?….forte, mais affaiblie, au 5e rang de PIB …pourvu que cela dure .

    En effet les entreprises produisent, financent la protection sociale, avec leurs salariés tout de même : le salarié est en capital-de travail -risque lui aussi en collaborant dans une entreprise : un contrat est bien présent
    !
    Il faudrait et longtemps et cela valoriserait meiux la “chaîne productive “.Ici l’entrepreneur est l’animateur N° 1

    Mais j’ai l’impression que dans ce merveilleux engin futuriste décrit à profusion l’entreprise est seule, sans passagers suffisamment agissants ni d’échange véritable ! Peut-être est un indice de fond ?…

    Et c’est bien en cela que pêche le discours.
    Où sont :
    recherche
    impôts directs et indirects
    formation très qualifiante en échange de la future flexsécurité ?????????
    syndicats “réalistes et responsables
    65 milliards d’aides annuels étatiques + le CICE nouveau ???????……….
    mille feuille administratif délirant
    déficits dus à la mollesse de mauvais aloi de notre appareil politico-administratif,
    etc…

    Avons-nous ce que nous méritons ?…

    A mon humble sens notre belle France est sur-équipée d’une très grande minorité d’entrepreneurs-esprits fonctionnarisés- incapable d’évolution a minima….qui veulent encore et encore se vautrer sous la mamelle Hellenisante de l’Etat providence à bout de souffle.

    Nous avons ainsi les ” cas soc “des deux côtés : entreprise et salariés !

    Quels sont ceux qui s’en tirent le mieux : dites moi ?………

    Pour moi c’est NON ….Pas comme cela !

    Vous pouvez publier : ce ne serait que droit de réponse ( existe-il encore bien dans les esprits ?………)

    [email protected]

  • JG , 30 Nov 2012 à 11:15 @ 11 h 15 min

    Le progrès matériel est un obstacle au progrès spirituel.

  • MarcS , 30 Nov 2012 à 11:17 @ 11 h 17 min

    Tintin tant que l’espérance de vie des hommes (si tant est que son calcul ait une réelle signification ???) sera effectivement en augmentation , vous aurez tort. En effet vous ne pouvez pas nier que votre vie sera statistiquement plus longue que celle de vos parents et que vous aurez vécu dans des conditions beaucoup plus confortables et beaucoup moins fatigantes qu’eux. Mais il est vrai que le propre de l’homme est de toujours craindre les changements qui pour certains d’entre eux peuvent, il est vrai, s’avérer très dommageables pour une partie de l’humanité.

  • Frédérique , 30 Nov 2012 à 13:24 @ 13 h 24 min

    @MarcS La vie beaucoup plus confortable aujourd’hui que celle de nos parents? Oui, pour ceux nés entre les années 50 et 60, plus maintenant, le stress, la dépression ayant avantageusement remplaçés les travaux pénibles. Les maux de la sociètè ont changé, mais ils sont aujourd’hui encore plus néfastes qu’hier. Quant à la courbe de l’espèrance de vie, elle ne va pas tarder à changer de sens, lorsque vont arriver à la soixantaine, les générations malbouffe ayant respirées essentiellement des vapeurs d’essence.

  • C.B. , 30 Nov 2012 à 14:11 @ 14 h 11 min

    Un principe de précaution très simple: le mariage HF (Homme-Femme, Haute Fidélité), ça marche plutôt bien, on en a l’expérience depuis longtemps.
    Le divorce (ou l’infidélité), ça fait des dégâts: depuis plus de vingt ans, tout a été fait pour que le divorce se passe “en douceur”, “bien”, sauf que … ça fait quand-même et toujours des dégâts pour ceux qui le subissent (les enfants).
    L’institutionnalisation des unions homosexuelles a plus de dix ans de mise en œuvre (PACS en France, avant l’an 2000): curieusement, le pourcentage de pacsés homo n’a cessé de diminuer.

    La parité, c’est plutôt efficace:
    -dans le mariage, ça fait longtemps qu’on connaît
    -sur les listes de candidatures aux élections, c’est assez récent, mais ça ne semble pas donner de si mauvais résultats
    -dans les Conseils d’Administration, c’est une revendication qui a le vent en poupe.

    Alors, si on appliquait le principe de précaution au mariage?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen