Le 8 décembre, venez marcher pour la laïcité et la défense de nos racines chrétiennes

Notre patrimoine est en danger, nos traditions sont en danger :

Qu’il s’agisse des jours fériés chrétiens que d’aucuns s’acharnent à vouloir remplacer par des fêtes juives et musulmanes, depuis la Commission Stasi jusqu’à Dounia Bouzar, récemment nommée à l’Observatoire de la laïcité par François Hollande, en passant par Delanoë, Eva Joly et tant d’autres qui rêvent de voir disparaître notre peuple.

Qu’il s’agisse des fêtes chrétiennes qui devraient se faire en catimini au faux prétexte de laïcité pour, en fait, ne pas choquer les adeptes de l’islam. C’est ainsi que les crèches municipales qui marquaient Noël comme le sapin il y a encore quelques années ont disparu. C’est ainsi que le sapin, lui-même, est remis en cause dans certaines écoles et même le Père Noël que certains enseignants zélés essaient de chasser des classes de maternelle. C’est ainsi encore que le maire de Brest, début 2013, a pu interdire la couronne des rois accompagnant la galette dans les cantines parce qu’elle portait le “gros mot” “épiphanie”.

Qu’il s’agisse des fêtes votives qui ont lieu une fois par an dans un certain nombre de villages en l’honneur du saint patron du lieu que des bouffeurs de curé patentés voudraient voir interdire ou, crime suprême, du refus d’un certain nombre de municipalités de consacrer de l’argent à la restauration et à l’entretien de nos églises, notre patrimoine architectural et le témoin de notre histoire chrétienne.
Qu’il s’agisse de la loi de 1905 qui est piétinée par nos édiles, qui utilisent l’argent qui devrait financer les églises qu’ils font démolir pour permettre des constructions de mosquées en violation de la loi. C’est ainsi que Delanoë a refusé de sauver l’église Sainte-Rita mais finance l’Institut des Cultures d’islam qui va coûter plus de 30 millions aux Parisiens.

Qu’il s’agisse de la laïcité qui est piétinée dans la vie quotidienne. C’est ainsi que vos enfants en sortie scolaire sont accompagnés par des mères voilées. C’est ainsi que vos enfants, encore, mangent halal sans le savoir à la cantine, puisque nos politiques refusent l’étiquetage de la viande halal, ce qui permet aux abattoirs d’introduire dans les supermarchés, cantines et autres boucheries de la viande d’un animal tué sans étourdissement. C’est ainsi que plus de 100 enfants meurent chaque année de la contamination par Escherichia coli que favorise l’abattage rituel…

Alors il est plus que temps que chacun réagisse et dise non.

Résistance républicaine vous invite à marcher pour défendre toutes nos traditions, la laïcité, la loi de 1905 et nos fêtes chrétiennes le 8 décembre prochain, rendez-vous place Denfert-Rochereau à 14 h.

Nous sommes des laïques, pas des “bouffeurs de curé” ; la laïcité seule permet le vivre ensemble, la séparation des Églises et de l’État et fait partie de notre héritage chrétien : “rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu” ; la loi de 1905 prévoyait même dans son article 42 l’engagement de conserver les jours fériés chrétiens (article abrogé en 1973…).

Nombre de chrétiens laïques se battent à nos côtés pour conserver nos traditions, pour défendre notre pays, nos valeurs.

Nombre d’athées, dont je fais partie, ne conçoivent pas de fêter Noël sans la crèche au pied du sapin parce que, qu’on croie que Jésus est fils de Dieu ou simple quidam, il fait partie de nos héros fondateurs, comme Clovis, Jeanne d’Arc, Marianne et tant d’autres qui nous donnent ce sentiment d’appartenir à la même histoire, à la même nation.

Il nous appartient à tous, croyants ou incroyants, de dire notre fierté d’être français et de défendre nos fondamentaux au coude à coude, le 8 décembre, place Denfert-Rochereau à 14h.

> Christine Tasin est professeur agrégé de lettres classiques et préside l’association Résistance républicaine.

Autres articles

93 Commentaires

  • Charles , 29 Nov 2013 à 13:55 @ 13 h 55 min

    J’apprécie beaucoup le courage et l’énergie de Christine Tasin.

    Ceci étant l’évolution des esprits comme des événements me sidère.

    Christine Tasin,militante athée,qui défend la culture Chrétienne
    en France au nom du droit à la laicité pour tous,pendant
    que nos zeveques gonciliaires de V2,craintifs, se cachent sous leurs armoires.

    De la même manière qu’il serait absurde de contester
    le caractère musulman de l’histoire du Maroc,
    il serait tout aussi absurde de contester le caractère Chrétien de la France
    comme de tous les pays d’Europe.

    Cette réalité constatable et non contestable ne porte en aucun cas
    atteinte au droit de chacun de croire en ce qu’il souhaite croire.

    Ce qui est vrai pour les uns est vrai pour les autres.
    Chaque pays a le droit de préserver son antériorité culturelle,
    donc religieuse aux débuts même de tout état de droit.
    Celui ci étant nécessairement construit sur la maîtrise de la lecture et de l’écriture.
    Lecture et écriture ayant eu,pour tous les pays,une origine religieuse.
    La France est Christo-Catholique comme le Maroc est Musulman.
    Ou est le problème ???
    Cela ne porte pas atteinte à la sainte laicité.

  • Sophie Brazant , 29 Nov 2013 à 14:33 @ 14 h 33 min

    Bravo !

  • Robert , 29 Nov 2013 à 14:54 @ 14 h 54 min

    Défendre la laïcité républicaine pour un catholique, c’est un peu comme défendre Noël pour une dinde.
    L’intention louable ne peut satisfaire ceux qui n’adhèrent pas aux dogmes républicains ni à l’illusion de la neutralité de cette laïcité.
    Un militant CGT du syndicat du livre, Pierre Cassen, des grands démocrates dont ils défendait encore récemment les méthodes et une militante féministe, Christine Tasin, qui veut défendre le droit d’avorter et le reste, ce ne sont pas pour leurs valeurs que nous pouvons combattre ensemble.
    La laïcité, selon l’Eglise, nous dispense d’avoir à nous unir avec des laïcistes contre l’islam.

  • Charles , 29 Nov 2013 à 15:05 @ 15 h 05 min

    Certes,on peut reprendre le parcours de chacun d’entre nous.
    J’ose croire que Christine Tasin et Pierre Cassen ont fait du chemin
    au cours de ces dernières années.

  • Zinoviev , 29 Nov 2013 à 15:06 @ 15 h 06 min

    Encore une manif où vous verrez trois bourricots, plus toute la petite clique laïco-tarée de Madame Tasin dont je n’hésite pas à dire que je ne respecte pas le combat…tout simplement parce que je n’ai pas besoin de ses lumières crypto-maçonniques (riposte laïque était soutenu par le Bnai Brith à ses débuts) pour savoir que ma France est catholique. Vous excuserez mon intransigeance, mais je n’aime pas les oxymores trop flagrantes…ça devient du foutage de gueule au bout d’un moment.

  • aurelien , 29 Nov 2013 à 15:32 @ 15 h 32 min

    “pour défendre la laïcité et nos racines chrétiennes” lol, comment se décrédibiliser en un slogan…

    la vérité sur la laïcité:

    – “la laïcité est la religion de la franc maçonnerie et de la république” (vincent peillon, google it), par conséquent elle n’est elle même pas laïque

    – elle est la pour éloigner l’influence du monothéisme sur les gens au profit des doctrines des loges (mariage gay, gender, marchandisation de tout..),

    – en 1905, il n’y a pas eu de séparation de l’église et de l’état mais seulement un remplacement du catholicisme par la franc maçonnerie en tant que religion officielle; pas de séparation de l’église et de l’état pour les frères la truelle, uniquement pour les autres…

    – la laïcité est un mélange de droit de l’homme, de rites païens, d’idolâtries en tout genre, le tout déguisé en respect des religions Abrahamiques

    – en réalité elle sert de prétexte à la censure envers les religions Abrahamiques (exemple lors du mariage gay, les cathos avait à peine le droit de s’exprimer sous prétexte de laïcité, les débats étaient interdits dans les écoles privés..)

    – elle sert à diviser pour régner: on accorde un truc aux musulmans et pas aux cathos puis vice versa, tout ça pour entretenir leur division et éviter qu’ils s’unissent (ils seraient trop puissants unis..)

    – la laïcité est hypocrite: elle empêche l’expression religieuse seulement chez certains (la circoncision des juifs, le voile des musulmanes, les valeurs morales des chrétiens) sous prétexte qu’il ne faut pas offenser autrui,

    mais accepte toutes les autres expressions “religieuses” (certains on la religion de la consommation et la religion du sport et arbore fièrement leur nike et autre maillot de foot; d’autres ont la religion people et se prosternent ouvertement dans la rue devant les célébrités, ex: à cannes), eux ils ont le droit

    – la laïcité est injuste: un politicien peut avouer qu’il est influencé par je ne sais quelle “philosophie” mais se fait caillasser s’il prend la Bible pour référence

    – avec la laïcité, il ne faut pas montrer sa foi mais on a le droit de montrer sa non-foi (son athéisme)

    – le rôle de la laïcité est d’anéantir l’autorité des parents (modèle patriarcal) pour la remplacer par l’autorité de l’état/école (modèle communiste)

    – la laicité a permis une spoliation sans précédents des biens de l’église par l’état

    – la laicité est injuste et contraire au principe français d’égalité car pour que ses enfants puissent pratiquer leur religion il faut les mettre en école privé (payante), par conséquent seuls les riches peuvent pratiquer leur religion

    – la laïcité c’est la franc maçonnerie: une contrefaçon de la Bible (utilisation de mots hébreux, prétendue filiation à salomon, volonté de reconstruire le troisième temple _ce qui a été fait spirituellement par Jésus_ usurpant par là le rôle du Messie, ect…)

    – la laïcité est un totalitarisme idéologique, reflet de gouvernements dictatoriaux (démocratie muselée par les reseaux francs maçons); c’est la doctrine de l’antichrist, maudits soit tous ceux qui l’encouragent !

  • de Kercohan , 29 Nov 2013 à 15:51 @ 15 h 51 min

    Tout à fait ! On peut même se demander si l’on n’en est pas là à cause de la laïcité… De toute façon, défiler contre l’islam pour cause de laïcité serait une attitude oxymore pour un catholique, même s’il n’est pas pratiquant.
    Nous avons à contester non seulement l’installation de l’islam en France (surtout dans les esprits – il suffit de lire François, le Pape pour voir que ça va être dur) mais aussi la laïcité. Car de la même manière qu’il n’y a pas d’islam en qui on peut avoir confiance, il n’y a pas de laïcité à laquelle on peut s’accorder.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen