Eric Zemmour : “Ce n’est pas infamant d’être contre l’avortement au nom de la vie des enfants”

Dans un débat animé par Pascal Praud, Eric Zemmour et Nicolas Domenach s’affrontent sur les grands thèmes polémiques de la semaine dont l’avortement :

Autres articles

47 Commentaires

  • patrick Canonges , 29 novembre 2014 @ 11 h 41 min

    Il n’en demeure pas moins que sur le plan éthique, il est indifférent à l’avortement. Il ne s’él!ve contre celui-ci qu’au nom de préoccupations démographiques qui d’ailleurs sont ridicules.
    Tous les démographes savent qu’il n’y a pas plus de naissances s’il y a moins d’avortements, contrairement à ce que peut nous dire le bon sens.
    En Allemagne il y a moins de naissances qu’en France et il y a moitié moins d’avortements.
    Le problème n’est donc pas démographique.
    .

  • Cap2006 , 29 novembre 2014 @ 12 h 12 min

    Ce n’est qu’un problème de pouvoir.

    Cette loi, surtout depuis la dernière modification, c’est empêcher quiconque de s’interposer entre la femme et sa conscience.

    Et c’est insupportable pour une partie de la population.

    Il en est de même vis a vis du suicide assisté, du choix de vendre un rein ou de louer son ventre, voir de louer son sexe.
    L’important est de lutter pour le libre choix, et à défaut d’en limiter au maximum les degats.

  • Catholique & Français , 29 novembre 2014 @ 12 h 20 min

    “…Cette loi, surtout depuis la dernière modification, c’est empêcher quiconque de s’interposer entre la femme et sa conscience…” >>> NON, NON et NON !!!! : cette loi, surtout depuis la dernière modification, c’est empêcher quiconque de s’interposer entre la femme qui veut tuer son enfant et son enfant petit, innocent, sans défense et qui ne demande qu’à vivre ! Au temps jadis, les lois étaient censées être faites pour protéger les faibles contre les forts, et non l’inverse !

  • Valtiel , 29 novembre 2014 @ 14 h 47 min

    Merci d’avoir rectifié les propos déplorables tenus par celui à qui vous répondez.

  • Cap2006 , 29 novembre 2014 @ 15 h 09 min

    J’imagine que vous confondez enfant et foetus.
    Et puis, qu’est ce que vous en savez que peut bien penser l’enfant à venir?

    PS J’imagine assez aisément que vous êtes contre la pma/gpa, toujours au nom de ces enfants à venir qui eux aussi ne demandent qu’à vivre.

  • Caroline , 29 novembre 2014 @ 15 h 14 min

    Les innombrables articles et reportages célébrant les bienfaits de l’avortement ont omis de parler des progrès en matière d’imagerie médicale ainsi que le fait que la viabilité du fœtus, qu’on opère parfois “in utero”, est repoussée toujours plus tôt .Nous en savons beaucoup plus sur l’enfant à naître aujourd’hui qu’il y a quarante ans .

  • Valtiel , 29 novembre 2014 @ 15 h 22 min

    Un fœtus est en enfant en devenir.

    Les enfants ne demandent qu’à vivre au côté de leurs parents biologiques alors remballe ton analogie perfide.

Les commentaires sont fermés.