Prendre l’État à la gorge, oui ou non ?

par Éric Martin*

Disons-le clairement, l’idée de vider son Livret A rencontre un succès plus que modéré sur Facebook (groupe, événement). J’ai cherché à savoir pourquoi (1).

Certains disent “À quoi bon, ça ne marchera jamais”. Ils doutent de la possibilité d’atteindre un nombre suffisant de personnes (50 000 ou 100 000) engagées à le faire. Prophétie autoréalisatrice, assurément, et regrettable quand on sait que retirer l’argent de son Livret A prend 30 secondes sur Internet et ne coûte pas un centime. Qu’ils ne s’inquiètent pas, l’engagement moral de le faire ne tient que si nous atteignons un seuil important de personnes (100 000). Autrement, cela n’a pas d’intérêt. L’idée est évidemment, avant tout, d’envoyer un avertissement sérieux au pouvoir. Une fois médiatisées, de telles actions pourraient se multiplier et lui poser un sérieux problème.

D’autres se posent la question de l’endroit où mettre son argent. Ils ont du temps pour réfléchir et nous pourrons, pourquoi pas, d’ici quelques semaines, leur suggérer des placements alternatifs intéressants et peu risqués.

D’autres ne comprennent pas l’intérêt d’une telle opération. Tout est dit ici et . Objectivement, de telles réactions me font comprendre que l’ignorance en économie de nos contemporains, y compris de droite, sert le pouvoir et l’État.

Je ne crois malheureusement pas aux fameuses idées de déclarer ses impôts sur papier plutôt que sur Internet pour faire davantage casquer l’État : si les Français (et les lescteurs de Nouvelles de France) ne sont pas capables de s’engager à vider leur Livret A pour 0 euro, 0 adrénaline (c’est parfaitement légal) et 30 secondes de temps passé sur Internet, ils n’auront pas davantage le courage de prendre une demi-heure de leurs temps pour faire les démarches et remplir une déclaration papier, alors qu’Internet simplifie justement considérablement cette corvée.

Finalement, constater que réunir 700 000 pétitions pour une action purement médiatique (certains l’ignoraient, il est vrai) auprès du CESE (une assemblée de toutes les manières consultative) est possible quand couper les vivres d’un pouvoir qui nous oppresse en s’engageant à vider son Livret A tous ensemble et d’un seul coup (c’est-à-dire à agir, très concrètement) ne l’est pas, a de quoi laisser songeur et amer. L’efficacité, c’est demain (une fois la loi Taubira passée), après-demain (en plein “débat” sur l’euthanasie ou sur la GPA) ou maintenant ?

*Éric Martin est le rédacteur en chef des Nouvelles de France.

1. Tout le monde n’a pas Facebook et un site internet doit être lancé. Nous attendons seulement qu’un nombre suffisant de personnes montre son intérêt sur Facebook pour cela.

Articles liés

106Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Apéro 64 , 30 mars 2013 @ 18 h 08 min

    J attends le jour et l heure que vous le souhaitez et je vide mon livret À. Je ferai tout ce que me dira le collectif et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour emmerder ce gouvernement qui nous a méprise et violenté. Bien sur je serai à chaque manif et si un dignitaire de ce gouvernement approche de Pau je ferai partie du comité d accueil. Ne vous posez pas de question sur les sommes que vous avez
    Sur ces livrets A, videz les été dirai même mieux fermez les. C est le
    Nombre qui compte et c est le signal que le gouvernement va recevoir!!!!!Pour faire la guerre tout est bon.

  • christiane , 30 mars 2013 @ 18 h 30 min

    Je suis d’accord ! Quant au Livret A, je l’ai vidé il y a quelques semaines .

  • Clément , 30 mars 2013 @ 18 h 50 min

    Oeufs, flamby et tomates, aux têtes des politiques et journalistes corrompues, qui dit mieux ?

  • MarcS , 30 mars 2013 @ 18 h 56 min

    Pour ceux qui se posent la question : où placer ses liquidités du livret A une fois délesté à 95 %, je suggère de les transférer sur une VERACARTE.(voir les détails de cette carte sur Goggle) Il s’agit d’une carte bancaire adossée à l’or et donc dont les comptes suivent les cours de l’or, c’est à dire que son rendement actuellement est bien supérieur à celui du Livret A. Elle s’utilise comme une carte bancaire classique sauf que les retraits sont facturés 5 € (quelque soit le montant retiré). Mais en principe on ne retirait pas non plus quotidiennement des sommes du Livret A

  • PP , 30 mars 2013 @ 19 h 04 min

    Perso je serais surtout pour tenir à jour une liste complète de marques à boycotter, avec site internet et appli iPhone et Android.

    On sait que les lobbies homosexualistes et pro culture de mort sont soutenus par des banques et des grosses boites. On sait par exemple que Hollande ne fait que ce pour quoi Bergé et d’autres ont payé.

    L’idée, c’est que ceux qui s’y connaissent en finances et tout le bazar nous trouvent toutes les enseignes qui sont impliquées dans ces magouilles, en dressent une liste complète et si possible argumentée et à jour.

    Avant tout achat ou décision d’ordre financier, les gens pourront consulter facilement cette liste et orienter leur argent en fonction.

    C’est du boulot, mais pas infaisable vu le nombre de gens prêts à se bouger en ce moment.

    La prière, l’argent et la violence sont les 3 seules choses qui peuvent changer les choses. Attaquons nous aux 2 premières avant la troisième….

  • Monchu , 30 mars 2013 @ 19 h 10 min

    Pareil. Il doit rester 2,5e dessus.

  • antikkon , 30 mars 2013 @ 19 h 14 min

    Retirer des fonds des livrets administrés.
    Encombrer les services fiscaux de différentes manières
    Faire une grève du zèle de la consommation (TVA et TIPP représentent 45% des recettes fiscales)

Les commentaires sont clôturés.