DÉSINFORMATION | Dieudonné et les décapitations

Hier, Nouvelles de France s’est fait l’écho de la dernière vidéo de l’humoriste et ancien militant antiraciste Dieudonné. Entre autres sujets, il y évoque l’assassinat barbare du journaliste américain James Foley par les djihadistes de l’EIIL. [youtube https://www.youtube.com/watch?v=C-vqLSc0nQg] L’humoriste évoque la vague soudaine d’indignations, certes tardives, que la décapitation a provoqué (~2 min), ainsi qu’une rumeur, notamment relayée sur des médias tels Égalité&Réconciliation, selon laquelle l’information — ou du moins la vidéo — serait bidon :

On en vient à l’exécution de James Foley. Une émotion sans pareille. Obama, (…) je ne l’ai jamais vu comme ça. (…) Et [mon directeur de publication] m’a dit que cette histoire, ça pue l’arnaque ; encore une fois, c’est pour justifier l’intervention (…).

Ce n’est toutefois pas à propos de cette rumeur que Dieudonné souhaite s’exprimer. Dans la suite de la vidéo, il cherche en effet à relativiser l’acte même de la décapitation. Ainsi affirme-t-il ironiquement :

Moi ce que je trouve étrange, c’est que la décapitation, ça symbolise avant tout le progrès, l’accès à la civilisation.

Ce n’est toutefois pas le fait que cette vague d’indignations soit tardive, et d’ailleurs plutôt hypocrite (dans la mesure où les djihadistes de tout poil n’ont pas attendu James Foley pour décapiter, crucifier, lapider…) qui semble gêner Dieudonné, qui souhaite “montrer” que la décapitation n’est qu’un acte somme toute fort ordinaire, pratiqué usuellement par les occidentaux. C’est à ce titre qu’il invoque ensuite la mort de Louis XVI : les massacres révolutionnaires ne sauraient cependant à l’évidence légitimer ceux perpétrés par les islamistes, et sont plutôt la preuve que l’athéisme aussi peut être sanguinaire. Puis, et c’est là le réel sujet de cet article, il exhibe (vers 4min 50) une photo censée démontrer que l’armée coloniale française aurait elle-aussi décapité au Cameroun dans les années 60. Je répondrais en deux temps :

  • d’abord, à propos de la photo elle-même ;
  • puis, à propos de la comparaison proposée par Dieudonné.

Une photo probablement sans rapport ni avec la France, ni avec le Cameroun

Aucune source n’est citée par Dieudonné pour cette photographie. Toutefois, une rapide recherche via Google Images permet de se rendre compte qu’elle est citée en boucle sur de nombreux médias communautaires. La radio en ligne camerounaise CameroonVoice, plutôt influente semble-t-il (tant à cause de son classement sur Alexa, que parce que ses articles sont repris sur de nombreux blogs) utilise à deux reprises au moins la photographie (ici et ). À la suite de ce média, de nombreux blogs la reprennent pour illustrer des articles critiques envers la France, tandis que d’autres sites évoquent plutôt comme contexte l’armée portugaise durant la décolonisation du Mozambique (par exemple ici). Cette dernière thèse semble accréditée par le blog AfricanHistory-HistoireAfricaine : Du panafricanisme aux indépendances, le combat pour la libération de l’Afrique.

Dans les faits, l’uniforme des soldats de la photographie ne semble pas correspondre à celui de l’armée coloniale française, mais plutôt à celui de l’armée portugaise (à droite casque M40 portugais).

En conclusion, la photo que Dieudonné utilise pour illustrer son propos n’a, sauf erreur, de rapport ni avec l’armée française, ni même avec le Cameroun.

Point d’information complémentaire paru le 3 septembre 2014

Une comparaison pour le moins hasardeuse

Il est vrai que des décapitations ont bel et bien eu lieu au Cameroun. Cependant, elles étaient accomplis sur des ennemis morts et par des soldats camerounais, ce qui représente déjà deux différences de taille. Sur le fond de l’affaire, le site Fdesouche a mis en valeur une interview du général Pierre Semengue qui montre que l’histoire fut plus complexe que ne la raconte Dieudonné. Selon l’ancien général, il s’agissait de prouver aux populations que les rebelles n’étaient pas invulnérables :

[dailymotion id=xgfd4j]

Mercredi, les islamistes de Boko Haram ont attaqué le Cameroun ; pourquoi Dieudonné n’en a-t-il pas parlé ?

Autres articles

65 Commentaires

  • Guy Marquais , 30 Août 2014 à 7:15 @ 7 h 15 min

    Comme fait divers il y a mieux, moi je préfère les croquis des sauvages qui dansent autour de la grosse marmite ou le missionnaire commence à cuire!
    Que voulez-vous, ça ne fait de mal a personne et ça distrait , le soir, à la veillée quand la télé est en panne !
    Mais toutes ces manipulations, sorties de leur contexte, ça ne vaut pas le vomis de ma chienne quand elle a trop mangé…. enfin, dans un cas comme dans l’autre, s’il y a des amateurs ne vous gênez pas…. c’est gratuit !

  • zézé , 30 Août 2014 à 7:50 @ 7 h 50 min

    De toute façon, nous sommes sans arrêt manipulés !!!! et il n’y a de cesse que de montrer le français vilain !!!! bah oui ! nous avons eu des colonies et alors ? nous avons eu des colonies parce que nous avions des missionnaires ! et si l’on y regarde de plus près dans tous les pays où nos missionnaires sont allés, nous avons apporté : la Foi, les soins, les écoles, les routes… Je ne dis pas certes, que certains ne se sont pas laisser-aller à faire des exactions, mais dans la majorité des cas, avant que cette vague anti-blanc n’arrive, nous étions respectés dans les autres pays et leurs habitants parlaient le français… Oh c’est vrai, que de faire dire à des africains, ou nord-africains : nos ancêtres les gaulois… n’était pas des plus malins… mais le seul endroit où nous n’avons pas prêché la Foi, l’Afrique du Nord, c’est devenu le vivier des djihadistes… non ? partout ailleurs, en Afrique Noire comme l’on disait avant, le “blanc” français était respecté !!!! Les exactions ont été commises par le Portugal, l’Espagne, l’Angleterre eux ont détruit l’homme.. les Indiens, les Mexicains, etc…. par l’alcool et la violence… Je ne dis pas et j’insiste, que certains français ne l’ont pas fait… mais nous les Français n’étions pas envoyés là-bas pour cela !!!! maintenant on en arrive ou dire à un “noir” qu’il est noir houlalala, faut pas … pas bien !!! mais ne serait-il pas temps d’ouvrir les yeux ? les politiques se sont chargés à tour de rôle et à qui mieux mieux de nous faire détester…..partout où nous avons laissé des choses assurément meilleures : hôpitaux, routes, écoles, évidemment laissés à l’abandon… Quant à Dieudonné, le mieux est de ne pas en parler, et de faire comme dans votre article : démontrer qu’il nous traîne dans la boue… c’est tellement facile !!!!! Merci en tout cas d’avoir pu démontrer que ce ne sont pas des français qui ont fait cela mais d’autres !

  • marysaraf , 30 Août 2014 à 9:06 @ 9 h 06 min

    Bof, Dieudonné s’appelle en réalité “donné par Satan” puisqu’il y arrive à inverser le sens de la vérité, manipule l’Histoire et les images.
    C’est le propre du malin !

    Ne nous indignons pas ! Laissons le prisonnier de ses pensées perverses et manipulatrices. et plaignons le, car Dieu le rejettera comme on méprise une châtaigne véreuse sous la dent. Pouah !

    Alors, puisque nous l’avons découvert, laissons le avec les siens, ceux qui se reconnaissent le droit de mentir pour ce faire valoir au milieu des siens… par NOS médias !
    Soyons prudent de ne pas nous salir et colportant le mal, car il grossit de plus en plus dès qu’on parle de lui.
    Chrétiens restons confiants droits et vrais en Dieu et restons dans Sa paix et Sa joie car nous sommes le le peuple choisi de la Justice et de la paix qui est et qui vient.
    Bonne journée

  • sergio , 30 Août 2014 à 9:47 @ 9 h 47 min

    Ce bouffon M’Bala M’Bala est décidément un répugnant négationniste , le jouet docile ( et bien payé…) de ses maîtres de Téhéran !

  • jeanluc , 30 Août 2014 à 10:06 @ 10 h 06 min

    Comme ses amis Soral et Meyssan.

  • Enoch , 30 Août 2014 à 10:19 @ 10 h 19 min

    Si on analyse en profondeur la position de Dieudonné, on retrouve un personnage complexe et ambivalent comme seul le métissage peut fournir.

    Il se veut le porte parole d’une ligne patriote identitaire multiculturelle. Il se trouve dans la droite ligne d’égalité et réconciliation.
    On renforce son identité d’origine mais son abroge le droit de s’affirmer français, un français a la carte.
    Parce que de la tradition française, nos nouveaux patriotes n’en prennent que ce qui les arranges.

    Ils ne peuvent s’empêcher de retomber dans leur travers victimaire quand cela permet d’expliquer un point relativiste.

    Parce que dans la nouvelle France qu’il tente de recomposer. Ils veulent bien sur intégrer une tradition qui n’a absolument rien à voir avec l’histoire de France : l’islam.

    Alors dès qu’on attaque cette composante, ils devront relativiser les actes les plus violents par le sempiternel oui mais vous savez dans votre « notre » histoire, vous les méchants blancs à travers vos colonies vous avez fait pareil, voir pire.

    C’est d’ailleurs toujours amusant d’entendre ce genre de discours d’un néo-colonisateur qui jouie pleinement des avantages de son territoire de conquête.

    Pour lui il est évident qu’il ne faut pas se mettre à dos sa clientèle de CPF et de dhimmi. Considérant que les français de souche sont déjà soumis aux idées et à la propagande la nouvelle France, autant leur claquer le bec pour maintenir l’unité du groupe.

    Sachant que généralement le juif est pointé du doigt comme bouc émissaire universel pour faire l’union des patriotes de souche et nouveau autour de cette nouvelle France soralo-dieudonnesque !

    Un beau spectacle de funambule qui reste clairement un mystère sur les intensions finales. Pour qu’il est réconciliation, il faut une guerre avant, non ?

    Tout ceci est bien la représentation de la crise de sens de notre société.

  • ACHGRANI , 30 Août 2014 à 10:31 @ 10 h 31 min

    Bonjour,
    Merci pour ta grande démonstration d’ignorant, un conseil, avant de traiter des sujets qui dépassent ta capacité d’analyse, il te serait judicieux de t’entourer d’éléments qui peuvent argumenter ton point de vue.
    Je vais essayer de t’apporter quelques PREUVES qui ne sont pas de moi mais du FIGARO, copie le lien ça t’aidera.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/13/01016-20130913ARTFIG00554-volontaires-francais-en-syrie-le-casse-tete-du-renseignement.php

    Quand au bien fait de la colonisation, il est vrai qu’il y avait des points positifs mais pas que. sans parler de l’esclavage, les expropriations, la traite des noirs….

    SUR CE, bonne journée ……

Les commentaires sont fermés.