Philippe de Villiers raconte avoir assisté à une réunion de la Trilatérale dans un salon du Parlement de Strasbourg

« Qu’est ce qui va nous rester ? Ils ont défiguré nos paysages, ils ont tué tous les indépendants, les paysans, les artisans, les commerçants, les pêcheurs… Aujourd’hui, nous sommes face à deux menaces simultanées : l’américanisation du monde qui est en même temps la marchandisation du vivant, le corps vénal et l’islamisation du monde. La France va devenir une république islamique… ».
Son dernier livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » sorti chez Albin Michel est en train de devenir un énorme succès littéraire. Il aurait déjà dépassé les 100 000 exemplaires à ce jour et irait sur les brisées du livre d’Eric Zemmour – « Le suicide français ».

Un entretien exceptionnel

S’il a déjà répondu aux questions des journalistes de la sphère parisienne, c’est dans l’intimité de son bureau au Puy du Fou, en Vendée, que Philippe de Villiers a accordé au site Réinformation TV un entretien exceptionnel. Il se livre sans masque, sans ambiguïté comme il ne l’a sans doute encore jamais fait devant une caméra.

“Le moment est venu de dire ce que j’ai vu”

Dans cet entretien, il nous parle de l’islamisation à venir de la France, de son dégoût pour la politique : « Je les ai vu tricher, je les ai vu mentir » nous a-t-il expliqué.

Il nous révèle ce jour où notamment, alors député européen, il se retrouve par hasard dans un salon du Parlement de Strasbourg, assistant à une réunion de la Trilatérale… organisation privée, crée en 1973, à l’initiative des principaux dirigeants du Groupe Bilderberg (dont Rockefeller, le plus « célèbre ») et regroupant des personnalités du monde politique, économique, financier et médiatique et dont le but est d’établir un Nouvel Ordre Mondial, s’appuyant sur la disparition des souverainetés et des Etats.

Entretien dirigé par Armel Joubert des Ouches, de l’excellent site Reinformation.tv :

Autres articles

66 Commentaires

  • tapautour , 30 Oct 2015 à 16:36 @ 16 h 36 min

    Un grand français, le dernier qui nous reste avec Bruno Gollnisch !

  • anastasy , 30 Oct 2015 à 17:04 @ 17 h 04 min

    Excellent !
    à méditer !

  • Charles , 30 Oct 2015 à 17:41 @ 17 h 41 min

    Ceux qui ne prennent pas le temps de visionner cet entretien historique
    alors qu’ils déclarent rejeter l’ensemble du système actuel sont des pisse froids.

    Il faut prendre le temps d’écouter ce que nous dit Villiers en toute liberté.
    Il considère qu’il n’a plus rien à perdre, car sa famille a trop souffert du système.
    Il casse tout et avec une férocité joyeuse. Un vrai jeu de quilles.

    La partie sur les maquilleuses à domicile pour les pouliticiens vaut son pesant d’or.
    Le pouvoir politique appartient à la Trilatérale qui est contrôlée par le Bildelberg.
    Des gens comme Giscard, Chirac,Narkozy, Ollandouille sont des comédiens.
    Ils haïssent la francité parce que elle est intrinsèquement Chrétienne.
    Les formules sur le Lapin Duracell pour Narkozy font mouche.

  • Christine Carrère (Lacanau) , 30 Oct 2015 à 18:03 @ 18 h 03 min

    Un Grand Français, Francois Hollande…!!!

  • Christine Carrère (Lacanau) , 30 Oct 2015 à 18:05 @ 18 h 05 min

    De villiers, un autre facho qu’il faudra “suicider”…

  • lepitt , 30 Oct 2015 à 18:36 @ 18 h 36 min

    Le moment est venu de dire ce que j’ai vu… un peu tardivement. Mais pourquoi le vicomte a-t-il attendu tout ce temps pour tirer la sonnette. Il est facile de cracher dans la soupe après en avoir si longtemps profité. Le courage était de claquer la porte avant d’y goûter.

  • eric-p , 30 Oct 2015 à 19:01 @ 19 h 01 min

    Tiens ? Il reste encore des fans de Mollusque !
    Je propose qu’on ouvre un réserve….

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen