Guy Millière confond les libéraux-conservateurs avec les « néoconservateurs », l’occasion d’une mise au point

Sur Dreuz.info, Guy Millière déplore avec raison l’absence (pour l’instant) en France d’une traduction partisane et médiatique de masse du courant libéral-conservateur, pourtant important au sein de la population (cf. nos articles ici et ).

En revanche, l’auteur néoconservateur confond le « néoconservatisme » avec ce que nous défendons aux Nouvelles de France et ce pour quoi tous les libéraux-conservateurs se battent : les libertés et la responsabilité. Mais, disons-le clairement : cela n’est pas du « néoconservatisme ».

Libéraux-conservateurs français, nous ne prétendons pas intervenir par la force partout dans le monde pour y imposer la démocratie, nous plaçons dans notre cœur la France avant tous les autres pays (même si nous ne cachons pas admirer certaines sociétés civiles, comme l’américaine, l’espagnole ou la polonaise, par exemple), nous défendons la liberté d’expression, la réduction du périmètre de l’État, etc.

L’intellectuel anglais Alexander Boot pense même que le « néoconservatisme » n’est pas libéral-conservateur. Et il sait de quoi il parle, son fils étant un activiste « néoconservateur » connu outre-Atlantique. Mais malheureusement, cette confusion est entretenue par certains.

Résultat : dès que nous parlons de l’actualité de la société civile américaine ou que nous citons comme exemple Israël pour défendre la sécession territoriale (sur une terre vierge ou en France), des esprits peu formés s’imaginent que Nouvelles de France est un site « néoconservateur », alors qu’il s’oppose fermement à la politique internationale de la France et des États-Unis, qu’il défend la liberté d’expression totale et qu’il dénonce l’oligarchie et le mondialisme.

Seuls les sectaires, les idéologues et les obtus ne comprennent pas la variété de points de vue (paléo-conservateurs, libertariens, traditionalistes, etc.) que Nouvelles de France propose aux internautes. Les autres, de plus en plus nombreux, sont les bienvenus pour lire, commenter et publier. Très bonne année 2014 !

Articles liés

50Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Duff , 31 décembre 2013 @ 8 h 20 min

    ça fait une bonne année que je passe régulièrement. Le commentaire suivant (Daniel) me donne raison.

    Cdlt.

  • Cap2006 , 31 décembre 2013 @ 8 h 36 min

    On peut être libéral en économie, et défendre la liberté d’entreprendre, la responsabilisation des acteurs et la diminution de l’interventionnisme de l’état.

    Sur NDF, je ne lis pas très souvent l’expression d’une volonté de supprimer tous les monopoles, de supprimer les subventions, les allocations etc… Aucun article sur la libéralisation des marchés du taxi, des médicaments, des professions juridiques ( notaire, avocat, huissiers, etc…) la nécessaire suppression de l’affiliation obligatoire aux chambres consulaires ou conseils de l’ordre, le retour du droit de licencier, la suppression du statut de fonctionnaire ( sauf pour fonctions réellement régaliennes), etc…

    Par contre, j’y lis régulièrement une volonté d’imposer aux individus une manière de vivre, une vérité à soi sur la manière de disposer de son corps… Bref, un consensus visiblement assumé sur un site libéral-conservateur, qui tape autant sur l’UMP que le PS responsables des 40 dernières années.

    Je suis toujours curieux de comprendre comme il est possible de vouloir la responsabilité individuelle, loin de toute vérité imposée par l’état en économie… et le contraire sur les aspects civils….

  • Boby59 , 31 décembre 2013 @ 8 h 42 min

    Pourquoi tant de haine ?

  • Eric Martin , 31 décembre 2013 @ 8 h 58 min

    Au lieu de passer, lisez. Daniel considère que ne pas prêter allégeance à Israël, c’est être de gauche, alors bon… Mais si cela peut vous rassurer, je n’ai rien contre le FN. Sauf qu’il n’est pas sur la ligne libérale-conservatrice qui est la nôtre depuis le début. Cdt.

  • Eric Martin , 31 décembre 2013 @ 9 h 01 min

    Vous ne devez pas nous lire régulièrement, vous… Mais pourquoi ne pas nous proposer ces articles qui manquent ?

    Avorter, ce n’est pas disposer de son propre corps, c’est éliminer un enfant. Donc, oui, nous y sommes opposés.

  • cristiano , 31 décembre 2013 @ 11 h 17 min

    le libéralisme, qu’on peut résumer ainsi :mettre sur le même plan l’erreur et la vérité ; est le cancer final de nos société ;erreur qui a été combattue par l’Eglise au 19ème siècle dans un document resté célèbre : » le Syllabus  »
    exemple: J.Christ est Dieu pour les Chrétiens pas pour l’Islam
    (d’ou découle deux sociétés totalement différentes) il est évident que l’une des deux religion se trompe .
    La république française Libérale et laïque incapable de trancher entre l’erreur et la vérité est entrain de sombrer lamentablement sous nos yeux d’ou tous ces appels au sursaut ou à la contre-révolution comme vous voudrez .

  • Longeval , 31 décembre 2013 @ 11 h 53 min

    J’espère que tu seras moins con l’an prochain

Les commentaires sont clôturés.