La Hollandie contre le Réel

Nous ne sommes plus au stade du changement de sens des mots, comme nous l’avions connu lors de la destruction du sens du mot mariage par la loi Taubira ou sa tentative de changer les mots « résistance » ou « dictature ». En effet, depuis peu, l’existence historique de la République de Macédonie a été reconnue par le Président Hollande, lors de son déplacement à Ljubljana, Slovénie.

Au-delà de l’erreur humaine, cette redondance de cafouillages montre que le projet “hollandique” ne se limite plus à appliquer la phrase de Jean Jaurès “Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.”, mais reprend la vieille technique des bourgeois qui ont pris le pouvoir en France en 1789 : changer l’histoire.

Nous sommes bel et bien dans la réforme de civilisation annoncée par Christiane Taubira, l’accomplissement délirant de la réforme voulue par la petite poignée de révolutionnaires à la fin du XVIIIe siècle. C’est également la pensée de Vincent Peillon lorsqu’il écrit dans un obscurantisme sans borne : “La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution”.

Mais pourquoi cette réforme n’a-t-elle jamais eu lieu auparavant ? Tout simplement parce que jamais dans notre histoire post-révolutionnaire le peuple n’aurait pu accepter la chose. Le souhaite-t-il aujourd’hui ? Non, mais nous sommes face à la vrai fracture politique, la finalité même de la Révolution française : imposer ce que quelques penseurs imaginent être la société parfaite. Nous sommes face à une vraie dictature.

Ils ont tué le Roi, ils ont voulu tuer Dieu, ils ont tenté de tuer le père en tuant la famille. Mais tout ces éléments étant reliés au Réel, il faut détruire autre chose : la logique. C’est cette logique qui permet de relier les informations venant du réel.

Précisons que cette logique doit toujours respecter le principe de non-contradiction. Par exemple, il est illogique de protéger les embryons d’animaux et de voter une loi pour pouvoir faire des expériences sur des embryons humains. Ou encore il est illogique de voter une loi donnant “deux pères” ou “deux mères” à des enfants puis d’en proposer une autre imposant autant de congés parentaux aux pères et aux mères sous prétexte qu’un enfant a besoin autant d’une père que d’une mère.

Messieurs Hollande, Peillon, Madame Taubira, nous sommes désolés d’appeler à une insurrection profonde et puissante : celle de la logique. Elle nous redonnera la chronologie historique et l’enseignement lié à l’expérience, elle nous redonnera le sens des mots. Nous sommes désolés pour vous, car celle-ci fera s’effondrer comme un château de carte votre petit ouvrage.

Nous sommes désolés pour vos plans, car le réel associé à la logique nous redonnera des pères et mères, elle nous redonnera le sens de Dieu, et qui sait (en tout cas nous l’attendons), certainement nous redonnera-t-elle un Roi.

Alors vous aussi serez heureux.

Autres articles

28 Commentaires

  • mariedefrance , 31 Juil 2013 à 8:14 @ 8 h 14 min

    Voyez-vous ce qui me désole le plus c’est le manque -pour beaucoup de “vrais” Français- d’observation et de réflexion à la vue de ce qu’il se passe.
    N’ont pas l’temps, n’ont pas l’envie, n’ont que la fatigue, l’angoisse, le stress, les antidépresseurs et ils passent à côté de l’essentiel.

    Je pense que beaucoup en sont encore au dogme droite-gauche alors que tout cela a volé en éclat avec la mondialisation.
    La gauche c’est je t’aime, tu m’aimes, c’est bisounours dans le meilleur des mondes (caché)
    La droite c’est bouhhhh la vilaine, la méchante qui veut que l’on travaille et qui réclame de l’ordre et du bon sens.

    tout cela est bel et bien fini.

    Hé oui, toby a parlé de changement de civilisation. Elle est fière de dire qu’elle a parrainé un petit Malgache plutôt de s’occuper des délinquants dont elle a la charge mais qui pullulent et polluent dans les rues : 80000 qu’ils sont à être dehors !
    Qu’elle parraine mais en toute discrétion !

    On peut les prendre un par un ces flamby de seconde zone.
    Tous les mêmes dans le déni des réalités et l’acceptation de la décadence !

    Quand le valseur -capable de gazer des enfants- se voit à matignon, il y a de quoi avoir
    peur.
    Quand le chef des flamby se noie dans la macédoine préférant l’assiette de mâche à 140€ chez Laurent, nous avons de quoi nous tirer les cheveux.

    Nous irons le dire le 14 septembre à Paris.
    Il faudra être nombreux !

    http://ripostelaique.com/

  • nonpossumus , 31 Juil 2013 à 9:03 @ 9 h 03 min

    Très pertinente analyse !
    La langue de bois ou novlangue repose comme toute langue sur le vocabulaire, la syntaxe et la sémantique. Un vocabulaire fait de mots-mensonges, destiné à emballer la réalité comme les emballages dont Christo habille les momuments. Orwell avait déjà noté que la pensée totalitaire invente sans arrêt des mots dans le but d’orienter la pensée, de la contrôler. Ainsi toutes les “phobies” inventées par la gauche bien pensante pour désamorcer les critiques du terrorisme communautaire, sont évidemment décalquées sur la vielle rhétorique de la dénonciation de l’anticommunisme. De même la technique de la langue de bois euphémisante vient aussi en ligne droite du discours communiste, on peut comparer par exemple “l’amitié indéfectible entre les peuples” avec le “bien vivre-ensemble”, cher à Mme Joly, qui a pour but la dénégation d’une société ou concitoyens et compatriotes disparaissent au profit d’une société communautariste de la guerre de tous contre tous, sans autre fondement que l’injonction de l’acceptation obligatoire de l’Autre et l’apologie de la diversité alors que le « vivre-ensemble » devient quasiment impossible pour des communautés qui n’appartiennent pas aux mêmes civilisations, à la même patrie, ni à la  même cité (au sens antique). Voir aussi la toute récente « infertilité sociale » pour habiller MPA et GPA pour tous.

    [reprise d’un commentaire envoyé à La Table Ronde http://latableronde.wordpress.com/2013/07/13/la-langue-zombie/%5D

    Cette langue de bois a en effet été décrite par Orwell comme l’instrument de ce qu’il nomme «doublepensée» c’est à dire permettant de penser simultanément ou successivement une chose et son contraire. Une pensée qui permet par exemple de condamner d’un côté, au nom du droits-de-l’hommisme, les colonies israéliennes de Cisjordanie, ou le génocide culturel au Tibet par l’importation de populations chinoises, ET, de l’autre, de défendre en France ce que R. Camus nomme le Grand Remplacement. Cet aspect double et contradictoire a été développé par J.-C. Michea dans Double pensée, il est aussi en filigrane dans tous les écrits de Ph. Muray. Les conséquences de cet aspect de la Langue de bois ont été peu mis au jour, d’un point de vue logique, bien connu des mathématiciens : tout système formel contenant une contradiction est « inconsistant », c’est à dire que l’on peut prouver que n’importe quelle proposition est vraie (ou fausse). Ainsi plusieurs axiomes de la Doublepensée sont des variantes du fameux Paradoxe du menteur (le menteur qui affirme « je suis un menteur ») qui fait entrer la pensée dans une boucle sans fin « s’il ment c’est qu’il dit la vérité, mais s’il dit la vérité c’est qui ment ». L’instance la plus célèbre de ce paradoxe est la fameuse injonction « il est interdit d’interdire », base du libertarisme contemporain. Aussi l’axiome de base du relativise : « il n’y a pas de vérité absolue » qui n’est autre … qu’une vérité absolue. Ou son trop célèbre alibi « je ne sais qu’une seule chose c’est que je ne sais rien ». La plupart de ces injonction, si l’on creuse un peu leurs développements logiques dans le discours, sont des variantes plus ou moins cachées du Paradoxe du menteur. « Indignez vous » , « Il faut accepter l’autre » «il faut lutter contre toutes les discrimination» etc. Ph. Muray a pertinemment remarqué à plusieurs reprises, la place de l’intransitivité dans ce mécanisme: s’indigner contre quoi, accepter quel autre , c’est la disparition du complément d’objet et de l’attribut. J’y vois le signe de la disparition du réel lui-même dans le discours, une langue de signifiants purs, sans référents, tandis que la destruction de sa cohérence logique autorise tous les sophismes pour imposer un monde nouveau, forcément meilleur.
    La pensée unique, comme l’a noté Michéa est donc double en réalité, la raison cachée de ce phénomène est que bien que cette pensée ait pour fonction de masquer les contradictions du réel, contradictions qui infirment les utopies mortifères du totalitarisme, ce faisant les contradictions ne disparaissent pas, elle “remontent” dans le langage et le détruise de l’intérieur car alors il ne lui reste plus comme unique référent que la contradiction elle même : l’oxymore et l’aporie. Ainsi pour continuer avec la locution « vivre-ensemble », elle ne signifie rien, elle ne fait que renvoyer à la contradiction qu’elle veut masquer : dans une société communautariste les différentes communautés non seulement vivent séparément, mais s’affrontent sans cesse dans une guerre de tous contre tous qui et une sorte de retour à l’état de nature, le contraire justement de la civilisation qui suppose un cadre concret où se réalise l’humanité de l’homme : la cité, la nation, la patrie, ou vivent ensemble concitoyens et compatriotes. Certaines de ces locutions du politiquement correct sont même explicitement oxymoriques comme « la France plurielle », chacun sachant pertinemment, que la République possède parmi ses « valeurs » génétiques le fait d’être « une et indivisible ». A supposer que « France » renvoie à « République », ce qui, en l’occurrence n’est pas absolument sûr, ce qui serait cocasse car la Pensée unique s’efforce de nous démontre que la France n’existe pas et que ce concept renvoi à une « construction » à déconstruire.

    Cf mon article sur Agoravox

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-effet-larsen-ou-le-regne-de-l-98333

  • Charles , 31 Juil 2013 à 9:32 @ 9 h 32 min

    Non possumus,un grand merci pour votre contribution.

    Cependant merci de faire des paragraphes
    et surtout des paragraphes courts (3 a 4 lignes)
    de manière à placer dans le texte les articulations de votre analyse.

    Cela fait gagner du temps à tout le monde
    et augmente le nombre de vos lecteurs.

    Tout le monde en sort gagnant.
    Il y a un lien entre le fond et la forme.
    La forme du fond et le fond de la forme.

  • Charles , 31 Juil 2013 à 9:51 @ 9 h 51 min

    Excellent lien sur Riposte Laique.
    Merci MdF.

    Comme Jeanne d’Arc en 1429,ce sont les Françaises
    qui lèvent l’étendard de la révolte face aux forces d’occupation(FOC).
    Je précise que je suis pas féministe ,Dieu m’en garde.

    Ma théorie personnelle sur les vagues successives d’occupation:
    Nous sommes confrontés a une triple occupation.
    Une occupation par le bas,
    une occupation par le haut
    et une occupation par le milieu.
    Il faut donc prendre le temps de bien les identifier et analyser
    avant d’organiser la défense de nos enfants
    et petits enfants (présents et futurs).

    1.Occupation par le bas ce sont les clandestins venus d’Afrique
    dont le gisement contient 1 milliard de candidats à la clandestinité.
    Ne parlez jamais d'”immigrés” mais toujours de “clandestins”.
    Le clandestin est un délinquant du simple fait de sa clandestinité.

    2.Occupation par le haut depuis 1870-1914-1940-2014.
    Il ne faut pas parler d’occupation allemande
    mais d’occupation prussienne protestante.
    Il y a une grande différence entre les Rhénans,les Bavarois (catholiques)
    d’une part et les Prussiens d’autre part (Berlin et les landers de l’est)
    Cette occupation militaire a été remplacée avantageusement
    par une occupation monétaire du fait de l’euro mark rigide.
    L’industrie et l’économie françaises sont paralysées.

    3.L’Occupation par le milieu (les institutions)par les zelites
    du “milieu”rippoublicain,polysexuel,athée et ultra-çonnique.
    Leur grande force est (ou a été) d’etre invisible grace aux medias.
    cependant l’emergence des nouveaux medias les rend visibles.

    Il reste a bien isoler le virus/point commun entre ces groupes
    Le point commun entre ces 3 groupes d’occupants etant le fait d’etre farouchement hostiles et haineux face a la signature christo-catholique
    des français de souche gallo-romaine.

    Ceci ,a contrario,nous montre le chemin de sortie
    pour sauver notre héritage collectif:
    Retrouver et prendre en main le fil d’Ariane oublié depuis 1958/1968.
    Il n’y a pas d’autre solution compte tenu de l’extrème subtilité
    et puissance des 3 forces d’occupation qui nous haissent.

  • C.B. , 31 Juil 2013 à 9:58 @ 9 h 58 min

    Entendu ce matin sur une radio hollandienne: le moral des ménages monte puisque les hausses d’impôts sont terminées. Et ça ne semblait pas se vouloir être de l’humour.
    Pour se remonter le moral en affiches: http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e20192ac41d00f970d-popup

  • nonpossumus , 31 Juil 2013 à 10:08 @ 10 h 08 min

    Message bien reçu !

  • mariedefrance , 31 Juil 2013 à 10:25 @ 10 h 25 min

    Cher Charles, j’aime beaucoup votre esprit structuré 🙂
    petit 1
    petit 2
    etc..
    C’est très clair et cela ne nuit pas, bien au contraire.

    Vous avez donc lu toutes ses attaques envers ceux qui sont contre le système décadent !
    Comme dit l’usage : ‘incroyable mais vrai”

    On apprend ce matin que le revenant SOS Machin porte plainte contre Estrosi et Le Pen pour l’affaire des Roms et gens du voyage à ne pas confondre : les uns sont miséreux, les autres ont de gros moyens pour se déplacer.

    Il y a qq mois il y avait eu un reportage sur M6 à propos de ce problème. Ces gens là osent tout !
    ils cassent des murs pour passer, nuisent au terrain en herbe, font arrêter la circulation sur l’autoroute afin de se rassembler à la queue leu leu et …… je vous en passe.

    Juste ici un petit aperçu avec des gendarmes, impuissants :

    http://www.m6.fr/emission-enquete_exclusive/videos/11274558-manouches_ou_gitans_les_gens_du_voyage_intriguent.html

    je n’ai pas retrouvé la vidéo entière.
    Pur jus !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France