La Hollandie contre le Réel

Nous ne sommes plus au stade du changement de sens des mots, comme nous l’avions connu lors de la destruction du sens du mot mariage par la loi Taubira ou sa tentative de changer les mots « résistance » ou « dictature ». En effet, depuis peu, l’existence historique de la République de Macédonie a été reconnue par le Président Hollande, lors de son déplacement à Ljubljana, Slovénie.

Au-delà de l’erreur humaine, cette redondance de cafouillages montre que le projet “hollandique” ne se limite plus à appliquer la phrase de Jean Jaurès “Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.”, mais reprend la vieille technique des bourgeois qui ont pris le pouvoir en France en 1789 : changer l’histoire.

Nous sommes bel et bien dans la réforme de civilisation annoncée par Christiane Taubira, l’accomplissement délirant de la réforme voulue par la petite poignée de révolutionnaires à la fin du XVIIIe siècle. C’est également la pensée de Vincent Peillon lorsqu’il écrit dans un obscurantisme sans borne : “La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution”.

Mais pourquoi cette réforme n’a-t-elle jamais eu lieu auparavant ? Tout simplement parce que jamais dans notre histoire post-révolutionnaire le peuple n’aurait pu accepter la chose. Le souhaite-t-il aujourd’hui ? Non, mais nous sommes face à la vrai fracture politique, la finalité même de la Révolution française : imposer ce que quelques penseurs imaginent être la société parfaite. Nous sommes face à une vraie dictature.

Ils ont tué le Roi, ils ont voulu tuer Dieu, ils ont tenté de tuer le père en tuant la famille. Mais tout ces éléments étant reliés au Réel, il faut détruire autre chose : la logique. C’est cette logique qui permet de relier les informations venant du réel.

Précisons que cette logique doit toujours respecter le principe de non-contradiction. Par exemple, il est illogique de protéger les embryons d’animaux et de voter une loi pour pouvoir faire des expériences sur des embryons humains. Ou encore il est illogique de voter une loi donnant “deux pères” ou “deux mères” à des enfants puis d’en proposer une autre imposant autant de congés parentaux aux pères et aux mères sous prétexte qu’un enfant a besoin autant d’une père que d’une mère.

Messieurs Hollande, Peillon, Madame Taubira, nous sommes désolés d’appeler à une insurrection profonde et puissante : celle de la logique. Elle nous redonnera la chronologie historique et l’enseignement lié à l’expérience, elle nous redonnera le sens des mots. Nous sommes désolés pour vous, car celle-ci fera s’effondrer comme un château de carte votre petit ouvrage.

Nous sommes désolés pour vos plans, car le réel associé à la logique nous redonnera des pères et mères, elle nous redonnera le sens de Dieu, et qui sait (en tout cas nous l’attendons), certainement nous redonnera-t-elle un Roi.

Alors vous aussi serez heureux.

Autres articles

28 Commentaires

  • Bernard , 31 Juil 2013 à 10:26 @ 10 h 26 min

    VOS commentaires sont très justes, vrais, sensés mais MALHEUREUX pour nous
    La technique des Iphone, Ipad, enferme ces générations qui se gavent de dialogues stériles, inutiles , ils sont occupés virtuellement, mais COUPES du réel; lorsqu’ils sortent de leurs nuages, ils sont si ” enfumés ” qu’ils ne sont pas concernés, la réel ne les intéresse pas
    ALORS me direz vous ? ALORS je me demande, franchement, quel sera l’homme qui OSERA parler vrai à la NATION ! Le Grand Charles est mort…..ils sont rares ces hommes….
    La révolte viendra de ceux que l’on n’attend pas….. ceux que nous nourrissons gratuitement !

  • Charles , 31 Juil 2013 à 10:35 @ 10 h 35 min

    Surtout que vous avez fait un remarquable
    travail de synthèse qui mérite d’etre lu avec attention.

    Vous avez fait 99,99 % du travail,il manquait simplement
    les coupures et espaces aux point d’articulation.

  • xrayzoulou , 31 Juil 2013 à 12:28 @ 12 h 28 min

    Tous les commentaires précédents étaient intéressants et instructifs parfois difficiles à suivre quand même (mais on revient en arrière et on reprend le fils).
    Bernard, pour moi : un bémol laissons le grand charles où il est, il y est très bien. Ce qu’il nous faudrait c’est un Charles Martel (pour débouter les “maures” hors de France), Et une Jeanne d’Arc pour remettre en selle un Roi, car les pourris de la république sont maléfiques (francs maçons et autres anti-Chrétiens).
    La révolte est à nos portes et viendra des gens qui en ont assez d’être pris pour des pigeons !
    C’est à dire nous. Ce ne sera pas une mince affaire de lutter contre tous ces islamistes radicaux (et défendre aussi les musulmans bien intégrés) protégés et bichonnés par nos politiques vereux et en particulier le couple Valse-Taubira.
    Prions DIEU qu’il nous préserve et nous aide dans ce combat.

  • mariedefrance , 31 Juil 2013 à 12:48 @ 12 h 48 min

    Prions DIEU qu’il nous préserve et nous aide dans ce combat.

    IL nous a laissé notre libre arbitre.
    IL nous laisse donc faire.

    Avant de faire, nous avons à réfléchir.

  • Charles , 31 Juil 2013 à 14:09 @ 14 h 09 min

    http://www.youtube.com/watch?v=1wadeZoZWOQ

    Excellente recap sur l’attentat de Bretigny
    et son traitement médiatique UMPS-BM.
    Type soviétique des années 50/60

  • antoine , 31 Juil 2013 à 14:19 @ 14 h 19 min
  • antoine , 31 Juil 2013 à 15:13 @ 15 h 13 min

Les commentaires sont fermés.