La vérité sur les « indignés »

Les « indignés » ? « D’abord des extrémistes », selon Nicolas Lecaussin. Le directeur du développement de l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF) souligne dans une article que « Susan George, ancienne Présidente de l’Observatoire de la mondialisation et vice-présidente de l’association ATTAC » fait partie des manifestants. « En 2000, elle a publié un ouvrage intitulé Le Rapport Lugano dans lequel elle combat ‘le capitalisme ultra-libéral’. Plus que ça, parmi ses propositions de ‘réforme’ figure l’internement des libéraux dans des camps. » Selon Lecaussin, « les manifestants affirment aussi qu’Al Qaïda n’est pas pire que Wall Street et le gouvernement américain, et que les coupables se trouvent sur le territoire américain et pas dans les pays arabes. Un sondage réalisé début octobre par le New York Magazine montre que presque 40 % des manifestants se déclarent sympathisants de l’organisation terroriste. » 

Nicolas Lecaussin juge les « indignés » également « ignorants » (« A New York, ils ont manifesté devant la banque JP Morgan. Mais cette banque est parmi les seules à ne pas avoir accepté l’argent public en 2008. Ensuite, ils sont allés montrer leur colère devant la résidence de John Paulson, dirigeant d’un hedge fund. Or, Paulson fait partie de ceux qui ont mis en garde contre les risques de la bulle immobilière. ») et « inconscients » (« Parmi les personnalités qui manifestent à New York figure aussi la comédienne Roseanne Barr qui demande ni plus ni moins la ‘décapitation des riches’ »).

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen