2013, scénario gris

Chômage en France et zone euro qui explosent, émeutes très violentes en Grèce, en Espagne et au Portugal… France 2 nous présente ce que la chaîne publique qualifie de “scénario noir” sans envisager vraiment le pire : “mariage” homosexuel, embrasement au Proche-Orient avec, en filigrane, un affrontement de moins en moins larvé entre les États-Unis et la Russie, violences islamistes et anti-islamistes après le Printemps arabe, conflit entre le Japon et la Chine, émeutes interethniques et intercommunautaires en France, accélération de l’exil fiscal auquel s’ajouterait un exil idéologique (par exemple, de Français n’imaginant pas vivre dans un pays qui “marie” les personnes du même sexe ou payer l’avortement de la voisine avec leurs cotisations sociales…), forte augmentation de la pression fiscale pour ceux qui restent – les plus pauvres, effondrement des marchés financiers avec les conséquences sociales que l’on imagine, élimination physique des personnalités responsables de tout ce bazar, etc. :

Un exercice de futurologie moins rigoureux que celui proposé par le mensuel Nouvelles de France de décembre.

Autres articles

4 Commentaires

  • Gisèle , 31 décembre 2012 @ 19 h 21 min

    ILS n’attendent justement que ça !!!! que les Français s’exilent pour laisser la place ! Mais à mon avis , ils font semblant , car ceux qui prendront la place , n’ont sûrement pas envie de vivre dans la libertinitude .
    Au contraire , montrons leur qu’ ILS n’auront JAMAIS le dernier mot !
    Même si c’est juste un wagon trop tard , en courant vous pouvez rattraper le train et monter dans un des autres wagons ! Mais remuez vous !
    La deux est une chaîne hyper vendue . de ses mensonges on est las !

  • Goupille , 1 janvier 2013 @ 10 h 53 min

    Après l’excuse de l’exil fiscal, l’excuse de l’éxil idéologique… Tous les prétextes sont bons aux anciens spectateurs passifs et profiteurs mous.
    Tous ces Français “qui ne font pas de politique” et qui commencent à comprendre que la pire politique s’est faite sans eux, ou à cause de leur absence de vigilance et de sens politique… Il ne fallait pas voter pour Maastricht !
    Tout n’est que la suite inexorable et logique de cette démission. La glissade à l’abîme. Voulue. Planifiée.

    Maintenant, ne reste plus qu’à rester sur place pour organiser le chaos et faire payer les responsables de la déglingue : l’amour et la haine, en quelque sorte.
    L’amour de la France et de son peuple, même abâtardi, et la haine de ses “élites” autoproclamées, enkystées dans leur collaborationite aigüe.

    A noter qu’il y a un an, MLePen, pour tenter de trouver des solutions de sortie négociée au même scenario, était qualifiée d’obscurantiste jouant sur les peurs des gens et sévèrement fustigée par les PujadasLucet&C°… Des papiers de chewing-gum dans le vent.

  • xanpur , 1 janvier 2013 @ 13 h 15 min

    J’aime beaucoup le dernier point : élimination physique des responsables.
    Quand commençons nous ?

  • cloclo34 , 1 janvier 2013 @ 17 h 54 min

    Si on commence bientôt,j’ai quelques noms à proposer…

Les commentaires sont fermés.