Benalla : l’enregistrement qui trouble et qui pourrait causer une affaire d’État (DÉCRYPTAGE)

Benalla : l’enregistrement qui trouble et qui pourrait causer une affaire d’État (DÉCRYPTAGE)

dixit Fabrice Arfi (Mediapart) dans “C à Vous” (France 5) :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Ras , 1 février 2019 @ 22 h 08 min

    Le journaliste se trahit en évoquant la source: ils ne se savaient pas écoutés.

    Il s’agit soit d’un document judiciaire, soit d’une action des services qui décident enfin d’agir face au pillage des capacités de la France par l’etat et la gueuse.

  • jejomau , 2 février 2019 @ 11 h 20 min

    Ben Allah est entré dans la réserve opérationnelle quand notre bon Sarkozy, ami du Qatar, a supprimé les renseignements généraux… Réflexion comme ça en passant : on n’a encore jamais vu un chef d’Etat détruire volontairement le seul et véritable outil qui lui sert le mieux pour se maintenir au pouvoir.. Faut croire pourtant qu’il y avait derrière une raison qui échappe aux Français. Mais passons..

    Ben Allah est un socialiste.

    Ben Allah travaille au plus près avec Macron des le début. Et notre “Zorro” national embauche alors quelqu’un pour assurer la sécurité de celui qui va devenir le président de la France, puissance nucléaire possédant un siège au Conseil de sécurité de l’ONU; Il embauche le colosse Makao, qui s’avèrera être un bon copain du “le logeur de Daech” : Jawad Bendaoud, hébergeur des terroristes du 13 Novembre.

    Ben Allah , un homme de toute confiance. Qui fait les recrutements les plus sûrs qui soit !

    Marrant, non ?

    Ben allah veut ensuite s’emparer du contrôle de services de sécurité de l’Elysée…

    Mis dehors, “on” lui laisse tous ses nombreux passeports, voyage 23 fois sur la planète, rencontre un marchand d’armes à Londres recherché par la police Française, et se balade avec 250 million d’euros sorti du chapeau après un passage aux Bahamas avant de rencontrer un chef d’Etat au Tchad pratiquement en même temps que son copain Macron..

    Pendant ce temps, Macron le copain à Ben Allah, signe un traité à Aix-la-Chapelle dans lequel on apprend que l’on partagerait bien notre siège du Conseil de sécurité.. Un peu comme avec Sarkozy : on a un chef d’Etat qui trouve judicieux d’affaiblir son propre royaume…

    Tout ça , c’est bien marrant, non ?

    J’attends la saison 4. Parait que Schiappa est enceinte de Ben Allah…

  • BUREAU , 2 février 2019 @ 19 h 06 min

    Cette affaire ne sera jamais élucidée, Alexandre BENALLA est toujours le chouchou de Macron. Ils se tiennent par la barbichette…

Les commentaires sont clôturés.