Merkel finit par admettre l’existence de No-Go Zones en Allemagne

Merkel finit par admettre l’existence de No-Go Zones en Allemagne

« En Allemagne, déclaration choc d’Angela Merkel, la chancelière reconnaît pour la première fois l’existence de No-Go Zones dans le pays (…) Selon un rapport commandé par le gouvernement, le nombre de crimes violents a augmenté de 10% entre 2015 et 2016, plus de 90% sont attribués à de jeunes migrants. »

Source : RT France, 1er mars 2018, 8h13

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Tonio , 3 mars 2018 @ 9 h 27 min

    L’Allemagne et l’Europe sont donc importatrices nettes de terrorisme et l’Afrique exportatrice nette: ce sont là les nouveaux termes de l’échange.
    Ça promet…

Les commentaires sont clôturés.