Orban et Salvini face à Macron, l’UE déchirée comme jamais… grâce à l’immigration !

Orban et Salvini face à Macron, l’UE déchirée comme jamais… grâce à l’immigration !

Si l’UE permet l’immigration, l’immigration pourrait finalement permettre d’en finir avec l’entité supranationale. En effet, au Danemark mercredi 29 août, Emmanuel Macron s’est opposé à Matteo Salvini, Viktor Orban et “ceux qui prônent un discours de haine” :

Autres articles

4 Commentaires

  • Lilou35 , 2 Sep 2018 à 9:38 @ 9 h 38 min

    Notre Président n’a pas l’intelligence de comprendre que l’immigration est voulue par les pays s’opposant à la construction Européenne qui les gène, elle est bien organisé, elle ne peut être spontané ! Avec Macron ils sont sur le point de gagner, mais l’opposition nationaliste va en s’amplifiant et va submerger la gauche bobo dans toute l’Europe.
    Ma mémoire remonte jusqu’en 1940 Pétain avait gagné, mais sa victoire fut éphémère. Les Nationalistes sont patient jusqu’au jour ou sa déborde. Le nationalisme n’est pas la bête immonde que l’on doit abattre, c’est simplement aimer son pays et souhaiter le conserver comme nous l’avons construit au cours des siècles. Macron ne fera pas un 2 ème mandat, il vient d’organiser sa défaite.
    Mes pensés ne sont pas partisanes, elles suivent mon raisonnement que j’espère être lucides. Lorsque j’entends la formule “l’histoire se répète” j’approuve, j’ai le sentiment que la vision de nos gouvernants s’arrête au bout de leur nez. Ils ne voient pas que le mondialisme est destructeur et qu’il est pire que le nationalisme.

  • Boutté , 2 Sep 2018 à 18:35 @ 18 h 35 min

    Pas besoin de la moindre haine pour se rendre compte que l’Islam n’est compatible ni avec la République ni avec le droit européen ni avec la morale et qu’il a programmé la destruction de notre civilisation .

  • Tonio , 2 Sep 2018 à 22:50 @ 22 h 50 min

    Facile : Macron entretien le chaos, déclenche et encourage l’immigration contre la volonté des Français, traite ses opposants de moins que rien et ce sont eux qui subissent “qui ont la haine”; c’est un procédé psy qu’on appelle “la projection”, à l’école communale on entend “C’est celui qui le dit qui l’est”, ss-ent. “bête”

  • betsynette , 3 Sep 2018 à 14:00 @ 14 h 00 min

    Qu’elle honte ce macron qui insulte les dirigeants italiens, qui veulent tenir avec leur peuple, lui le pro …..m..de…..préfère les illégaux que les Français.

Les commentaires sont fermés.