“Le couteau est parti tout seul” explique un Afghan de l’amour qui a massacré au couteau sa voisine de 79 ans

“Le couteau est parti tout seul” explique un Afghan de l’amour qui a massacré au couteau sa voisine de 79 ans

Encore une victime du racisme des institutions :

Cet Afghan est une chance pour la France.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Régis , 2 décembre 2020 @ 9 h 55 min

    Un vendredi 13 c’est la faute à Hollywood sans doute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *