A️cte XX à Besançon : Enquête ouverte après le violent matraquage d’un Gilet Jaune

A️cte XX à Besançon : Enquête ouverte après le violent matraquage d’un Gilet Jaune

Enquête IGPN ouverte après le violent matraquage à la tête d’un Gilet Jaune lors de l’Acte XX du 30 mars. La version du préfet selon laquelle le jeune homme empêchait la progression des policiers et voulait leur renvoyer une grenade désencerclante est en effet contredite par les images :

Autres articles

2 Commentaires

  • COUTAND , 2 Avr 2019 à 22:00 @ 22 h 00 min

    Tous plus menteurs les uns que les autres dans cette équipe de bons à rien !

  • Sonja , 3 Avr 2019 à 13:13 @ 13 h 13 min

    Nous sommes les témoins impuissants pour le moment de la gabegie politique déjà dpuis 40 ans mais explosive depuis Hollande et apocalyptique avec Macron. Notre seul recours aujourd’hui c’est d’imposer une victoire écrasante aux européennes
    , seule façon de pouvoir réédifier une Europe avec des pays souverains qui, avec un principe de subsidiarité respectant la spécificité de chacun permettrait l’harmonisation et non les diktats honteux assénés depuis des années. macron n’a pas l’envergure de comprendre ni sa liberté pour s’imposer: il est en CDI, après moi le déluge…

Les commentaires sont fermés.