Porte de la Chapelle : un “collectif d’aide aux migrants” jette l’éponge à cause des violences

Porte de la Chapelle : un “collectif d’aide aux migrants” jette l’éponge à cause des violences

Le collectif Solidarité Migrants Wilson a décidé d’arrêter la distribution de repas aux clandestins Porte de la Chapelle. Les bénévoles ne supportent plus la violence des toxicomanes qui se réunissent sur “la colline du crack”, surnom donné à ce lieu infesté par le trafic de drogue. En deux ans, le collectif a distribué plus de 250 000 repas. Il demande à l’État un soutien pour maintenir l’ordre en attendant, peut-être, de reprendre du service en septembre :

Autres articles

4 Commentaires

  • Droal , 2 Août 2018 à 12:52 @ 12 h 52 min

    La décomposition de Ouestschengen ne va pas se faire en un jour, mais ça commence à être bien initialisé.

    On sent quelque chose.

    Ce qui est certain, c’est que lorsque les milliers de migrants se dirigeront vers le centre d’Hidalgo’s City, les carottes seront bien plus cuites qu’elles ne sont…

  • Melisenda , 3 Août 2018 à 11:50 @ 11 h 50 min

    Où trouvent-ils tout cet argent pour la drogue ? Voilà qui serait, aussi, intéressant de le savoir.

  • Esprit critique , 3 Août 2018 à 13:15 @ 13 h 15 min

    Personnellement je préconise le lance Flamme…..
    Pour chauffer le Crack !!! Vous aviez compris j’espère.
    Dans un premier temps.
    Petit rappel Linguistique: Le “Migrant”, est fait pour “Migrer”

  • Pierre 17 , 3 Août 2018 à 15:22 @ 15 h 22 min

    Ces fainéants apatrides et révolutionnaires seront nos seigneurs ; respectons-les !

Les commentaires sont fermés.