Michel Onfray : « J’ai été mis à la porte de France Culture parce que je gênais Emmanuel Macron »

Michel Onfray : « J’ai été mis à la porte de France Culture parce que je gênais Emmanuel Macron »

Entretien ce 3 février 2021 avec Michel Onfray, philosophe et fondateur de la revue Front populaire. Pour RT France, il réagissait à la formule «démocratie défaillante» appliquée à la France par le journal britannique The Economist. D’après lui, il y a longtemps que nous ne sommes plus en démocratie, et qu’une élite mastrichéenne a pris le pouvoir pour prendre des décisions en désaccord avec l’intérêt général. Il évoque également le recul des libertés individuelles, mais précise que d’après lui la liberté et la souveraineté n’existent plus depuis 1992 :

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • BUREAU , 5 février 2021 @ 12 h 03 min

    Bonjour,
    J’écoute Michel ONFRAY avec plaisir, même si je ne suis pas toujours d’accord avec lui. Au moins, il écoute. Rien d’étonnant qu’il ne plaise pas au gouvernement, il dit ce qu’il pense, même si ça gêne.
    Courage et continuez , vous avez beaucoup de talents.
    Bien cordialement

  • borphi , 5 février 2021 @ 13 h 29 min

    Un peu mégalo Onfray!
    Il est loin d’être seul à dénoncer la faillite démocratique en France.
    Mais bon , tout arrive à qui sait attendre!
    Il ne faut pas désespérer d’une re-prise de conscience démocratique au pays de Clovis.

  • Régis , 6 février 2021 @ 9 h 44 min

    En fin un vrai dissident !

    Le samizdat (en russe : самиздат) était un système clandestin de circulation d’écrits dissidents en URSS et dans les pays du bloc de l’Est, manuscrits ou dactylographiés par les nombreux membres de ce réseau informel.

  • Delphine , 7 février 2021 @ 6 h 18 min

    si il n’y avait que Macron qu’il gênait, ça va lui faire du bien de se mettre au frais !

Les commentaires sont clôturés.