Skripal : Un labo militaire anglais dit qu’il n’y a aucune preuve que le poison vient de Russie

Skripal : Un labo militaire anglais dit qu’il n’y a aucune preuve que le poison vient de Russie

Coup de théâtre dans l’affaire Skripal : « Il n’y a pas de preuve que l’agent innervant provienne de Russie » déclare le chef du laboratoire militaire britannique de Porton Down à la chaîne Sky News. Il n’est capable que de dire s’il s’agit du Novitchok :

Source : France 24, mardi 3 avril 2018, 21h30

Autres articles

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.