Dédollarisation : « L’Irak et l’Iran c’est symbolique, mais ça n’a pas le poids d’autres grands pays »

Dédollarisation : « L’Irak et l’Iran c’est symbolique, mais ça n’a pas le poids d’autres grands pays »

Entretien mardi 3 septembre 2018 avec Alphonse Moura, géopolitologue. En direct pour RT France, il fait le point sur la question de l’hégémonie du dollar, «conséquence directe de la Seconde Guerre mondiale». Pour l’expert, le monde fait semblant depuis de n’avoir pas vu la fin des accords de Bretton Woods en 1971. Il replace la décision irako-iranienne dans le contexte international, notamment sur la question de l’extraterritorialité afférente à cette domination monétaire :

Autres articles