Le PS de Vendée en croisade contre le Puy-du-Fou

Le PS de Vendée en croisade contre le Puy-du-Fou

Rien ni personne ne force pourtant les socialistes à y inscrire leurs enfants :

L’académie du Puy du Fou a dévoilé lundi 3 septembre sa première promotion d’élèves de sixième. Filles et garçons n’étudieront pas dans la même classe. Un dispositif qui fait bondir le PS vendéen.

À l’occasion de la rentrée scolaire ce lundi, aux Épesses, l’académie du Puy du Fou a détaillé les conditions d’enseignement proposées pour les collégiens. Dans son établissement hors contrat, garçons et filles étudient séparément.

L’annonce fait réagir le Premier secrétaire fédéral du PS de Vendée et conseiller départemental d’opposition, Stéphane Ibarra : « La mixité est un outil de l’apprentissage de l’égalité entre les sexes […] Cette question imprègne fortement le débat public (mouvement « Me Too », loi contre le harcèlement de rue votée cet été, etc.). Dans ce contexte, il est essentiel de préparer les adolescents à ne pas enfermer les femmes et les hommes dans des rôles sociaux préétablis qui perpétuent les stéréotypes. »

Le PS, qui évoque « un contexte départemental où la défense du service public de l’Éducation est un combat quotidien », estime, par ailleurs, qu’il n’est « pas acceptable que le collège public d’Aubigny compte 29 élèves par classe en 6e là où l’établissement confessionnel privé du Puy-du-Fou n’en dénombre que 20 ! »

Autres articles

1 Commentaire

  • zouzou , 6 Sep 2018 à 10:20 @ 10 h 20 min

    Le socialisme est vraiment une maladie: de l’intelligence et de l’âme. Père Paul de Moll, grand saint et thaumaturge belge du siècle dernier, disait que c’était un mauvais vent qui passerait et disparaîtrait…patience, patience…

Les commentaires sont fermés.