Crise chez Air France-KLM : une entreprise ingouvernable

Crise chez Air France-KLM : une entreprise ingouvernable

Sur le plateau du JT de 20h de France 2 ce samedi, le journaliste François Lenglet revient sur la zone de turbulences que traverse Air France après le rejet du projet d’accord salarial par les employés de l’entreprise et le départ annoncé du PDG, Jean-Marc Janaillac. “Sur les cinq patrons de l’entreprise des 25 dernières années, trois ont quitté l’entreprise en démissionnant après une crise, explique-t-il. Christian Blanc en 1997, Alexandre de Juniac en 2016, et Jean-Marc Janaillac vendredi soir.” Air France-KLM est “ingouvernable parce qu’elle est prise en étau entre deux machoires : d’un côté les concurrents extrêmement agressifs, les compagnies low cost, celles du Golfe largement subventionnées par leurs propres États. Et de l’autre côté, un modèle social avec une cogestion imposée par les syndicats de pilotes, qui freinent toute adaptation et aussi tout projet de développement de l’entreprise” :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • domremy , 7 mai 2018 @ 16 h 24 min

    SNCF / AIR FRANCE = ce n est pas a nous de payer, mais c est a eux de bien gérer leurs finances depuis des années.
    il y a eu probablement des abus, des piques assiettes.

  • Tonio , 12 mai 2018 @ 11 h 28 min

    Bonne nouvelle !
    … ce ne sont pas les salariés hollandais qui f…tent le souk, mais bien les syndicalistes français: “Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage”.
    Martinez et ses sbires savent-ils faire autre chose que détruire l’économie sous prétexte de préserver des emplois ?
    Vous voyez , vous, des Martinez à la tête de KLM, de la SNCF, de Renault ?
    Oui, si l’on veut que ces industries disparaissent pour faire place aux marchands chinois ou américains.
    Est-on sûr que ce n’est pas Trump ou Xi-ji-Ping ou Poutine ou Maduro qui paient Martinez pour qu’il sabote notre économie ?

Les commentaires sont clôturés.