Christophe Barbier : “Même en mai 68, il n’y pas eu d’attaque de ministère”

Christophe Barbier : “Même en mai 68, il n’y pas eu d’attaque de ministère”

À l’aide d’un engin de chantier, plusieurs individus dont certains vêtus de gilets jaunes se sont introduits samedi dans le ministère de Benjamin Griveaux. “Même en mai 68, il n’y a pas eu d’attaque de ministère”, a réagi l’éditorialiste Christophe Barbier :

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • yves tarantik , 7 janvier 2019 @ 12 h 32 min

    Oui, mais en 1968 les ministres étaient d’une autre trempe que monsieur Griveaux et consorts et savaient peser un peu mieux leurs paroles.
    Pour autant je ne soutiens pas les attaques des Ministères et autres lieux de pouvoir, mais je comprends la fureur de certains manifestants devant le mépris dont ils font preuve concernant les revendications de salariés qui voient la progression constante de la paupérisation en France).

Les commentaires sont clôturés.