Édouard Philippe : Tout sera fait pour vous calmer

Édouard Philippe : Tout sera fait pour vous calmer

Le porte-voix de M. Emmanuel Macron, Édouard Philippe, a donc décidé de régler la colère jaune par la répression. Gouverner le bâton à la main n’a jamais été une bonne formule. Les mesures annoncées pour endiguer la vague venue du fond de la France, sont énergiques. Il va être demandé aux forces de l’ordre d’être intraitables. 80.000 policiers seront là pour protéger moins les institutions qu’un gouvernement aux abois. Comme l’a dit, avec son mépris habituel, M. Darmanin, « l’ultra violence doit conduire à l’ultra sévérité ». Et la justice sera appelée à la fermeté.

Édouard Philippe a d’ailleurs prié les forces de l’ordre d’interpeller à tout va dès ce samedi. Délit de faciès aidant.

Mesdames et Messieurs les Gilets jaunes, vous avez intérêt à rentrer dans l’ordre, sinon l’ordre républicain va exiger de continuer à vous éclater vos visages avec les Flash-balls (ou LBD), on va matraquer vos crânes, on va vous gazer sans distinction, on va vous arrêter massivement, et surtout on va vous photographier pour vous répertorier comme de dangereux criminels, comme des conspirateurs qui veulent abattre la République. Vous allez avoir votre photo dans le fichier GJ comme cela a déjà été fait samedi à Nantes ! Piégés dans un Fast-Food nantais que les grenades lacrymogène ont transformé en véritable enfer une jeune gilet jaune explique : « Les CRS sont venus nous chercher, en hurlant : « plus personne ne bouge ! C’est fini les conneries ! » On nous a obligé à nous allonger par terre. J’ai pris trois coups de matraque gratuitement. Ils m’ont fait vider mon sac. Un CRS a voulu écraser mon téléphone…On est sorti un par un, ils nous ont pris en photo avec une pancarte avec notre nom, prénom adresse. »

Vous ne le saviez pas, mais vous êtes des factieux, des insoumis, des révolutionnaires, une foule haineuse. Ah, mais pourquoi vos ancêtres ont-ils démoli la Bastille qui aurait été si utile à notre bien aimé Président pour isoler ses détracteurs. Alors soyez vigilants avec les faux gilets jaunes, signalez aux forces de l’ordre les cagoulés, de probables casseurs. Ne cassez pas du flic, car eux aussi, ont été nombreux à avoir été blessés. C’est aussi inexcusable que ces flics qui vous gaze sans raison.

Les scènes de violence policière gratuites risquent de s’amplifier au vu de leurs nouveaux ordres. Restez calmes, mais déterminés. Criez ce que vous voulez, vous en avez le droit. Mais, arrêtez la surenchère de la violence. Les forces de l’ordre, gendarmes, CRS, BAC, etc. déjà épuisées vont-elles être à même de contrer cette grande muraille jaune qui tend plus à s’étendre qu’à diminuer ? Combien de ces gendarmes vont-ils subir les assauts de ces manifestants ? Le gouvernement ne prend-il pas le risque de les voir basculer dans les rangs de l’ennemi jaune? Ah pour un Président qui voulait rassembler toutes et tous, quel bel échec ! Quelle Bérézina !

Des témoignages accablants fleurissent sur tous les réseaux sociaux. Avec vidéos et photos. L’Élysée, Matignon, l’Intérieur les connaissent. Christophe Castaner ne va pas exiger plus de modération de ses troupes.Ses vœux n’en ont nullement fait mention. La politique sécuritaire annoncée par le premier ministre hier ne peut mener qu’au désastre sauf si le mouvement ne s’épuisant pas, oblige Emmanuel Macron à changer de cap.

La fermeté affichée par le Premier Ministre avec le faux sourire qu’on lui connaît risque, hélas, de durcir les divers mouvements des gilets jaunes, en les réunifiant afin qu’ils mènent ensemble un combat qu’ils jugent vital.

Combien d’Actes ou de Saisons faudra-il, combien de blessés, de morts peut-être, d’arrestations faudra-t-il avant que Jupiter ne se décide enfin à agir ?

Floris de Bonneville

Autres articles

4 Commentaires

  • Alam , 8 Jan 2019 à 16:25 @ 16 h 25 min

    Plutôt que de nous accabler de ses cris d’indignation surjouée, ce politicard devrait s’interroger sur les raisons qui expliquent la violence de GJ et le soutien que le peuple leur apporte. Exemple : le succès de la “cagnotte”. Quand le peuple se mobilise pour soutenir quelqu’un qui cogne sur la maréchaussée, c’est qu’il ne voit dans ses sbires que les représentants ou les défenseurs d’un pouvoir honni, des hommes de main payés pour le réprimer au bénéfice de la petite oligarchie qui s’est emparée du pouvoir. Ce ne sont plus des forces de l’ordre, c’est la milice de la macronie. Il est en temps que tout ce petit monde, flics compris , fasse son examen de conscience; On n’a pas le souvenir de policiers tabassant les racailles de banlieue qui les agressent, foutent le feu à leurs bagnoles et les font fuir à toute vitesse; Les deux poids, deux mesures, toujours au détriment des mêmes et au bénéfice des mêmes, ça suffit. Si Castagnette veut jouer les gros bras qu’il aille reconquérir les territoires perdus de la République. C’est sûr, c’est plus difficile que de dégager un rond-point !

  • BUREAU , 10 Jan 2019 à 16:52 @ 16 h 52 min

    Vous avez tout à fait raison. La force pour les GJ, le laxisme pour les caïds de banlieue.

  • Pierre 17 , 10 Jan 2019 à 17:58 @ 17 h 58 min

    Bien dit ! Que Macron, Philippe, Castaner et toute leur Cour vermoulue fassent régner le droit partout en France. Qu’ils regardent un peu la ZAD de Notre-Dame des Landes, les squatter et autres bandits qu’ils protègeront toujours et encore pour sauver leur Démocratie aussi vermoulue qu’eux-mêmes.

  • appeals , 11 Jan 2019 à 15:56 @ 15 h 56 min

    Le voyou castaner et Kim Il Macron préparent un tour de con aux GJ pour ce 9ème samedi et ils sont vicieux ces deux là !

    Capables du pire pour provoquer de véritables émeutes qu’ils auront à cœur de vouloir mater avec la police aux ordres et achetée , sans parler de la justice non moins aux ordres.

Les commentaires sont fermés.