En grande forme, Trump loue Poutine, des relations saines et justes avec les partenaires économiques ainsi que la santé économique des États-Unis

En grande forme, Trump loue Poutine, des relations saines et justes avec les partenaires économiques ainsi que la santé économique des États-Unis

Extraits du meeting de Donald Trump le 5 juillet à Green Walls en Virginie :

(0:00) « Je rencontre le Président Poutine la semaine prochaine. S’entendre avec la Russie serait une bonne chose, pas une mauvaise (…) »

(0:30) « Je pourrais finir par avoir une bonne relation avec le Président Poutine, mais les médias (Fake News) disent : “Trump sera-t-il préparé à cette rencontre ? Vous savez, Poutine c’est le KGB”. Vous savez quoi ? Poutine est bien (…) »

(1:29) « (Les Allemands) rendent impossible le business en Europe mais ils viennent nous vendre leurs Mercedes et leurs BMW ! Nous avons un déficit commercial de 151 milliards de dollars avec l’Union Européenne. »

(1:42) « Nous avons créé 3,4M d’emplois,

– Chômage au plus bas en 45 ans
– Chômage des Afro et Hispano Américains au plus bas de l’Histoire
– Chômage des femmes au plus bas en 65 ans
– Nous gagnons 10pts de popularité chez les Hispaniques
– Les salaires augmentent. »

(4:02) « Les États-Unis étaient la tirelire dans laquelle tout le monde se servait. Nos alliés (l’Union Européenne) sont souvent pires que nos ennemis : nous ouvrons notre pays à leurs produits et ils mettent en place des barrières douanières. S’ils taxent 50%, on taxe 50% ! »

(5:34) « Qui peut perdre une guerre commerciale quand on a 507Mds$ de déficit avec la Chine ? Cette guerre, on l’a perdue il y a longtemps et là on va la gagner (…) Si on baisse le déficit de 25%, on gagne 1pt de PIB, soit 3Bn$ et 10M d’emplois. »

Autres articles