Acte 13 : des banques prises pour cible rue de Rennes à Paris (VIDÉO)

Acte 13 : des banques prises pour cible rue de Rennes à Paris (VIDÉO)

Plusieurs banques ont été prises pour cible au passage du cortège des Gilets jaunes rue de Rennes, à Paris, en début d’après-midi. Des vitrines ont été brisées :

Autres articles

1 Commentaire

  • Charles , 9 Fév 2019 à 19:39 @ 19 h 39 min

    Le mouvement et ses variations au fil de chaque samedi est étudié
    avec attention par des spécialistes du comportement des masses.
    Nous avons devant nous une vraie révolution sur toute la France
    mais en format asymétrique et fragmentée.
    Il suffit d’un minimum de 30.000 manifestants pacifiques pour maintenir la pression.
    En réalité, nous sommes dans la tranche des 100.000 manifestants contenus
    par 80.000 policiers et gendarmes. En 1940/1944, il n’y avait pas plus de 30.000 résistants en arme pour piéger les forces d’occupation germano-nazies sur toute la France.
    On observe les tendances suivantes;
    1. Le mouvement GJ a trouvé son rythme de croisière, chaque samedi. Il va donc durer.
    Les manifestants essentiellement pacifiques travaillent la semaine et reviennent le samedi.
    2. Les initiatives policières de refoulement ne font qu’aggraver le ressentiment
    et la coupure entre les GJ et toute forme de représentation des institutions.
    Donc, les banques, les administrations, les gros médias, les gros juges, le Fisc…
    3. Une faible partie des manifestants (10 %)finissent pars’énerver et s’attaqueront à tous les outils de l’autorité, donc les radars, mais aussi les guichets des banques, les entrées des journaux papier et chaîne TV,plus les résidences privées des députés et sénateurs.
    4.On va donc voir apparaître une forme d’incertitude aléatoire sur les lieux publics.
    5. On peut parler d’une culture GJ, apolitique (ie hors partis et hors syndicats)et concentrée sur le pouvoir d’achat que le pouvoir politique est incapable de résoudre.
    6.Une culture de “résistance” se met en place fondée sur une critique anarchisante
    des institutions qui ont perdu toute crédibilité ( exemple des sursalaires des politiques)
    7. Les contenus critiques sur les réseaux sociaux et youtube sont mortels pour l’empire.
    8.Les règles de probabilité nous indiquent que d’autres bavures sont devenues inévitables.
    A savoir, des morts en plus (nous en sommes à 11 morts chez les GJ)

Les commentaires sont fermés.