Un an à l’Élysée : comment Emmanuel Macron contrôle son image

Un an à l’Élysée : comment Emmanuel Macron contrôle son image

Zoom sur la stratégie de communication du président de la République, très contrôlée. Là où Nicolas Sarkozy saturait l’espace médiatique, François Hollande laissait les médias faire l’opinion, Emmanuel Macron, lui, fonctionne comme un chef d’entreprise :

Autres articles

2 Commentaires

  • Droal , 11 Mai 2018 à 7:52 @ 7 h 52 min

    “je vous dirai, à chaque fois, la vérité!”.

    Tout ça c’est bien joli, mais ça serait bien qu’on nous mente un peu et qu’on cesse de payer si peu d’impôts de toutes sortes.

    Merci d’avance et tenez compte de mon humble demande, Monsieur le Président.

    Un fervent admirateur.

  • Jean-Bernard Brisset , 13 Mai 2018 à 18:39 @ 18 h 39 min

    Militants du Vide, c’est le titre d’un excellent billet de la première page du Figaro de samedi, signé par Vincent Trémolet de Villers qui traite du problème de ces marginaux de plus en plus violents qui vont devenir la plaie de nos sociétés post-industrielles. Le drame, oui le drame, est la conclusion de ce cet article que je cite : « L’Etat doit y mettre fin ». Or nous savons tous que dans nos démocraties en déliquescence, trop conscientisées, culpabilisées ‘ad eternam’ par ceux qui se sont attribué le rôle de juges et Maitres de l’univers ( voir le dernier numéro de Valeurs Actuelles consacré à George Soros), que nos sociétés sont aujourd’hui tétanisées. Il y a bientôt un siècle, en 1936, l’Espagne était en proie à un épouvantable chaos organisé par le kommintern. Nous connaissons la suite en oubliant que le régime de Franco fut soumis à un embargo qui, seul, fut la cause de la misère qui s’ensuivit. La Hongrie d’aujourd’hui et le régime de Poutine ne sont pas sans rappeler cette réprobation générale. Si j’ai dévié de la conclusion donnée par l’auteur de cet article du Figaro, c’est pour faire part de ma certitude que l’Etat ne fera rien si Mr Geoge Soros s’y oppose.

Les commentaires sont fermés.