Joachim Son-Forget et Sébastien Chenu proposent une loi visant à interdire l’usage de l’écriture inclusive aux entités publiques et privées recevant des subventions

Joachim Son-Forget et Sébastien Chenu proposent une loi visant à interdire l’usage de l’écriture inclusive aux entités publiques et privées recevant des subventions

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *