Radars : les actes de vandalisme explosent

Radars : les actes de vandalisme explosent

Entre janvier et juillet 2018, le nombre de radars vandalisés a été multiplié par quatre sur les routes de France par rapport au premier semestre 2017. Un mois après la mise en place de la limitation à 80 km/h sur de nombreuses routes secondaires, le phénomène prend de l’ampleur :

Autres articles

4 Commentaires

  • Boutté , 12 Août 2018 à 19:12 @ 19 h 12 min

    Comme dirait Hollande , ça ne coûte rien : c’est l’État qui paie !

  • Pierre 17 , 13 Août 2018 à 2:36 @ 2 h 36 min

    L’individu normal sait que nombre de radars fixes sont des pompes à fric dignes de l’état voyou qui gruge le citoyen honnête.

  • Roger , 13 Août 2018 à 11:21 @ 11 h 21 min

    Il y a aussi les rats d’art! (ceux qui nous gouvernent)

  • cendu , 13 Août 2018 à 15:38 @ 15 h 38 min

    12 accidents par an ! Ne vaut-il pas mieux aménager la route pour qu’elle soit plus sûre ? En France, il faut croire que non car l’Etat a diminué le budget d’entretien du réseau routier de 25% depuis des années.
    Je reviens d’Espagne. Il y a dix fois moins de radars qu’en France. Outre qu’ils sont systématiquement placés aux endroits à risque, ils sont signalés par un 1er panneau, puis par un second qui est lumineux clignotant pour le cas où on n’aurai pas vu le 1er. CA c’est ce que j’appelle de la VRAIE sécurité (le but est de faire ralentir, non de verbaliser discrètement) et non de la pompe à fric avec infantilisation des automobilistes en prime.
    J’ajoute que, à l’inverse de la France, les radars ne sont pas changés par de nouveaux modèles, faisant les affaires de gros industriels proches du pouvoir.

Les commentaires sont fermés.