Mali : le sentiment anti-français prend de l’ampleur

Mali : le sentiment anti-français prend de l’ampleur

Comment éviter que la lutte contre les jihadistes ne s’enlise au Sahel ? C’est la question posée au G5 Sahel qui s’est ouvert lundi 13 janvier à Pau (Pyrénées Atlantiques). Un sommet convoqué par le président Emmanuel Macron après la mort de 13 soldats français de l’opération Barkhane en novembre 2019. Pendant ce temps au Mali, l’image de la France ne cesse de se dégrader :

Articles liés